Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 08:26

LA VOIE DU CŒUR

DANS LE BOUDDHISME

 

 L’Ouverture du Cœur, c’est celle du Chakra Anâhata.

La syllabe sacrée YAM

est située au centre du Lotus à douze pétales.


   

 
C’est le Centre de l’Emotionnel Divin,
lorsque le yogin a résorbé toutes les émotions humaines
pour atteindre à l’Emotion sans émotions...

 « Lorsque le Centre  du Cœur s’éveille,
la Divine Energie devient Lumière palpable dans l’être… »

 (Platon le Karuna, La Séparativité,
Editions de la Promesse, 2008,p. 49)

 

 


LE SERPENT KUNDALINI

*** 
  

 

LA VOIE DU CŒUR

DANS LE CHRISTIANISME

Elle est illustrée

par le culte du Sacré Cœur dans l’Eglise catholique,

mais cette dévotion reste souvent encore sentimentale.
 


Vitrail de l’église Sainte-Barbe (Moselle).

Pour saint Irénée, premier évêque de Lyon,
l'Eglise est la source de l'eau vive
qui vient à nous du Cœur du Christ.

 Eusèbe (Histoire de l'Eglise, liv.5), nous dit que
"de la source céleste comme une rosée bienfaisante et fortifiante
descendait sur lui l'eau vive qui s'écoule du Cœur du Christ"
.


 Le culte du Sacré Cœur fut introduit dans l’Eglise
sur l’initiative de sainte Marguerite Marie Alacoque au XVIIème siècle,
religieuse à la Visitation de Paray-le-Monial.
La première image représentant le Cœur du Sauveur
est celle devant laquelle furent rendus
les premiers hommages collectifs au Sacré Cœur,
le 20 juillet 1685,
 sur l'initiative des Novices en ce jour de la fête patronymique de leur Maîtresse.

Il s'agit d'un petit dessin à la plume sur papier - "crayon fait avec de l'encre"
probablement tracé par la sainte elle-même.


   

20 juillet 1685 : l'image exposée au Noviciat
exécutée du vivant de Marguerite-Marie.  


L'image représente le Cœur du Sauveur surmonté d'une croix,
du haut duquel semblent s'échapper des flammes ;
trois clous entourent la plaie centrale,
qui laisse échapper des gouttes de sang et d'eau ;
au milieu de la plaie, est inscrit le mot "Charitas".
Une large couronne d'épines entoure le Cœur,
et les noms de la Sainte Famille sont inscrits tout autour :
en haut à gauche, IESUS, au milieu, MARIA, à droite, IOSEPH,
en bas à gauche, ANNA, et à droite, IOACHIM.

 

 


ÅÅÅ


La Voie du Coeur est celle des saints Céphalophores :

SUIVRE LA VOUIVRE... AVEC LA TETE COUPEE ; SAINT DENIS, LE MARTYR DU MONT MARTRE

SAINTE NOLWENN ET LA VOUIVRE ; VALERIE, SAINTE CEPHALOPHORE ;

SUR LES CHEMINS DE LA VOUIVRE DANS L'AUBE  ...

***



 LA VOIE DU CŒUR

DANS LA CHEVALERIE MEDIEVALE


     


 
Eglise Saint-Martin, Metz.


 
Le centurion Longin perce le flanc du Christ d’un coup de lance,
ouvrant la Voie du Cœur !
Mais pourquoi est-il à cheval,
contre toute évidence et toute représentation habituelle ?
C’est au vrai que Longin représente ici
 le Cabaliste qui, de la pointe de sa lance,
 indique la Voie du Cœur
que souligne son manteau rouge sang qui se soulève dans les airs.


 Selon la légende du Saint Graal,
Joseph d’Arimathie, celui qui prêta son tombeau pour ensevelir le Christ,
recueillit dans une Coupe l’Eau et le Sang du Christ
lorsque son flanc fut percé par la lance.

 



 
La coupe du  Saint Graal :
« Seing-Réal ; Sang Réel
[1] »


 Le Saint-Graal de la littérature médiévale européenne
est le continuateur des symboles de la religion celtique,
le chaudron du Dagda et la coupe de la souveraineté.
Cet objet merveilleux est souvent pour cela un simple plat creux
porté par une pucelle.

Dans le roman en prose La Quête du Saint-Graal,
composé par un anonyme vers 1225,
les chevaliers de la Table Ronde
partent à la recherche de la Coupe du Graal.


http://e.y.monin.free.fr/pages%20livres/liberation/liberation.html

&&&  

 

[1] Voir Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux d’Emmanuel-Yves Monin.
voir
http://langue.des.oiseaux.free.fr/

 

  LA VOIE DU CŒUR

DANS LE CHAMANISME


Dans les enseignements
d'Ochwian Biano, chef indien Pueblo,
du nagual toltèque Don Juan
à Carlos Castaneda,
de l’Indien Kogi Ohiyesa





Indien Kogis.
Les Kogis font retour sur les terres de leurs ancêtres Tayronas,
sur les terres de "LA LUNA" que l'association Tchendukua les aide à racheter :
http://www.tchendukua.com/



                 L’écoute du cœur est bien loin d’être celle du mental ratiocinant de l’homme dénaturé. Ochwian Biano, chef indien Pueblo, déclarait que « les Blancs étaient fous parce qu’ils prétendaient penser avec la tête » ! Lui, « il pensait avec le cœur » !

               Don Juan Maltus, le nagual toltèque, disait à Castaneda qu’entre deux voies, il fallait toujours choisir « la voie qui a du cœur2 », celle qui ne laisse pas l’homme dans les désirs troubles de l’ego. L’ouverture du cœur est le passage obligé vers lequel avance tout être humain sur la voie, quelle que soit la Tradition à laquelle il se réfère. Alors, le véritable Ego de l’homme est l’essence du monde et le mental illuminé devient le Haut Intellect qui exprime l’Intelligence divine.

                 Le chaman se doit de rendre aux énergies leur nature première, aux choses leur juste valeur pour, dépassant la dualité, accéder à la liberté. L’ouverture du cœur est inconditionnelle et la sincérité en est le fruit.

            Qui peut dire connaître l’essence des choses ? La vie enseigne, même et souvent à son insu, celui qui sait reconnaître qu’il « ne sait pas ». Ce vide crée comme un appel d’air et, à cette demande du cœur correspond une réponse souvent inattendue, surprenante, qui n’a rien à voir très souvent avec ce qui nous est connu, familier. C’est « déroutant » ! Combien de fois ne faut-il pas accepter de changer de route, de mourir à soi-même ? « Là où tu trouves ton cœur, dépose ta tente », énonce un proverbe arabe. Ce vide est silence et, de lui seul, peut jaillir l’inspiration authentique et la force calme, sereine qui permet d’assumer sa vocation d’homme. L’Indien Ohiyesa affirme : « Le silence est équilibre absolu du corps, de l’esprit et de l’âme. L’homme qui préserve l’unité de son être reste à jamais calme et inébranlable devant les tempêtes de l’existence.3 »

               Dans le cœur réside l’ultime aboutissement de toute recherche, au Cœur du cœur de son cœur, là où les dieux ont caché à l’homme son immortalité, comme il est dit dans un conte indien traditionnel. C’est dans le cœur que se trouve le point d’intersection entre la captivité et la libération, la captivité des désirs, la libération de toute souffrance. Il ne sert de rien de ruminer le passé, il ne sert à rien de se faire du souci pour les difficultés à venir. Quant au présent, il s’agit de le vivre, loin des vaines spéculations, interprétations et justifications stériles. C’est pourquoi le chaman assume la matière, sa matière, et ne se paye pas de mots.


1 Voir Régor, Du Cheminement Initiatique imagé par saint Roch et sa Vie Exemplaire d'après les Enseignements d'Emmanuel, Les Amis du Désert, 1988. http://saintroch.energie-manifestee.net/index.html 
2  Le Don de l’Aigle, Gallimard, 1995.

 Cité dans « Ici et Ailleurs », Lettre d’information, Tchenduka, n° 8, Mars 2003 (Association au service des Indiens Koguis de Colombie). http://www.worldwisdom.com/public/authors/details.aspx?ID=6

DEPASSER LES TECHNIQUES DU NEO-CHAMANISME OCCIDENTAL




 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

windows outlook help 19/12/2013 12:30

This is the first experience and reading the detailed article about the practice and believe of the religion and traditional rituals associated with every religion. I never thought there will be such sites dedicate to moral and spiritual lives and I am glad.

Kathy Dauthuille 29/09/2009 18:20


Il y a bien sûr 'la luna' : la lune, qui est très importante.

Mais dans le contexte, il s'agirait plutôt du terme "aluna" ; c'est un mot que l'on rencontre souvent :

Dans la langue des indiens Kogis, Aluna désigne le souffle,  l'énergie vitale qui transforme les situations.

C'est aussi une autre apparence de la vie.



Kathy Dauthuille 29/09/2009 18:19


Il y a bien sûr 'la luna' : la lune, qui est très importante.

Mais dans le contexte, il s'agirait plutôt du terme "aluna" ; c'est un mot que l'on rencontre souvent :

Dans la langue des indiens Kogis, Aluna désigne le souffle,  l'énergie vitale qui transforme les situations.

C'est aussi une autre apparence de la vie.



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens