Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 07:53

Sur le chemin de la Vouivre...

L'ambiguïté du vitrail

de l'église Saint-Pierre d'Oléron est étonnante !

Le maître verrier semble avoir un point de vue

qui rejoint celui du maître verrier

de la collégiale Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-en-Champagne : 

Voir
LE MYSTERE DU TREIZIEME APOTRE !



 
Est-ce bien saint Jean

ainsi représenté sur le vitrail de cette église ?

     Ou plutôt Marie-Madeleine ?

               La récente découverte d'un tombeau à Jérusalem

 vient apporter une réponse
:



« Francis Beson, théologien suisse enseignant à Harvard, a découvert, d'après des écrits du IVe siècle, que le vrai nom de Marie-Madeleine était, en grec, Mariamene e Mara, ce qui prend toute son importance au vu des dernières découvertes archéologiques. En effet, deux ossuaires attribués l'un à Jésus et l'autre à Marie-Madeleine, ont été retrouvés en 1980 dans une tombe du Iersiècle à Talpiot, un quartier de Jérusalem. La découverte fut détaillée seize ans plus tard dans une revue d'archéologie israélienne. La tombe n'avait pas beaucoup attiré l'attention car les noms de Joseph, Jésus, Marie étaient extrêmement fréquents au Iersiècle à Jérusalem. Un ossuaire porte le nom en araméen de Jésus fils de Joseph, un autre le nom romain Maria transcrit phonétiquement en hébreu, un troisième, toujours en hébreu, Mathieu, un quatrième en hébreu, Yose, un cinquième, en grec, Mariamene e Mara et le sixième, qui contenait les restes d'un enfant, en araméen, Judas fils de Jésus.



 



Inscription sur la tombe
(
http://letombeaudetalpiot.blogs.allocine.fr/?tool=post&postID=160743 )

 

      "Si l'on accepte que Mariah soit le nom latinisé retranscrit en hébreu, il n'y a là aucune raison qu'il commence par une lettre finale ; en l'occurrence un Mem, seule lettre finale à être écrite une seule fois au début d'un mot dans tout l'Ancien Testament en hébreu (en Isaïe 9,6), dans un chapitre qui, de plus, annonce la venue d'un fils sauveur du peuple hébreu.
      Il s'agit du mot 'Grandeur' Meribah. Il y a donc ici, probablement, volonté d'une distinction particulière, d'autant que la lettre est démesurée par rapport aux autres lettres du Nom.

     Vous aurez remarqué que je n'exclus pas la possibilité d'une mystification ou d'une autre attribution que celle de la Sainte Famille à cette sépulture, mais il faut reconnaître qu'il convient de s'interroger sur l'intention du graveur ou de son commanditaire.
      Autre remarque, quel nom hébreu dont l'origine était Myriam, devenu Mariah par suite de sa latinisation, pourrait être autre que celui de la Vierge Marie
[1] ? »


                                                   Extrait de "La Vie Re-Suscitée",
                                           chap. « Miriâm de Magdala, la compagne de Iéshoua‘ »,
                                                                     (Inédit)




     Le cabaliste André Deghaye, auteur de Le Nombre du Fils (Dervy, 2007) sur son site  http://www.letombeaudejesus.com/, se livre à une analyse très fine qui tend à prouver que le tombeau de Talpiot est bien celui de Jésus et de Marie-Madeleine !



 [1]Correspondance d’André Degaye, auteur de "Le Nombre du Fils. Nombres et harmoniques dans la Bible et dans l’Art chrétien du Moyen Âge et de la Renaissance", Dervy, 2007.

Voir:

LE CHRIST ANDROGYNE

LE CHRIST ANDROGYNE DE CHÂTEAUROUX

LE MYSTERE DU TREIZIEME APOTRE !








                       

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gagne 13/03/2011 23:56



Je vous donne un lien facebook pour voire cette cène!


http://www.facebook.com/photo.php?fbid=99574257881&set=a.74120292881.77611.744702881&theater



Régor 04/10/2010 08:34



Navré ! Le lien indiqué ne fonctionne pas. Merci de me le confirmer.



GAGNE 03/10/2010 18:50



J'ai pris une photo sympa dans une très vieille église! Je n'ai pas pu m'empêcher de penser au roman le da
vinci file:///Users/gagnepierrealexis/Pictures/iPhoto%20Library/Modified/2010/31%20janv.%202010/IMG_0217.jpg



Régor 15/03/2009 22:12

     Cela pourrait peut-être être une représentation d'un Christ androgyne avec les deux polarités, l'une visiblement masculine et l'autre féminine... La représentation est fortement ambigüe.

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens