Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 06:16
 
 
 
SUR LES CHEMINS DE LA VOUIVRE,
 
DU BOURBONNAIS AU BERRY
 
 
 
L'Initiation occidentale
 
à travers les légendes
 
de saint Génitour et de saint Principin

(Article paru dans "La Lettre d'Île-de-France". Mythologie en Parisis et en France.
Bulletin trimestriel du Groupe Île-de-France de Mythologie française.
N° 65, Janvier, février, mars 2008.)
 
 
 
 
 
    Lorsque s'est écrit La Vouivre un Symbole Universel[1], nous sommes passés, par un hasard qui fait bien les choses, par la petite ville de Le Blanc, à la frontière du Berry et du Poitou. Là, la légende de saint Génitour et les sculptures du portail répondirent aux questions que nous nous posions alors sur le cheminement de l'être humain.
 
     Les années ont passé et cette fois, à la frontière du Bourbonnais et du Berry, c'est la légende de saint Principin qui vient imager et confirmer ce que nous avons écrit alors dans le chapitre de ce livre : « La tête tranchée » par la belle fresque de l'église de Chasteloy la bien nommée.
La Hiéroglyphie et Langue des Oiseaux [2] nous propulse à la compréhension essentielle d'un mot :
- S-A-INT : l'Energie (S) de la Manifestation (A) à l'Intérieur de soi ; et par l'euphonie, la sonorité de INT est Un, rappel de l'Unité. Energie Manifestant l'Unité. Le C de l'ancien Français, SAINCT, ajoutait l'ouverture au Ciel.
Par l'Euphonie, l'Energie-Un(e) !
 
 
 
La légende de saint Génitour :
 
      Cette légende, et surtout, les trois petites sculptures du portail de l'église de Le Blanc, imagent parfaitement les trois étapes du cheminement initiatique dans la tradition occidentale au Moyen Age. Génitour est un saint céphalophore comme tant d'autres, saint Denis à Paris, sainte Nolwenn et saint Millau en Bretagne, saint Lupien dans l'Aube, sainte Valérie dans le Berry, saint Pia à Besançon.
     Au IVème siècle, Génitour fut décapité sur les bords de la Creuse, ainsi que ses trois frères Etienne, Tridore et Principin et tous sont dits, par la ferveur populaire, les quatre « Bons Saints » de Le Blanc.
Seul Génitour aurait pris sa tête dans ses mains pour traverser la rivière et se rendre jusqu'à l'église. Le portier, Sébastien, aveugle de naissance, entendit frapper au portail et demanda :
- « Qui frappe ? ».
     Le martyr, passant son doigt ensanglanté à travers l'épaisseur de la porte lui répondit :
- « Vois, je suis Génitour », et l'aveugle retrouva la vue.
Sur-le-champ, Sébastien ouvrit et Génitour s'avança dans l'enceinte du sanctuaire et s'étendit, indiquant par-là qu'il choisissait ce lieu pour sa sépulture.
  
 
 
 
 
Saint Génitour tenant dans sa main droite la palme du martyr,
et de la gauche, l'instrument de son supplice.
Eglise de Le Blanc.
 
 
 
     Le doigt de Génitour a percé un trou dans le portail gauche. Un pèlerinage a lieu chaque année le 1er septembre ; et la croyance populaire dit qu'il suffit aux aveugles de passer le doigt à travers le trou de la porte pour retrouver la vue et à ceux qui le désirent pour avoir beaucoup d'enfants !
     De par son nom, Génitour-Géniteur, ce saint prend sans doute la place d'anciens cultes à la fécondité fort répandus dans les coutumes antérieures au christianisme et qui perdurent encore. Quant à retrouver la vue, les aveugles de naissance que sont tous les humains peuvent en effet, par l'ouverture du troisième oeil, accéder à un « voir » qui n'a aucun rapport avec les yeux ! Ne dit-on pas que les aveugles qui guident les aveugles les mènent dans le fossé ? (Evangile)
 
     Sur le portail droit de l'église sont sculptées 3 petites scènes imageant les étapes du cheminement de tout homme sur la terre : 
 
  
 
 
     D'abord l'homme mordu par la bête, le dragon, la tarasque, avant d'en acquérir la maîtrise lorsqu'il chevauche l'animal symbole de l'Energie. Au centre le bienheureux qui n'est plus dans la lutte ou la maîtrise. C'est l'état qu'atteint le saint céphalophore, lorsque ayant eu symboliquement la tête tranchée, il n'a plus de mental, mais marche en tenant sa tête bien en main au niveau du coeur[3].
(Voir les images dans l'article précédent : "La Maîtrise de l'Energie") 
 
 
L'homme chevauchant la bête se retrouve très souvent dans l'iconographie traditionnelle, comme la sculpture ci-dessous que l'on peut voir au musée Sainte-Croix de Poitiers. Dans les autres traditions, on trouve comme équivalant la chevauchée du tigre en Inde, la domestication du buffle dans le Zen japonais, la chevauchée du lion sur les chapiteaux des églises romanes, voire du cerf.
 
 (Voir les images dans l'article précédent : "La Maîtrise de l'Energie") 
 
 
 
Vient ensuite l'imagerie du saint ou de la sainte, comme Marthe, Marguerite, Véran, Armel, Clément, Romain, Radegonde et tant d'autres, représentés avec le dragon à leurs pieds. Les pieds étaient, chez les Grecs, le siège de l'âme ! Maîtrise signifie « les pieds sur terre » ! D'ailleurs, au château de Ritz, on peut voir une statue de saint Principin avec sa tête coupée placée à ses pieds.
 
 
 
 
 
 
 

 

 
Sainte Marguerite et sainte Marthe,
entourant le Christ aux liens.
Eglise Saint-Etienne, Beauvais (Oise).
 
 Ensuite, le dragon, la bête, disparaît et le bienheureux se retrouve seul, levant les bras au ciel ; cette représentation est très fréquente dans la statuaire ancienne.
  
 
 
 
7e image de la Domestication de la vache
dans Zenn, Amours Mystiques
de L. Adams Beck.
 
C'est alors la Voie des Luminaires
notée ici par le soleil et les étoiles.
 
 
La Vie des saints d'Auvergne conte aussi le martyre de saint Paul des Trois-Fontaines ; « sa tête tranchée par le glaive produisit trois bonds, sous chacun desquels jaillit une source ; les trois sources sont enfermées dans l'église de Saint-Paul aux-Trois-Fontaines. *»  Une source pour chacun des plans de déploiement d'un être humain : plan physique, plan relationnel-émotionnel et plan mental.
 
 
 
La légende de saint Principin vient compléter celle de saint Génitour de façon fort heureuse.
Décapité dans la prairie d'Yvray, le saint prit sa tête dans ses mains et franchit, à l'aide de grosses pierres qui servent de gué, l'Aumance. Perdre sa tête, son mental ratiocinant, est en effet un passage, le « Passage » par excellence !. Ces pierres sont appelées "pierres de saint Principin". C'est par-là, dit-on, que le saint martyr, portant sa tête tranchée entre ses mains, et conduit par les anges, passa de la rive gauche pour monter à l'église de Chasteloy.* » Elle est bâtie à l'à-pic du gué, l'église, sur une masse rocheuse, à une grande hauteur. 
  
 
 
 
Saint Principin
tenant sa tête coupée au niveau du coeur. 
Eglise de Chasteloy, Allier.
 
 « Les Anges, ce sont des Energies[4] ».
Les familiers de Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux[5] noteront que le vieux français se prête encore mieux que l'actuel au décryptage !
- Y-VRAY, c'est la marque du véritable androgyne (Y) ! A cette étape du cheminement initiatique, le passage se fait au-delà du masculin et du féminin.
- PRINCIP-IN : le Principe de l'Unité, à l'intérieur de soi.
- CHASTELOY : chaste-loy bien sûr ! Mieux que Loi est Loy qui rappelle l'androgynie, comme dans les mots anciennement orthographiés : Roy, Foy, soy, quoy,...
Quant à CHASTE, l'ouverture à l'Esprit (CH), la résurrection, manifeste l'Energie sur Terre.
 
 
 
Mais qu'est-il dit par les anciens écrits sur saint Principin ?
 
  
 
 
Fresque retraçant le martyre de saint Principin.
Eglise de Chasteloy, Allier.
 
 « Saint Principin fut fils de la bienheureuse Maura, noble et très-illustre laquelle, quittant biens, terre, possessions, honneurs mondains et patrie gothique infidèle et idolâtre, vint en France trouver saint Martin, archevêque de Tours et entreprit ce long voyage avec douze sièns enfants masles, et s'étant présentez à saint Martin, furent tous recueillis gratieusement et avec la charité requise et ayant été instruicts et cathéchisez en la foy de Jésus-Christ, furent tous ensemble baptisez par les mains du dict saint archevêque de Tours, saint Martin, abjurants l'idolâtrie, et la fausse religion des payens, en laquelle ils avaient estés ellevez et nourris. »
A noter le nombre de 12, comme les douze apôtres, ou les 12 possibilités de l'être humain sur Terre telles que les montre la Dodécalogie. Parmi ces 12, saint Génitour et sans doute Etienne et Tridore déjà cités comme frères de Génitour.
M-Aura est aussi très parlant en la Langue sacrée !
 
« Le Roy des Goths, nommé Agripin, ayant sçeu la nouvelle de ce sainct changement et conversion admirable, en fut tellement irrité, qu'à l'heure il commanda à ses satellites, que, sans autre forme de procès ladicte Maura et ses enfants fussent poursuivis et recherchez, et aussitôt qu'ils seraient treuvés et appréhendez promptement, et sans deloy ils fussent exécutez et mis à mort, pour avoir faict injure à leurs dieux contemnans leurs sacres et autels. »
A privatif de Grip-In se trouve être l'opposé de Princip-In ! 
 
 
 
 
Détail de la fresque : Agripin assiste à l'exécution,
Puis Principin marche en tenant sa tête coupée
au niveau du coeur.
 
 « Ce commandement inique et sanguinaire fut bientost après mis à exécution, car, dix d'entre eux furent massacrez et couronnez de la couronne du martyre. Ce carnage cruel fut faict en divers lieux selon qu'ils estaient rencontrés, comme au pays de Lymosin, Poictoü, Berry et ailleurs. Sainct Principin fut trouvé proche de la rivière d'Eulh, contemplant les choses célestes, et ruminant en soy les commandements de la loy de son Dieu. Enquis et interrogé par un des assassins du roy des Goths, homme forcené et remply de furie quel il estoit, il répondit franchement :
- "Si tu demandes de quelle nation je suis, tu sçauras que je suis de nation gothique. Si tu veux sçavoir ma profession, et quelle est la religion que j'embrasse, je publie et je confesse que je suis serviteur de Jésus-Christ, Fils de Dieu, engravé et placé en mon coeur par la salutaire prédication du bienheureux sainct Martin, par la voix et parole duquel le Saint-Esprit a chassé les tenebres de péché et d'erreur de l'âme de ma mère, de mes frères et de moy, et suis près de mourir pour cette saincte foy que de retourner soubs la tyrannie de Sathan."  
 
 
 

 

 
Le portier touche le sang du martyr pour en frotter ses yeux.
 
" Ce bourreau et assassin courroucé et rendu plus furibond d'une si saincte réponse, tenant une hache, en coupa la teste à saint Principin qui paracheva nonobstant sa prière encommencée, print et amassa icelle teste de sa main et la porta en long chemin jusques à une église dédiée à Nostre-Seigneur et à saint Pierre, frappa à la porte ; estant interrogé par l'aveugle Macharius qui en estoit portier, responce fust donné, et la porte fut ouverte, et tous deux ensemble entrent en ladicte église. L'aveugle s'estant frotté les yeux du sang du martyr, recouvra la veüe. Et parce que ceste histoire est en tous poincts miraculeuse, et surpasse l'oeuvre de nature, je rapporterai mot à mot les paroles latines de lautheur qui la premièrement escrite pour donner plus de foy et oster tout subject au lecteur d'entrer en doute d'icelle.[6] »
 
 
 
Principin pose sa tête sur l'autel.
Le reste de la fresque est illisible ;
il semble qu'il soit ensuite enseveli.
 
 
 
 
 
Vitrail de l'église de Hérisson (Allier).
 
Non loin du lieu du martyr de saint Principien, le rocher de Romié, « s'ouvrait, dit-on, à certain jour pour livrer un trésor » ! Nul doute pour un familier de ces légendes, qu'il s'agissait d'une Vouivre qui sortait de terre ces trésors, « à Pâque fleurie » ; ce trésor étant la possibilité de la résurrection ! « une croix y fut élevée pour combattre sans doute la superstition. » Le sens anagogique s'est perdu, de par la chasse au paganisme déclenchée par l'Eglise, mais cette légende se retrouve dans maintes provinces[7] !
 


 
 
La Vie est si extraordinaire qu'il est tout à fait possible que les faits soient exacts ou du moins que la légende se soit construite autour de faits avérés. Mais ensuite, si l'on n'en pénètre pas le sens anagogique, ces faits rapportés deviennent au fil des siècles des croyances qui ne sont en rien opératives. Marcher avec la tête coupée tenue bien en main au niveau du coeur, c'est symboliquement l'unité cerveau-coeur retrouvée. Le Penser divin ne rencontre plus d'obstacle, ne subit plus la réactivité du mental humain, et l'Energie-Amour, par la Voie du Coeur, est naturellement mise en oeuvre pour que se fasse la chose juste en juste temps. L'Inspiration juste peut couler sans aucune interférence. Alors la radiance du lieu attire les pèlerins, il s'y produit des miracles dit-on, mais la Vie n'est-elle pas le Miracle par excellence ? 
 
 

 

Saint Principin tenant sa tête coupée
au niveau du coeur. 
Eglise de Chasteloy, Allier.
 
 
 En remontant sur le Berry, l'Inspiration nous a fait passer par la petite commune de Drevant, dans le Berry, où se trouve, sur le fronton de l'église, une horloge à aiguille unique ! Belle coïncidence sur la Voie du Principe-Un !
 
  
 
 
 
 
 


[1] Kinthia Appavou et Régor R. Mougeot, La Table d'Emeraude, 1993, 3e édition EDIRU 2006.
[2] Voir Hiéroglyphes Français et Langue des Oiseaux, Emmanuel-Yves Monin.
[3] Se reporter aux articles : « Sainte Nolwenn et la Vouivre » et « Sur les chemins de la Vouivre dans l'Aube » sur ce blog.
* Histoire de saint Principin, Martyr de Chasteloy, suivie de quelques notes sur l'histoire d'Hérisson, par M. Pierre Forestier. Brochure vendue dans l'église.
[4] Karuna Platon, L'Instruction du Verseur d'Eau, Editions de la Promesse.
[5] Emmanuel-Yves Monin.
[6] Dom Marcaille, Bénédictin des antiquités de Souvigny, Vie et martyre de saint Principin, qui fut martyrisé près de la ville d'Hérisson, en Bourbonnais le corps duquel est gardé en l'église de Souvigny, livre VI. 
[17 Voir La France Mythologique de Henri Dontenville, et tout particulièrement la légende du trésor caché sous la pierre de Vouivre du Mont Beuvray ; cette Vouivre sortait son trésor « le jour de Pâques fleuries », le jour de la Résurrection.
 
 
 Voir "Les chemins de saint Roch dans le Bourbonnais" sur le site http//SaintRoch.energie-manifestee.net
 en suivant  "Hauts-Lieux", "Auvergne" puis "Allier".
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

seb 05/04/2015 14:37

On ne voit pas de tete de vouivre

régor 06/04/2015 21:53

Désolé ! Depuis que over-blog a été racheté, je ne peux plus ouvrir le site et beaucoup de photos disparaissent sans que je sache pourquoi et je n'y peux rien….
Dommage;

seb 05/04/2015 14:37

Ouais nn

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens