Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 08:20

LES SERPENTS GUERISSEURS DU CADUCEE


 

Le caducée est un symbole clef des alchimistes. Hermès sépara un jour, d’un coup de baguette, deux serpents qui se battaient. Le Dictionnaire Mytho-Hermétique de Dom Pernetty nous dit :
« Le Caducée était composé de trois parties, de la tige d’or surmontée d’une pomme de fer, et de deux serpens qui semblent vouloir se dévorer. L’un de ces serpens représente la partie volatile de la matière philosophique, l’autre signifie la partie fixe, qui se combattent dans le vase ; l’or philosophique dont la tige est le symbole, les met d’accord en les fixant l’un et l’autre, et en les réunissant en un seul corps inséparablement. »

 

Gravure alchimique
Ce Caducée illustre le Trois.
 
 
« L’Unité se divise toujours en deux Visages mais chacun de ces Visages n’est point l’Unité.
Le 1 qui donne le 2 manifeste le 3 » (Le Manuscrit des paroles du Druide sans nom et sans visage)
 
Le bien et le mal ainsi font retour au juste, la voie du juste milieu. Les forces duelles vues comme antagonistes deviennent ainsi complémentaires, mieux encore ce symbole universel illustre « l’Unité des Forces duelles », dont parlent les Enseignements de Karuna, le « deux-un » de l’Evangile de Thomas.
 
L’Axe du Caducée peut être vu comme l’Arbre de Vie, situé « au milieu du Jardin d’Eden, Arbre qui ne fait qu’un avec celui de la « connaissance du Bien et du Mal ».
Il est justement le symbole traditionnel du médecin authentique puisque la guérison véritable est le retour à la Source, au-delà de toute dualité, dans l’Unité retrouvée.

 

 

Gobelet de Gudéa. Début du 3e millénaire. Basse-Mésopotamie.

Musée du Louvre, salle 2.

(Dessin de Flamia, extrait de La Vouivre, un symbole universel)

 


       Le plus ancien caducée découvert en Mésopotamie date du IIIème millénaire (musée du Louvre). Il est représenté sur un gobelet dit de Gudéa.
       Les deux serpents se croisent en six points, le septième étant au niveau des têtes. Ces sept points correspondent aux sept chakras indiens : Mûladhâra (chakra racine), Svâdhisthâna (sexe), Manipurâ (hara), Anâhata (cœur), Vissuddha (gorge), Ajnâ (milieu du front : 3eœil) et Sahasrâra (sommet du crâne).
 

 

 

 La Gorgone, détail du fronton du temple d'Artémis, Palacopolis, début du VIe s.

Musée de Corfou (Espagne)

(Dessin de Flamia, extrait de La Vouivre, un symbole universel) 

 


 

 

Escalier en fer à cheval, château de Fontainebleau.

Il comporte 5 "chakras".


 

 

 

Gazelle portant le caducée.

Fresque de la catacombe de Calliste, Rome, IVe siècle.

 


 

 

Temple hindou à Hampi (Inde).


 

 

 

Temple hindou à Pondichéry (Inde).


undefined

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens