Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 07:34


La christianisation de la fée Morgane


&&&


Marraine de Gargantua, Morgane appartient à l'"ordre de féerie",
d'après les "Chroniques". Moragan-le-Fay est-elle appelée.
Et Rabelais la nomme "la Phée Morgue".
A sa mort, Gargantua, qui a été comme elle au service du roi Arthur,
entre en pays de féerie,
il est "translaté au pays des Phées par Morgue" (Pantagruel).

Dans le poème médiéval "Gauvain et le Chevalier Vert",
Morgane prend l'apparence de la Dame de Haut-Désert.
(Traduction A. Gaucher, Editions Le Point d'Eau)

Elle est représentée, comme la fée Mélusine, avec une queue de serpent,
ayant comme elle la maîtrise des formes.

Comme l'indique la sonorité de son nom, elle est liée à la mort.
Elle est auss MèRe-Grand par la Sonorité Me-Re-Gue,
et M
èRe-Guérisseuse.

Le christianisme l'a à la fois christianisée en sainte MaRGuerite,
et diabolisée puisque nombre de femmes appelées de ce nom
furent brûlées par l'Inquisition comme sorcière.

(Les sonorités se décryptent par la Langue des Oiseaux. Voir http://langue.des.oiseaux.free.fr/)




Sainte Marguerite maîtrisant le dragon.
Vitrail de l'église de Sainte-Barbe, en Moselle.

Voir
SAINTE MARGUERITE ET LA MAITRISE DU DRAGON

Morgane a perduré en France sous le nom de fée Margot et l’on trouve un peu partout en France des « Caves à Margot », des « chambres de la fée Margot », des « fuseaux de Margot » ou des « Roches Margot »[5]

Sainte Marguerite étant représentée « issourt » du dragon comme à Lucéram, ou avec à ses pieds le dragon-vouivre symbolisant les forces telluriques, elle pourrait avoir emprunté certaines de ses caractéristiques.



Sainte Marguerite se hissant du dragon.
Reliquaire de sainte Marguerite (XVème siècle).
Eglise de Lucéram (Alpes-Maritimes).

 

 

Morgane est la femme de Gargantua dans certains contes populaires, et sa marraine chez Rabelais ; elle porte comme lui un devantiau (sorte de tablier) dans lequel elle transporte des pierres. Selon le mythologue Henri Dontenville, les sonorités MeReGue de Morgane et GueReGue de Gargantua se répondent. Tout comme il y a de nombreux monts « Gargan », il y a des monts (Morgon, Margantin, Mercantour...), des rivières (Morgon, Mourgon, Morge, Mourgues...), des fontaines de la Mourgue qui pourraient lui devoir leur nom (Henri Dontenville, Histoire et Géographie mythiques de la France).

 

Le Morgant Maggiore de Pucci (fin du XVe siècle) conte les exploits d’un géant Morgante, ou Morgant, Morgan.

            Morgane a une place dans les mouvements contemporains de renaissance celtique. Le Manuscrit des Paroles du Druide sans nom et sans visage (Emmanuel-Yves Monin) la dit « Mère Grand, Morgan, Celle-qui-sait-la-vuipre, Bel-Terre, la Noire, la Dame de Sous-Terre, et tant d’autres noms… » Mais aussi, tant l'Energie est redoutable pour qui n'en a pas la maîtrise : "Protection contre la Morgane et le Gargan ! Force par eux !"

  
La Fée Morgane

par A. F. Sandys, 1864 (Birmingham Art Gallery).


        Dans le cycle arthurien, Morgane, fille d’Ygerne, dite aussi Ygraine, et du duc de Cornouailles, est la demi-sœur du roi Arthur.
        Dans d’autres textes - notamment sous la plume de Chrétien de Troyes - Morgane est la sœur du roi Arthur.
        Notons que dans les premiers textes où apparaît la fée Morgane, son rôle est positif : chez Geoffroy de Monmouth (Historia Regum Britanniae) Morgane est savante ; chez Chrétien de Troyes (Erec et Enide, Yvain, Le Chevalier au lion), elle guérit son frère ainsi qu’Yvain et Lancelot ; chez Wace (le Roman de Brut) et dans La Mort le roi Arthur, Morgane emmène Arthur sur l’île d’Avalon pour le soigner de ses blessures (épisode déjà présent dans l’Historia Regum Britanniae). 
        

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 23/04/2009 07:26

Remarque d'A. V. : "Morgane vient de l'allemand "morguen" signifiant "matin", ainsila fée Morgane est-elle la fée du matin", celle qui arrive avec l'aurore.

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens