Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 21:24

LA TRIPLE IMAGE DE SAINT MICHEL

 

 

 

Saint Michel et le dragon-vouivre.

Sanctuaire du Monte Gargano.
Statue du XIVe siècle.

  


 

Saint Michel et le diable ou Satan.

Eglise Saint-Michel-de-Veisse, Creuse.

 


     La question se pose : y  aurait-il une distinction à faire entre
l’image de saint Michel terrassant le Dragon-Vouivre
et l’image de saint Michel terrassant le Diable ?

     Ces deux images semblent avoir été confondues au point
qu’il y a eu assimilation du Dragon/serpent-Vouivre
avec le mal, le péché, Satan.


      Pour rappel, le Dragon-Vouivre symbolise les énergies telluriques, forces vitales de la Terre nourricière dont l’être est animé, et dont le point de Jonction avec les énergies cosmiques se trouvent en son Cœur.
&


      L’autre image, celle de l’Archange écrasant le Mal-In (le mal qui est à l’intérieur de nous, généré par notre dualité) nous renvoie à la confrontation inévitable entre l’Ange et la Bête en chacun de nous.


      Le Diable (di-able, la dualité « qui coupe la boule en deux1»), ou encore Satan, a visage et corps humains, au même titre que l'archange, comme si, en effet, il s'agissait de son ombre, et il n'est pas anodin que dans l'iconographie ils se regardent bien souvent l'un l'autre. Alter ego ?


     
« L’être se débat bien souvent avec son ombre, cela est sa limite. C’est ce que vous appelez "ego" car, en fait, ego, c’est “égal, identique à… ”. Si vous êtes tout limité, vous aurez “ l’identique à la limite ” (ou : vous serez identique à cette limite) et, étant identique à la limite, c’est là où le conflit commence, je dirais même plus accentué lorsque l’être décide de se donner à la Lumière, c’est là où le conflit commence entre l’être et son ombre, entre le non-limité et sa limite.2 »


    
L’observation même de la nature nous enseigne : plus l'être est en axe avec le soleil, plus son ombre rétrécit, et lorsque l'être est au zénith de lui-même, dans l'axe parfait avec le soleil, l'ombre n'est plus.


    
La difficulté est de savoir ce qu’est l’ombre, et de bien faire la distinction entre l’ombre et les ténèbres.


     Ce que l’on nomme ombre est ce moi inférieur coupé de sa Source, de sa Transcendance et qui a généré et génère toujours l’homme déchu, ignorant (c’est-à-dire ignorant la Source qui l’a créé), le non-connaissant.


     
Cet homme déchu projette son ombre, son ignorance et crée l’illusoire dans lequel l’âme individuelle se perd sans cesse.


     
Alors la rupture doit s’opérer : il faut terrasser son « ombre », la confrontation doit avoir nécessairement lieu pour le passage à la Lumière qui est déjà là, de toute éternité.


     
L’humain est un Ange qui a besoin de retrouver ses ailes pour effectuer son envol vers le Ciel de Naissance, son Origine véritable.


 & :  Voir R. Régor Mougeot et Kinthia Appavou, La Vouivre, un symbole Universel, Ed. EDIRU, 2006.link


 1 : Voir Emmanuel-Yves Monin, Hiéroglyphes français et Langue des Oiseaux, 1982, Le Point d’Eau. link

 2 : Platon Le Karuna, Le Secret de la Roche aux 9 marches,  Editions de  la Promesse, 2008, p. 106.

 

 Ange.
Boiserie de l’église d’Ahun, Creuse. 


L’Ange axial tient en main le binaire de la manifestation.


      Alors que sont les Ténèbres ? « la Virginité du terrain sur lequel s’inscrira la Lumière, sur lequel s’inscrira Citta, l’Esprit qui est Connaissance…3 »


     Cette virginité de la matrice qui doit accueillir l’Esprit est représentée par l’image de la Vierge Noire, celle que l’on trouve habituellement dans les cryptes de nos églises.


     3 :  Ibidem, p. 105.


 
Vierge Noire de l’église de Soubrebost, Creuse.


  Elle est maintenant dans l’église et non plus dans la crypte,
comme le plus souvent actuellement.

 

 
Emplacement de la Vierge Noire de l’église de Soubrebost,
dans la crypte.

  La plaque de reconnaissance date de 1954 !

   


Dolmen de Ponsat, dans la Creuse.


L’étape de la Caverne est un passage initiatique, passage obligé, qui s’effectue dans l’antre de la Terre-Mère.

 

Ce qu’est l’initiation véritable, n’est rien d’autre que le retour à la Lumière d’Origine. Une fois ce passage effectué, l’être devient « initié ».

 

Dans l’Antre de la Vouivre, la possibilité est donnée à l’homme de s’ouvrir à cette conscience Universelle, d’annihiler à jamais cet ego qui ramène tout à lui et s’invente créateur de l’Univers.

 

L’Univers de l’ego ne peut être qu’étroit, petit, limitant et limité, et qui ne voit que par ce moi limité, ne voit pas bien loin.

 

Alors se produit l’Entente par le Son In-audible, la Vision par l’Oeil In-visible, et tous les sens, à l’unisson, peuvent ainsi émettre le Son Unique qui rassemble au Lieu de la Connaissance.

 

Et que dire de la troisième image de l’Archange, également omniprésente, nous le figurant sans diable et sans dragon, mais tenant cette fois la balance pour la pesée des âmes ?

 


Saint Michel présente les Ames des Justes à l'Enfant-Jésus.

Vitrail de l’église Saint-Michel-de-Veisse, Creuse.

   

Dépourvue d’ego, l’âme est aussi légère que la plume de Maât4, et réalise l’équilibre parfait des deux plateaux, devenant fléau5 (ayant accompli l’alchimie de l’eau et du feu). 

     Elle manifeste alors le Juste Accomplir, hors notion de bien ou de mal, hors dualité. L’âme est libre, car « être libre, c’est d’abord faire ce que l’on doit faire, et ensuite parvenir à ce que vouloir faire corresponde à ce qui doit être fait »6
 ; l’anglais et l’espagnol entre autres maintiennent cette acception en nommant le signe de la Balance « Libra »

     La Balance, signe de l’équinoxe d’automne où jour et nuit parviennent à l’équilibre, et dont saint Michel est le maître, a quant à elle pour étymologie « bi-lance », qui résume en soi ce qui s’élance au-delà du binaire, ce jet du retour à l’unité figuré souvent par l’épée de saint Michel en guise de fléau, flèche pointée vers la clarté du ciel, et formant avec les deux plateaux le triangle de la nécessaire trinité pour le passage du deux au Un.
     La psychostasie, bi-lan des âmes sur la bi-lance, atteste l’équanimité de celles ayant résolu une équation essentielle de la nécessaire complémentarité dans laquelle « Le Jour sans la Nuit et la Nuit sans le Jour ne peuvent être dits UN, mais le Jour avec sa Nuit et la Nuit avec son Jour sont UN. »7

 

Grâces soient rendues à tous les Haut-Lieux de la Terre qui maintiennent encore ce Rappel des Connaissants inscrit dans la pierre, inscrit dans la roche au plus profond des bois, inscrit sur les chapiteaux de nos plus belles églises, et dans la statuaire ô combien magnifiquement sculptée par des artistes anonymes qui ont œuvré, minutieusement pour que nous parvienne, au-delà des temps, leur Message Universel.


 

      

4 : « Elle est la Conscience Cosmique, l’Idéation universelle, la Sagesse essentielle, émanée sans cesse du Divin Râ dont elle est, elle-même, la nourriture » in Schwaller de Lubicz, Her-Bak Disciple,  Ed. Champs Flammarion, chap. XVI, pages 277-278.
5 : 
C’est-à-dire, ayant la conscience du discernement.

6 : Platon Le Karuna, Le Secret de la Roche aux 9 marches,  Editions de  la Promesse, 2008, p. 91.

7:
D’après un texte hébreu cité par Platon Le Karuna, in Le Secret de la Roche aux 9 marches,  Editions de  la Promesse, 2008, p. 92.


                                                                                                        A. R. K.

                      
Peinture de D. Landré, 2003.
    En vente à "Le Papillon Rouge" La Roussille. 23 250 Chavanat.




©Photographies Alexandrine Vayssac.

Voir :

LES VIERGES NOIRES 


LA VOUIVRE EN CREUSE 

LA VOUIVRE A L'ABBAYE DE BENEVENT (CREUSE) 

SAINT MICHEL ET LE DRAGON   

link 

Cet article est le 111ème du blog !


Voir La Métaphysique des Chiffres. Tous les Chiffres ne disent qu'Unité
:
link

Clip sur les vierges noires.
 



    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

RegorMougeot 12/11/2008 20:33

Bonsoir !
 
Cela ne fait aucun doute, la Vierge de Soubrebost est bien une Vierge noire. L'énergie dans la crypte est encore aujourdhui très forte, comme elle l'est dans le dolmen du Ponsat, deux anciens lieux d'initiation encore opératifs.
Et que dire de la roche aux 9 marches : c'est tout l'amas rocheux aussi autour qui porte l'empreinte des Energies telluriques et cosmiques.
    Régor

RegorMougeot 12/11/2008 20:31

Bonsoir Régor
Merci de ces renseignements - j'ai toujours pensé de la vierge de Soubrebost comme vierge noire - mais c'est la première fois que j'ai encontré quelqu'un en accord avec moi!
Jenny

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens