Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 07:37
 

La montée du Serpent Kundalini



        La tradition indienne met en évidence dans le corps humain différents canaux appelés nâdis, voies subtiles de circulation des énergies montant de la terre ou descendant du ciel. Le nâdi Shushuma suit la colonne vertébrale autour de laquelle s'enroulent comme les deux serpents du caducée, les nâdis Idâ et Pingâla.
     Au musée du Louvre, sur la sculpture d'une petite fille assise (Grèce, IIe siècle avant Jésus-Christ), on peut voir un serpent qui épouse la colonne vertébrale de l'enfant. C'est, illustrée par le sculpteur, « la moelle serpentine (1) » dont le graphisme en S évoque bien la montée de la Kundalini yogique, le déploiement du Shushuma yogique (2). Le Serpent de l'Energie, lové à la base de la colonne vertébrale, le sacrum, se réveille et son énergie vitalise les chakras, ces roues qui sont des centrales d'énergie.
      La Kundalini (de kundala, lové) est pour le corps humain ce qu'est la Vouivre pour la Terre-Mère, et ce serpent est guérisseur.
      Les Upanishads, parlant de la Déesse des Trois Cités, la Mère Primordiale, enseignent :


       « Neuf sont les sources matricielles
       qu'Elle régit en Souveraine ;
      neuf les chakras du corps subtil ;
      neuf les étapes du Yoga
      et neuf les dieux des neuf planètes ;
      neuf les Régents, neuf les mudrâs.(3) »

      « Les sept chakras du corps subtil :
      Mûlâdhara, Svâdhisthâna,
      Manipura, Anâhata,
      Vishudha, Ajna, Sahasra
      et deux de plus aux noms secrets, 
      sont à eux neuf autant de formes
      de l'Energie qui nous anime. (4)»


 [1] Expression employée dans Le Manuscrit du Druide sans nom et sans visage  d’Emmanuel-Yves Monin.
[2] Voir : Emmanuel-Yves Monin, Hiéroglyphes français et Langue des Oiseaux.
[3] - Trîpurâ-Upanishad, in L'Enseignement secret de la Divine Shakti - Trad. Jean Varenne - Grasset, 1995, p. 97.
[4] - Bhâvanrâ-Upanishad, in L'Enseignement secret de la Divine Shakti - Trad. Jean Varenne - Grasset, 1995, p. 113.

 


Asâvari-Râgini, ou mélodie de l’âme
.
 

Milieu du XVIIIe s., Bûndî.
Museum Fûr Indish Kunsh, Berlin.


 Cette Energie est le Feu, et il est Force.
« Que la Force explose, directe et franche, ne cherchant ni oreille bénéfique,
ni réceptacle, ni semblable, ni modèle..., la Force dépouillée de tous les on-dit, de tous les discours, de toutes les sciences...
Toujours Neuf à l'écoute du Feu en toi...
(1)
»



1 - EMMANUEL (Yves MONIN) - Le Livre des Structures - Inédit. Les citations 3, 4 et 5 proviennent de La Métaphysique des Chiffres, Robert Régor Mougeot, auto-édition, 1998, p. 201. (voir
http://mathematiques.energie-manifestee.net/wakka.php?wiki=NombresPremiers )

 


Nâga, Inde.


     
Se réveillant, la Kundalini ne peut faire que se déployer, onduler et monter. Mais les peurs et les craintes du mental dévient ce Feu de la Terre qui aspire à rejoindre, par les fontanelles, les Energies d’En-Haut. Elle sommeille totalement chez beaucoup d’humains et sa totalité est rarement en éveil, pour la protection d’ailleurs du yogi. Déviée, elle induit des comportements qui le sont également et sont causes de maladies psychiques et physiques.

      En un premier temps, cette énergie se manifeste naturellement en partant du chakra racine Mûlâdhara. Cette force vitale est nommée Luz dans la tradition hébraïque : « ce qui est caché, couvert, enveloppé, silencieux, secret   (2) », situé « vers l’extrémité de la colonne vertébrale (3) ». « Comme le noyau contient le germe, et comme l’os contient la moelle, ce Luz contient les éléments virtuels nécessaires à la restauration de l’être (…) Le Luz, étant impérissable, est dans l’être humain le “noyau d’immortalité”, comme le lieu qui est désigné par le même nom est le “séjour d’immortalité”… (4)  »

      Luz, c’est évidemment la Lumière de la Fleur de Lys, de Lus que portèrent les rois descendant de MéLUSine, les LUSignans. Mélusine est l’une des multiples images de la Mère Universelle.

       Le chakra racine est proche du chakra sexuel Svâdhisthâna.



2 René Guénon, Le Roi du Monde, Gallimard, 1958, p. 60.
3Ibidem, p. 65.
4 - 
Idem, p. 64-65.


La déesse celte de la création et de la destruction

Sheela-na-gig.


 
Comment mieux l’illustrer que par la sculpture de cette yogini indienne ?
  

 

  Sculpture de l’Inde du sud ; 1800. Bois sculpté, hauteur : 25,5 cm.
Photo dans Le symbolisme du Caducée
de Jean-Pierre Bayard,
tirée de
The Indian Cult of ecstasy, de Ph. Rawson, Thoma and Hudson, Ltd, Londres.


     En Inde, le Jeu Divin trouve son paroxysme dans la Danse du Serpent. Elle a été filmée par le cinéaste Lionel Tardif dans son film La Danse de Shiva. Il avait  lu Le tao de la Physique de Rudolph Capra et il avait été vivement impressionné de voir que, pour décrire le comportement des particules élémentaires dans une chambre à bulle, ce physicien utilisait le modèle employé il y a deux mille ans pour traduire le comportement du danseur cosmique.

     Tous les peuples ont recours aux mêmes images. Voyez cette poterie bolivienne contemporaine très naïve mais très suggestive. La Femme bien dans son axe, avec ses deux bras illustrant le binaire de la manifestation, reçoit l’Energie de la Terre sous la forme d’un dragon-lézard qui monte en son giron et dont la gueule s’ouvre au niveau du sexe. 

 


Poterie contemporaine. Bolivie.


       Toutes les traditions ont attaché une grande importance au déploiement conscient de cette énergie qui n’est pas à refouler mais à vivre, sans attachement non plus. C’est le christianisme qui, peu à peu, a jeté l’anathème sur les chakras du bas en les diabolisant tout comme il a diabolisé le Dragon-Vouivre des Energies.
      Dans tous les anciens lieux de culte à la Déesse-Mère, à Sumer, à Babylone, au pays de Canaan, à Carthage, à Chypre, en Anatolie, en Grèce…, « les femmes qui faisaient l’amour dans les temples étaient appelées dans leur propre langue les “femmes sacrées”, “les pures” (5) »

     La chanteuse kabyle Houria Aïcha était fascinée, dans sa jeunesse, par les femmes libres qui allaient au café, chantaient sur la place du village. Résurgences d’une tradition pré-islamique, ces femmes étaient « célibataires, veuves ou divorcées, mais pouvaient avoir les amants qu’elles voulaient, tout en jouissant d’un statut d’artiste très respecté.(6) »
      C’est la Filière dite de la Fille du Feu, «  Filière de Réceptivité pour l’Incarnation et la Transmission de l’Energie “illustrée” par les Vestales, les Danseuses sacrées, etc. (7) » 
      Mais cette Energie n’est pas faite pour se déployer à ce seul niveau sexuel et toutes les Traditions authentiques le disent : « Ferme tes issues », « Bouche tes portes », pour atteindre la Réalisation. Sinon, grande déperdition de l’énergie qui n’atteint pas son but ultime. Sept portes sont à ouvrir qui correspondent aux sept vallées dont parle l’enseignement de Ramakrishna.
     Elle nourrit ensuite le Hara, le chakra Manipura, centre de gravité du corps où réside la Force. Beaucoup de yogas développent ce centre de gravité du corps.

      Puis le chakra du Cœur, Anâhata : c’est la voie du Cœur qu’atteignent les saints céphalophores, et que montre le Christ dans le culte du Sacré Cœur.

     Elle ouvre le chakra du Verbe, Vishudha, celui de la gorge lié à l’Ajna chakra, « l’Œil de l’Âme », celui du troisième Œil. Mélusine porte l’escarboucle en signe de sa voyance. Dans l’ancienne Egypte, la montée victorieuse de ce Feu jusqu’au centre frontal est symbolisée par l’uraeus du Pharaon.


 5 - M. Stone, Quand Dieu était Femme, L’Etincelle, 1978, p. 237.

6 - Aïcha Houria interviewée par Eline Azoulay dans l’article « Chants de Cour », Télérama n° 2157 du 15.5.1991, p. 51.

7Emmanuel-Yves Monin, Le Bréviaire du Chevalier, tome I, p. 128.

  


Masque funéraire du Pharaon Psousennès.
Vers 990 av. J.-C., musée du Caire.

 

 

  
La divinité égyptienne Neter-Ankh.


       Lorsqu’elle atteint le CrâNe, « Le Chakra Coronal [CoRoNal] par où les “Feux Mercuriens”, l’Intelligence Divine, peuvent pénétrer l’être (8) », il est alors digne de porter la CouRoNne royale, il est CaiRN dressé entre Ciel et Terre ou bien peut-il porter des CoRNes tel le dieu celte CeRNunnos. Il InCaRNe en Vérité la Vie de Source sûre. (9)



8 - Karuna Platon, L’Instruction du Verseur d’Eau, Les Editons de la Promesse, 2000, p. 283.
9 - Pour le décryptage des sonorités, voir Hiéroglyphes français et Langue des Oiseaux d’Emmanuel-Yves Monin.

 


Le dieu celte Cernunnos.

   

 

 


Musée du Palais Royal de Lopbury, Thaïlande.


        Il est grand temps pour l’homme de retrouver son unité et de laisser de côté le mythe du péché originel tel que le définit le christianisme actuel.

   


Adam et Eve autour de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
 
     Accoudoir de stalle (1535), cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). Mélusine est transposée en serpent tentateur.


  Le christianisme voit la luxure partout !
En voici quelques exemples :


Les contorsions du serpent coiffent la tête de l’homme,
pénètrent par sa bouche et sa tête triangulaire ressort au niveau de la gorge,
avec une langue bifide.
 Chapiteau de l’église de Saint-Genis-des-Fontaines, Roussillon.

 

Le serpent sortant du sexe en ondulant va boire au sein de la femme.
Plaque du musée des Augustins à Toulouse, Roussillon.

   

 Belles illustrations de la montée de la kundalini !
Ceux qui sont « sales » dans leur tête y verront tout autre chose par peur d’une énergie qu’ils refusent. Ils ne peuvent dépouiller le vieil homme !
« Qu’en est-il du vieux serpent qui ne peut rejeter sa peau, et qui qualifie tous les autres de nus et sans pudeur ?
(…) Ils ne voient que leurs ombres, et leurs ombres sont leurs lois… », nous dit Le Prophète de Khalil Gibran[1].



[1] Editions  Casterman, 1956, p. 45.

  

Statue située à l’entrée de l’Hexagone construit
par le Chevalier de Persac  à son retour de croisade (XIe s.).
Très vraisemblablement un ancien lieu souterrain d’initiation.
Situé dans la cour de l’ancien Hôtel-Dieu.

 

       L’Isis de Montmorillon allaitant deux serpents.
Est-ce la luxure ou la Terre-Mère allaitant la manifestation ?
Pourquoi, au Moyen Âge, les chrétiens de Saint-Jouin de Marnes auraient-ils fait graver sur le fronton de leur église la sculpture suivante, en tout semblable à l’Isis de Montmorillon ?

 


Sculpture située sur la façade de l’église de Saint-Jouin-de-Marnes,
 vallée du Thouet. 
 Dessin de Flamia C.

 
     Vous n’êtes pas convaincu ! Voici un fragment du rouleau d’Exultet, du XIe s. On peut lire qu’il s’agit de la Terre-Mère qui allaite un bœuf et un serpent, c’est-à-dire qui nourrit la création !

 


 La Terre nourricière allaitant un bœuf et un serpent.
Rouleau d’Exultet, fragment, fin du XIe s.

 

Agathodaimon, divinité bienfaitrice.
Musée gréco-romain d’Alexandrie.

   
Chapiteau de l’église de Saint-Mary-and-Saint-David,
Kilpeck, Hereforshire, Angleterre.


http://e.y.monin.free.fr/pages%20livres/breviaire1/breviaire1.html

&&&

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amalia 30/05/2016 09:14

Bonjour,

Qu'est-ce que un article intéressant sur Kundalini. Les images que vous vouliez lui, donnent un bon temps ce que l'énergie Kundalini selon les différentes cultures. Merci pour l' article!

Cordialement,

Amalia

Regor 07/06/2016 12:08

Merci pour votre témoignage. Oui, de nombreuses cultures ont découvert les énergies subtiles qui assurent la santé du corps et de l'esprit.

fresh install of windows 12/01/2015 12:37

I heard the kundalini is all about yoga and mediation and the whole point is about awakening those nine naadis or nodes in our body. These nodes together make a channel and all these nodes are awakened in order starting from the bottom node.

le brebis galleux 05/04/2014 20:17

Cependant, ne faites pas croitre que c'est une partie de tigolade, cela fait 35 ans que cela dure et que j'en souffre...le démarrage fut, en effet, comme la chaleur d'"une étincelle au périnée...Ensuite, ce fut TRES douloureux...

Régor 12/01/2015 20:47

Je n'ai vu votre commentaire qu'aujourd'hui, et je n'ai pu ouvrir votre site faute de lien. Je sais qu'une montée de kundalini, si elle n'est pas progressive mais brutale, peut avoir des effets très graves de brûlure ; Arnaud Desjardins en a subi les effets. En Occident, on joue beaucoup aux apprentis sorciers sans l'aide d'un Maître véritable, ce qui n'était pas le cas pourtant d'A. Desjardins. Il y faut la "prudence du serpent" ! On ne joue pas avec le Feu.

le brebis galleux 29/09/2013 13:22

Superbe, je vous conseille la lecture sur la droite de mon blog (cliquer sur l'image) de mon expérience singulière de Kundalini.

le brebis galleux blog 08/05/2015 17:36

Je n'ai jamais cherché cela ! c'est un accident ! Je ne crois nullement aux gourous et à toutes ces sottises,. Un breton, est hermétique à cela. Je ne savais pas que Desjardins avait expérimenté la K. , c'est un auteur si médiocre.

Dan 10/05/2009 19:25

Je suis d'origine Indienne, Vietnamienne et Française.
Je suis Formateur en Connaissance de Soi, Développement Personnel, Gestion des Emotions. J'apprends aux personnes désireuses d'évoluer comment fonctionnent le Corps, l'Esprit. Comment être en Harmonie avec soi et les autres dans son Corps et son Esprit.
En fait derrière ces mots, je fais découvrir aux personnes les "Enseignements" pour recouvrir son ETRE simplement.
Avec la Grâce, j'éveille Kundalini Divine. Commence alors chez la personne un processus de développement intérieur.
L'évolution de chacun, pour moi, passe par un travail de compréhension pour ensuite appliquer les enseignements en conscience dans la vie de chaque jour. Appliquer les enseignements est pour moi  Respect envers Kundalini Divine car Elle est la Lumière et l'Amour.

le brebis galleux blog 08/05/2015 17:37

Régor ! La grâce ? je ne vous souhaite pas de passer par ce qui fut mon chemin !

Régor 10/05/2009 21:48


Oui, c'est la "Grâce" qui agit lorsque nous ne sommes plus qu'un canal sans autre "Vouloir" que celui de la "Source de Vie", ce qui Lui permet de...
L'ultime n'est jamais le fruit d'une technique, d'un travail, mais l'irruption decette Grâce.
Merci de votre témoignage.


Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens