Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 10:40

« MOTHER NATURE'S SON » (1)



  Merilla Lavenant

 



Aquarelle de Kinthia Appavou

   

Il y a 40 ans, inspirés par le livre de l'écrivain américain Henry David Thoreau Walden ou la vie dans les bois, les hippies quittaient les villes pour la campagne, dans un grand élan pour retourner à la terre, retrouver leurs racines et l'harmonie avec la Nature. Avec eux se faisait jour un nouveau culte de la Terre-Mère, le désir de renouer avec le sacré, la redécouverte des anciens paganismes...

Aujourd'hui nous pouvons rendre hommage à cet héritage : le goût des tribus, des fêtes, le nomadisme, les « Rainbow Gathering », la mise en valeur des terroirs et des folklores, du « naturel » (artisanat, bio, land art, médecines et énergies dites « douces »...) en témoignent. La mise en commun des savoirs encourageant le butinage et le métissage des cultures, apparaît enfin l'émergence d'une conscience planétaire, le sentiment d'appartenir à un tout, l'humanité, le peuple des Terriens.

 

http://batisseurs.utopies.free.fr/hippies.html

 

http://frenchrainbow.free.fr/rainbowinfo/rainbowinfofrench.html 

 

  

Photo de Kinthia Appavou

prise au champ de maïs de COSMOSAPIENS

semé par KAROM à Montignac (août 2000).

En arrière-plan : Visage du dieu PAN cornu

se découpant de profil dans le ciel... On croit prendre une fleur de tournesol et on capte le dieu PAN !

 

"LA FEMME DE BLE" DE KAROM THOMASSON IMAGE LA MERE UNIVERSELLE

 
LES ENFANTS DE "LA FEMME DE BLE", LA SCULPTURE VEGETALE DE KAROM THOMASSON

 

Notre alliance avec la Nature, conduite par Pan, le grand Tout, nous l'avons laissée de côté alors qu'elle fait partie de nous de toute éternité. Il suffit de rejoindre les paysages qui nous entourent, loin des villes et leur tumulte ; il suffit de nous pencher sur la moindre plante en nos appartements ! Le contact immédiat peut se faire : nul besoin d'artifice, mais laisser resurgir l'enfant en nous, et sa vitalité nous est offerte, la « verdeur » dont parle Hildegarde de Bingen dans ses oeuvres.

Pan en est l'incarnation même : le dieu bondissant des troupeaux, en son Arcadie mythique, est le rappel de cette « virilité » ou « viridité » qui est l'élan vital de la Nature. Oui, en chaque brin d'herbe nous est proposé ce trésor, ce « présent » !

 


Pan et Daphnis,
musée archéologique de Naples, 1er siècle avant J.-C.

 

 

Car tout est lié à notre perception du temps, cette création du mental et les poètes nous le rappellent :

 

« Le présent est un présent

Vivons-le pleinement

Le temps n'existe pas

Sinon en cet Instant » (2)

 

« Prends ton temps,

Sinon le temps te prendra !...

Ne perds plus ton temps

Sinon tant pis pour toi ! » (3)

 

Retrouver notre « Etat de Nature », c'est échapper à nos conditionnements : là réside le secret de ce puer aeternus, notre éternel Enfant intérieur. Il est le dépositaire de cette force verdoyante que nous étouffons par nos notions, nos peurs, notre manque de confiance en la Vie, et les maladies sont le résultat de cet emprisonnement.

Mais l'ouverture peut se faire à tout moment, par un sincère travail de dépouillement afin de traquer ces crispations de notre être qui l'empêchent de se déployer.

Alors l'enfant peut surgir, neuf à chaque instant, « Mother Nature's Son » :

 

« Lors Chant de Joie ! » (4) 

 

 

  


Pastel de Jacques Rouxel

 

 


"La puceronne" de Jacques Rouxel

 
(1) Titre d'une chanson de John Lennon et Paul McCartney,
THE BEATLES Double album blanc, 1968.

  En voici les paroles :


«  Born a poor young country boy – Mother Nature's Son

All day long I'm sitting singing songs for everyone

 

Sit beside a mountain stream – see her waters rise

Listen to the pretty sound of music as she flies

 

Find me in my field of grass – Mother Nature's Son

Swaying daisies sing a lazy song beneath the sun

 

Mother Nature's Son »

Et la traduction :


Né pauvre enfant de la campagne – Fils de Mère Nature

Toute la journée je suis assis chantant des chants pour chacun


Assis près d'un ruisseau de montagne – je regarde jaillir son eau

J'écoute le joli son de la musique qui s'envole


Trouve-moi dans ma prairie – Fils de Mère Nature

Les marguerites se balançant chantent un chant nonchalant sous le soleil


Fils de Mère Nature ”



(2)   Roland Deniaud, Chant « L'Instant présent » in  K7 audio Les Troubadours, 1992.

(3)    Paroles : Régor/Musique et chant : Kinthia, Comptine inédite du temps qui passe, 2008. http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/le-temps-qui-passe.php

(4)    Chant « Le Dit d'Amour » in  CD Les Derniers Trouvères, Echos de Brocéliande et d'ailleurs..., 1996. http://www.lesdernierstrouveres.com/ 

 

Et du côté des Romantiques... ces deux vers :

 

« Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime ;

Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours (...) »

 

Alphonse DE LAMARTINE, « Le Vallon »
(
Les Méditations poétiques
, 1820)




Aquarelle de Kinthia Appavou.

 





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens