Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 21:10

suite de "SI JONAS M'ETAIT CONTE" : LA MISSION DE JONAS, SA FUITE ET LA TEMPETE

Jonas, avalé par le grand poisson,

 

se tourne vers la Source de Vie

 

 

            Une baleine disent certains ignorants qui, paraît-il, confondent poissons et mammifères marins1 ! Jonas demeurera trois jours et trois nuits dans ses entrailles.

 

 

 


Cathédrale de Metz.

 

 Jonas est-il né sous le signe du Poisson ? Dans le ventre du grand poisson, il est dans un état transitoire comme l’est ce signe indéfini et indéterminé entre l’hiver et le printemps2. Il est même dit, par un commentateur subtil et inspiré, qu’en un premier temps, Jonas se trouve là « comme dans un palais, les deux yeux du poisson avaient l’éclat du soleil, et dans son intestin se trouvait une pierre précieuse dont la lumière permit à Yonah de voir toute l’activité des profondeurs de la mer.3 » Il est au paradis, envoûté par la magie du spectacle qui s’ouvre sous ses yeux.
          Alors qu’il se plaît là, le poisson meurt et Jonas crie vers le ciel4.

          Ce n’est qu’après la mort du poisson qu’il se trouve plongé dans l’affliction parce qu’il est dans le ventre d’un poisson mort que les autres poissons de la mer dévorent5, des orques et d’autres prédateurs ! 

           Aussitôt, le poisson ressuscite, mais cette fois dit le kabbaliste, c’est un poisson femelle6, correspondant à sa nouvelle réceptivité. C’est la réponse qu’il reçoit et il reste là les trois jours et les trois nuits qui lui sont comptés dans ces entrailles. Trois jours, c’est le temps qu’il faut à un cadavre mis dans la tombe « avant que ses entrailles n’éclatent.7 »

           Ce sont ses propres entrailles qu’il examine là. Dans tes entrailles, c’est là que tu trouveras la pierre cachée, la Fontaine de Jouvence d’où jaillit le lait virginal qui a la blancheur de la colombe. Lui, c’est du fond de ses entrailles qu’il crie, un cri muet par manque de souffle, car il étouffe dans ce boyau horrible. Un questionnement se produit :

          - “Quoi suis-je ? En quoi suis-je ?

          Mais à l’instant, Jonas crie sa prière de sa limite vers la limite8 :

          - “J’ai crié vers le ciel ! Il a entendu ma voix. J’étais aux limites de ma vie et je suis sorti de l’enfer. Les flots m’environnaient, me submergeaient. L’ombre de la mort était sur moi. Même dans ma fuite éperdue, une voix pourtant montait en moi. Les eaux m’enveloppaient jusqu’à l’âme, l’abîme m’encerclait. L’algue marine m’étranglait. J’ai été expulsé du navire. Mon seul recours était en moi cette voix entendue. Jusqu’aux racines des montagnes sous-marines, je suis descendu. Les verrous se sont refermés sur ma tombe ; j’étais retranché du nombre des vivants !”

           Que se passe-t-il alors ? Les trois jours et les trois nuits dans cette tombe, où le mort vivant s’identifie d’abord à son monde égoïque, seront comme les six jours de la création, une genèse. Cette gestation le plonge d’abord dans l’enfance indifférenciée, puis il discerne les contraires, distingue l’intérieur de l’extérieur. Il lui faudra, il le sait alors, passer aux œuvres vives et redevenir ainsi à la fois poisson de la mer et colombe du ciel.

          Jonas remercie d’une voix reconnaissante. Se sacrifiera-t-il pour payer une dette ? Offrira-t-il des sacrifices en reconnaissance ? Sait-il, dans cette fable biblique, qu’il n’y a nulle victime à immoler sur les autels d’un quelconque Dieu, et que les seuls “moutons” à offrir en sacrifice à l’essence de soi-même sont le corps physique qui n’est que la projection en ce monde de notre niveau de conscience, le cœur humain sentimental, les volontés de puissance et « le refus d’exister par soi-même9 » !

           Voilà que le poisson se souvient, redevient mâle et, divinement guidé, vomit Jonas sur le rivage.

 


Cathédrale de Tournai, Belgique.

 

1 Au Moyen Âge, le grand poisson  est le plus souvent appelé cetus, piscis ou belua ; il est appelé baleine dans les langues vernaculaires (contribution d’Anne-Sophie Durozoy au colloque : "Représentations et significations médiévales du monstre marin accompagnant Jonas"). Qu’il soit poisson, baleine, requin, monstre marin ne change rien d’essentiel à ce récit.

2 Barbeau André, Traité d’Astrologie, Seuil, 1961.

3 Rabi Yehouda, Zohar, 2 : 48a, cité dans Le Grand Œuvre de Jonas, op. cit., p. 84.

4 « Toi, tu gouvernes le jaillissement de la mer ; à l’assaut de ses vagues, tu les apaises », Psaume 89, v. 10. Traduction André Chouraqui.

5 Rabi Eléazar, cité par Rabi Yehouda.

6 Selon l’état d’être de Jonas, le grand poisson devient mâle ou femelle, mâle lorsque Jonas est dans l’action yang, et femelle lorsqu’il entre en réceptivité, yin. L’androgyne intègre en lui les deux polarités. Le grand poisson est mâle au verset 1, femelle au verset 2 et redevient mâle au verset 11.

7 Le Zohar. Le Livre de la Spendeur. Extraits choisis et présentés par Gershom Schlem, « Interprétation allégorique de Jonas », Editions du Seuil, 1977, p. 97.

8 L’Arbre Tuba ou la Montagne de Qaf, chez les Soufis, la limite de ce monde et la frontière qui sépare ce monde du monde intermédiaire, dit du « huitième climat », ou encore le Non-Où.

9 Monin Emmanuel-Yves, Le Son du Désert, Le Point d’Eau, 1989, p. 40.


A suivre :
III La mission de Jonas
.




Enluminure allemande.

&&&

 

"Si Jonas m'était conté"
Nouvelle version étoffée par des commentaires


 
Lire  sur http://fontaine-jouvence.over-blog.com/ :

"LE LIVRE DE JONAS" : INTRODUCTION A UNE REECRITURE COMMENTEE 
          - la première partie : "LE LIVRE DE JONAS" : LA FUITE DE JONAS ET LA TEMPETE
- deuxième partie : "LE LIVRE DE JONAS" : II - JONAS, AVALE PAR LE GRAND POISSON SE TOURNE VERS DIEU



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens