Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 18:26

The Sun and the Serpent


 

 

En Cornouailles britannique résident les auteurs de deux livres majeurs sur le phénomène des courants telluriques. Le sourcier Hamish MILLER et le rédacteur Paul BROADHURST et leurs compagnes respectives Ba RUSSEL et Viviane SHANLEY y relatent leur expérience saisissante du pistage de deux courants, qu’on appelle en anglais ley lines.

Dans leur premier ouvrage, The Sun and the Serpent, paru en 1990, les auteurs remontent un premier courant qu’ils dénomment « Saint Michel » (Saint Michael) depuis Saint Michael Mount en Cornouailles anglaise, endroit où ils le localisent pour la première fois, jusque dans l’extrémité est du Norfolk.

Traquant jour après jour le courant qui les emmène à travers l’Angleterre dans un tracé globalement rectiligne, nos sourciers explorateurs se laissent guider par celui-ci, qui, ils s’en aperçoivent bien vite, est jalonné par d’innombrables repères que les hommes laissèrent par le passé : essentiellement des mégalithes et de nombreuses églises et chapelles dédiées à saint Michel.

Affinant leur technique de radiesthésie, ils s’aperçurent que le courant qu’ils dénommèrent donc du nom de l’archange semble être en réalité double : les baguettes et leur sourcier captent qu’une autre forme de courant est présente, plus douce, plus fraîche, et dont la présence est bien vite vérifiée par l’équipe, qui dès lors poursuit donc en parallèle les deux courants qui s’entrecroisent sur la terre tels les deux serpents du caducée. Le deuxième courant traverse lui aussi de nombreux mégalithes, des dolmens davantage que des menhirs, et passe par de nombreuses églises et chapelles dédiées à la Vierge. Ils le baptisent donc Saint Mary. Et ce que l’on pressent est vérifié à l’aide des baguettes : les points où se croisent les deux sous-courants formant ce grand courant Saint Michel sont des sites remarquablement marqués par nos ancêtres du néolithique jusqu’au Moyen Age, comme ils le constatent à l’extraordinaire site mégalithique d’Avebury, et à Glastonbury, lieu de la mythologie arthurienne où il est dit que Joseph d’Arimathie apporta le calice du Christ.  

 


Entrelacs des courants telluriques Michaël et Mary

dans la région d'Avebury. Grande-Bretagne.

 

Les points de croisements sont précisément localisés, et il arrive à ces endroits que les courants s’entremêlent selon un schéma de type floral. Ce ne sont pas toujours des lieux connus, comme ceux cités plus haut, mais les lieux sont toujours marqués, repérés par des pierres, qu’elles soient mégalithiques ou chrétiennes (parfois de façon superposée), placées là par l’homme il y a de nombreux siècles. On y voit non seulement la manifestation de la connaissance des énergies telluriques par nos ancêtres, mais peut-être aussi leur volonté de repérer ces lieux régénérateurs et guérisseurs pour la postérité, pour nous, par le recours au moyen matériel le plus pérenne qu’ils aient pu envisager. En outre, on se pose avec les auteurs la question suivante : tous ces repères lapidaires ne sont-ils que des bornes, ou bien agissent-ils eux-mêmes sur les courants ?

  

The Dance of the Dragon

 

 

 Dans The Dance of the Dragon (Mythos, 2003), sous-titré « An odyssey into earth energies and ancient religion, » les quatre chasseurs telluriques se mettent sur la voie d’un autre courant (qu’ils nomment Apollo/Saint Michael), cette fois-ci à travers six pays d’Europe et jusqu’en Israël. Partant des observations de Jean puis Lucien Richer, qui découvrirent qu’il existait un alignement géographique remarquable de hauts lieux dédiés à saint Michel et Apollon en Europe, les Anglais se mirent en marche en suivant ce courant depuis la tempétueuse île de Skellig Michael en Irlande jusqu’à Bet She’an en Israël, traversant successivement le Saint Michael Mount de la Cornouailles anglaise, le Mont-Saint-Michel en France, Bourges, Sacra Di San Michele, Perugia et le Monte Sant’Angelo en Italie, Kerkyra, Delphes, Athènes, et les îles de Delos et Rhodes en Grèce, ainsi que des myriades de lieux entre tous les jalons cités. Ils retrouvent le même phénomène de double courant, celui de qualité plus féminine se trouvant à présent dénommé courant Athéna, ainsi que les croisements dans certains des lieux repérés tout au long du courant, qui sont selon les cultures locales et les époques des mégalithes, des temple antiques ou des édifices chrétiens.

Dans cet incroyable récit de voyage, Paul et Hamish semblent nous faire partager en direct leurs découvertes, et contaminent le lecteur avec l’émerveillement indicible d’apprendre à déchiffrer l’alphabet des courants terrestres annoté par nos ancêtres, qui nous permet de lire à la surface de la terre ce que les sourciers vérifient de leurs baguettes. Dans cette odyssée à travers la réalité sublime, chaque pas sur le chemin ouvre la voie à la compréhension de l’interaction de la vie de la Terre et des hommes.

Tour à tour informatif, narratif, et parfois comique, le récit nous tient en haleine de la première à la 368ème page.

 

Alexandrine Vayssac

 

_ The Sun and the Serpent, Paul Broadhurst and Hamish Miller, Pendragon, 1990.

_ The Dance of the Dragon, Paul Broadhurst and Hamish Miller, Mythos, 2003.

(pas de version française)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kathy Dauthuille 02/09/2010 18:29



C'est passionnant. En plus sur la colline de Averbury on voit bien la forme du serpent dont chaque bout est relié à un temple. L'énergie est très forte. Il y a aussi la colline de Sillbury qui en
réalité est une pyramide. Près de Stonehenge, il y a aussi une pyramide. Cet ensemble est vraiment remarquable.


Une fois par an, l'armée ouvre ses portes et les pèlerins peuvent suivrent le chemin de la vouivre en pratiquant les stations.



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens