Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 08:19

Notre-Dame de Beautertre,

 

la Vierge Noire de Loches


                     

      "Dans la collégiale Saint-Ours de Loches se trouve une merveilleuse Vierge noire (1). Hiératique, sans Christ sur ses genoux, elle est parée du splendide manteau reconnaissable sur maintes statues de Vierges noires ou Vierges en majesté.

On observe un fait rare dans la statuaire chrétienne : ses yeux sont fermés. Fermés à la perception illusoire de ce monde (les ombres de la caverne de Platon) pour mieux voir de l’intérieur, voir avec le cœur « le monde et la réalité véritables [qui] se trouvent dans l’Un divin ; Dieu est la seule véritable source réelle et ultime d’où surgissent toutes choses.(2) »

 

 

     
     Au-dessus d’elle se trouve un vitrail relatant les grands traits de son histoire :


        

      

      Il y aura bientôt mille ans, à quelque 8 kilomètres au sud-ouest de Loches, sur la commune de Beautertre (qui n’existe plus aujourd’hui), un paysan faisait paître ses bœufs à l’orée du bois. Il remarqua que l’un de ses animaux ne se comportait pas comme les autres : il ne s’alimentait pas et se tenait à l’écart près d’un coudrier qu’il ne cessait de lécher.




Le propriétaire du bois fit couper l’arbre et emporta la « statue ».

 

     

















     De très nombreuses personnes vinrent admirer la Vierge, qui accomplit maints miracles, à tel point que l’on dut bâtir une chapelle,

 

 


 

     et un prêtre fut nommé pour le service religieux.

 

                 

 

      La dévotion à Notre-Dame de Beautertre fut immense et attira des visiteurs toujours plus nombreux.

 

 

 

    Durant la Révolution, plus précisément en 1793, la chapelle fut dévastée. La statue miraculeuse trouva alors refuge dans la collégiale Saint-Ours de Loches, où elle est encore vénérée (3).

 

 

 

     L’Europe, et plus particulièrement la France, sont constellées de lieux où des statues de la Vierge furent trouvées dans des troncs d’arbres, le plus souvent de chênes. Elles appartiennent à la lignée des Vierges noires, et la plupart trouvèrent leur place à l’intérieur des édifices religieux, comme à Longpont-sur-Orge. Mais on construisit aussi parfois des chapelles au beau milieu de la forêt, à l’emplacement même où ces statues furent mises au jour, comme à Notre-Dame du Chêne, dans la forêt de Bar-sur-Seine  dans l’Aube.

 

LA VIERGE NOIRE DE LONGPONT-SUR-ORGE

 

NOTRE-DAME DU CHÊNE, PRES DE BAR-SUR-SEINE


     Le noisetier (en général nommé coudrier dans le registre légendaire) est beaucoup plus rarement le réceptacle de ces statues. Hormis à Loches, on trouve peu de cas de ces Vierges d’arbres trouvées dans des noisetiers. En Haute-Savoie existe une légende selon laquelle, lorsqu’à la fin du XVIème siècle la commune voulut déplacer la chapelle endommagée d’Hermone vers la montagne Cornillon, la statue de la Vierge se déplaça d’elle-même à plusieurs reprises dans un noisetier du mont Hermone, tant et si bien que l’on décida de reconstruire la chapelle sur son lieu initial. Une légende similaire existe dans la Sarthe, où la statue de Notre-Dame de La Faigne retournait systématiquement dans sa noiseraie après que le seigneur païen local l’eut enfermée dans son château. Elle se trouve actuellement dans une chapelle à 2 kilomètres de Pontvallain.


     Les mythologues et historiens percevront là sans difficulté un phénomène type de translation des cultes pré-chrétiens aux arbres vers le christianisme, voire une manipulation assez grossière pour amener les populations paysannes (= « païennes ») des arbres vers les églises. Chez les Gaulois et plus largement les Celtes, mais également chez les peuples germaniques et slaves, le noisetier, une des rares espèces de l’époque tertiaire ayant survécu, était un arbre extrêmement révéré, un arbre magique support d’incantation pour les poètes et les druides, ces derniers l’utilisant pour graver les ogams, ou lettres magiques.

 














 

 




      C’est d’ailleurs dans le bois de noisetier que sont faites les baguettes des sourciers. La noisette était un fruit de science. Arbre qui fleurit tôt (chatons à la fin de l’hiver), et ne donne ses fruits qu’à l’automne, le noisetier image la patience et la persévérance dans « le développement de l’expérience mystique dont les fruits se font attendre. (4)»"
      

 

  


Totem dans la noiseraie
des Jardins Clos de la Forge à Villejoint, Crozant, Creuse.

              http://www.veilouqueri.com/jardinsclos/

 

         Article d’Alexandrine Vayssac…
dont le patronyme signifie « noisetier » !



                Clip sur les Vierges Noires : http://fr.youtube.com/watch?v=Cs6E7zQo35s

 

 

                                  

 

(1) Les Vierges dites « noires » n’ont pas nécessairement une carnation sombre.

(2) Jean CHEVALLIER & Alain GHEERBRANT, Dictionnaire des Symboles. Editions Robert Laffont/Jupiter, 1982, p. 688.

(3) D’après le texte explicatif de L. M. Danviray, vicaire général en 1948.

(4) Jean CHEVALLIER & Alain GHEERBRANT, Dictionnaire des Symboles. Editions Robert Laffont/Jupiter, 1982, p. 675.

 


 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens