Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 13:51

La statue de saint Augustin

 

à l'église Saint-Augustin, à Paris.

 

 

SN852955.JPG

 

La bibliographie de ce  "Père de l'Eglise" 

 

est très développée sur Wikipedia :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Augustin_d%27Hippone

 

La fameuse phrase, très souvent citée,

 

"Aime, et fais ce que tu veux",

(Commentaire de la première Épître de Saint Jean, traité VII, chap. 8,

traduit par P. Agaësse, SJ ; Cerf, 1961, p. 328-329.)

 

n'est-elle pas très ambiguë ?



Que veut dire aimer ?

 

Augustin  a de l'amour une notion

que plus personne de bons sens actuellement ne peut faire sienne :

   

 

« Les martyrs sont ceux dont le Seigneur a dit : "Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice " (Matthieu V, 10) Ce ne sont donc pas ceux qui souffrent persécution pour l'iniquité et pour la division impie de l'unité chrétienne qui sont véritablement martyrs, mais ceux qui sont persécutés pour la justice. Agar aussi a souffert persécution de la part de Sara (Genèse, XVI, 6). Celle qui persécutait était sainte, celle qui était persécutée ne l'était pas. (...) Si nous examinons même plus attentivement la chose, on verra que c'était plutôt Agar qui, par son orgueil, persécutait Sara que Sara ne persécutait Agar en la punissant (...) Si nous voulons donc être dans le vrai, disons que la persécution exercée par les impies contre l'Église du Christ est injuste, tandis qu'il y a justice dans la persécution infligée aux impies par l'Église de Jésus-Christ. (...) L'Église persécute pour retirer de l'erreur, les impies pour y précipiter. Enfin, l'Eglise  persécute ses ennemis et les poursuit jusqu'à ce qu'elle les ait atteints et défaits dans leur orgueil et leur vanité, afin de les faire jouir du bienfait de la vérité, les impies persécutent en rendant le mal pour le bien, et tandis que nous n'avons en vue que leur salut éternel, eux cherchent à nous enlever notre portion de bonheur sur la terre. Ils respirent tellement le meurtre qu'ils s'ôtent la vie à eux-mêmes, quand ils ne peuvent l'ôter aux autres. L'Église, dans sa charité, travaille à les délivrer de la perdition pour les préserver de la mort ; eux, dans leur rage, cherchent tous les moyens de nous faire périr, et pour assouvir leur besoin de cruauté, ils se tuent eux-mêmes, comme pour ne pas perdre le droit qu'ils croient avoir de tuer les hommes.  » (Lettre 185 d'Augustin à Boniface, préfet militaire en charge de la répression des donatistes, d'après Wikipedia)

 

  

Ainsi se justifient les guerres dites "justes", les persécutions et l'Inquisition à venir !

 

Voici quelques citations

provenant de notre livre :

Propos sur la résurrection de Jésus

qui fut appelé Christ,

où il est question de saint Augustin :

 

"Nous nous en sommes tenus là aux seuls Evangiles dits « canoniques », ceux de Luc, Marc, Matthieu et Jean, retenus arbitrairement comme seuls crédibles par l’Eglise catholique romaine. On sait, et saint Augustin déjà en était conscient, qu’il y eut une utilisation réciproque des textes pour constituer ces écrits. Au IVe et Ve siècles, les évangiles, dits par la suite hérétiques, circulaient dans tout le pourtour de la Méditerranée. Saint Jérôme supposait, comme saint Augustin, qu'il pouvait y avoir quelque or véritable dans cette “boue” des apocryphes. N’avaient-ils pas quelques prétentions à prétendre reconnaître l’or dans sa gangue ?[1] Et n’auraient-ils pas pris l’un pour l’autre, confortant le choix de ceux qui voulaient uniformiser les croyances au détriment de la liberté ?"

 


[1] Voir Jean Doresse, L'Évangile selon Thomas, ou les Paroles de Jésus, Plon, 1959.

 

 

 

"Dans les Actes de Jean, le texte de la Vision de la Croix faite par Iohanân serait à lire entièrement ; nous n’en donnons que quelques extraits. Cette “Vision” fut précédée d’un hymne que Iéshoua‘ aurait chanté et dansé avant de monter sur la montagne. Saint Augustin en connaissait l'introduction gnostique : « L'Hymne du Seigneur qu’il [Iéshoua‘] chantait en secret aux Saints Apôtres, ses disciples. » "

(Chap. I : L'Immortalité)

 

 

"Miriâm de Béthanie est confondue par Jean avec Miriâm de Magdala, et ainsi avec la pécheresse repentie. Celle-ci renouvelle le geste fait lors de sa conversion. Son intuition d’amante lui fait oindre les pieds de l’Aimé, geste qui rappelle l’amante du Cantique des Cantiques. Fait sans précédent ! Geste insensé ! Geste d’amour, non prémédité par elle, mais prémonitoire. Parfumer les pieds d’un vivant ! Elle gardera le reste du parfum et sera la première à venir le jour de Pâque pour oindre le cadavre comme il est de coutume.

Saint Augustin pensait que les deux onctions ont été faites successivement par Miriâm de Magdala qui « oignit la tête de Jésus suivant l’usage ordinaire, puis, comme il restait du parfum, elle oignit ses pieds[1] »."



[1] Lagrange in : Résumé, par le Père Florian Racine de l’étude d’André Feuillet : Les deux onctions faites sur Jésus, et Marie-Madeleine. Contribution à l’étude entre les Synoptiques et le quatrième évangile, op. cit., p. 357-394. Toute cette étude est à lire pour qui veut approfondir ce chapitre.

 

(Chapitre VIII : Miriâm de Magdala, la compagne de Iéshoua‘)

 

"« N’imposez aucune règle, (…) afin de ne pas en devenir esclave », enseigne Iesouha‘, par la bouche de Miriâm de Magdala (9, 1). Par la plume de saint Augustin  : « Aime, et fais ce que tu veux[1] ».

Mais qu’est l’amour qui exclut la femme et la dépossède des dons mis en elle par la Vie ? "



[1] Saint Augustin, Commentaire de la première Epître de Saint Jean, traité VII, chap. 8, traduit par P. Agaësse, SJ ; Cerf, 1961, pp. 328-329.

 

  (Chap. I : Le "bouleversement nécessaire")

 

 

  "Quelle est donc cette Energie particulière qui vient à l'aide du Terrien sous le Nom :

AMOUR (...)

L'Amour a cela de particulier qu'il ne combat pas le Mal puisqu'il est neutre, ni ne s'occupe du Bien, mais sa Force Innommable de Vie Intense dissipe le Mal sans avoir à le combattre, et dynamise le Bien sans avoir à s'en occuper"

 

(Platon le Karuna, Le Mal, l'Innocence, la Connaissance, Les Editions de la Promesse, 2010, p. 89-90)

 

 

 

glycon.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

IOR 09/10/2010 21:57



Sacré Saint Augustin !
http://www.youtube.com/watch?v=1fxESDF0Oso



Régor 07/10/2010 11:49



Vive l'humour ! Et l'Amour ! Bravo... à vous qui lancez si bien la "Bal" !



Ior 07/10/2010 10:00



Il se peut que le langage des oiseaux puissent prendre de drôle de tournures
parfois ! Mais dieu à doté l'homme de l'humour ( humeur )...  A chacun d'en faire bon usage. Je ne suis pas sûr parfois du dosage...mais je relève les manches, 

Il est à noter qu'il y a  un Savoir ( et oui ! ) qui est aussi important que "La Connaissance"; celui là, dans les cercles "ésotériques", on n'en parle que trés peu : c'est
l'Humour !

Oui un "mauvais jeu de mots" ( à la "miss terre " ) est trés certainement navrant
pour certains. Mais Le Christ n'a-t-il pas dit (et reprocher à ces " apôtres " )
"Laissez venir à moi les petits enfants !"
Ou encore " le royaume des cieux appartient aux simples en Esprit "

Bien que ,comme vous le sachiez trés bien, dans l'absolu, il n'y a rien à comprendre ( ! ) et que je n'ai rien à vous apprendre que vous ne sachiez déjà...
Je vais tout de même , et dans un souci de respect des lecteurs de ce blog , par le biais "de ma grille de lecture et du langage particulier qui en résulte ( et assumé ! ) éclairer
ces jeux de mots.

"Efée" miroir = Effet = Suivre "les fées" en oubliant le réel... qui les nourrit !
Qui donne, évidemment, E fait miroir : Les 4 éléments reflétant ce que nous sommes ( donc ce que nous pensons  ! ).
Tous ces discours de négation de la Vie ( le texte en question ) sont donc le résultat du mental soumis à ces fées !!
Ah, ce Cupidon au service de Psyché !

Sur un plan de Lecture HISTORIQUE résultat de l'EXISTENCE(du)CIEL :
Qui nierait tous ces massacres, ces exactions au nom des religions, d'un
Dieu quelconque, d'un homme politique ou d'un gourou de droite ou de gauche...et même du centre ?!?

ET CE N'EST PAS DEMAIN LA VEILLE QUE CE BORDEL S'ARRETERA !
( " je suis cocu mais content " chante Serge Lama )

L'homme a besoin d'emmerder l'autre sinon il s'emmerde lui même,
il  s'enlise dans sa propre "boue" ! Et je parle de l'homme de tous bords !
BORD-EL : périphérie n'est point centre !
Et ce bordel est utile pour sa propre inititation...Voie longue du monde.

"BAL-LANCE", La lance ( pénétrante de la  )matière, du "TROU" de BAL !
Là où se trouve cette fameuse "boue" que l'alchimiste travaille pour "faire" de l' Or...
Tout cela ne sont que des mots ! Des mots ! Et parfois des" Je " de mots
 ( j'en conviens, expression de l'ego...mais  "DIEU EST EN TOUT, et se moque
de la Sagesse de ce monde ! " )
Ce qui nous ramène à Saint Augustin, ce " Père" de l'Eglise ( et à tant d'autres,
Moïse en tête de fil-e ! ) qui devait...trés certainement manquer -un peu- d'humour ( il avait fort  à faire en se pardonnant tous ces péchés de jeunesse, cet ancien
païen dansant sur du Elvis ) On en EST tous là !


MAIS !

Sur un plan ( une lecture ) métaphysique, cette partie de texte (que vous avez choisi pour orienter votre article ) révèle tout autre chose !
Il est évident qu'une bonne connaissance de l' Ecriture Biblique est utile pour comprendre tout cela.
Je n'ai pas ici la place , ni l'envie ou la prétention de pousser plus loin ce commentaire, écrit par ailleurs d'un seul jet...

Agar la servante ( ou l'équivalent symbolique de "marie madeleine" dont on parle beaucoup dans ce blog, et ces jours-ci un peu partout ailleurs à travers
une litté-rature trés souvent navrante, bon marché...) est celle qui " se moque" de Sara ( Marie dans ce cas ) la Vraie femme d' Abraham !
Cette Vraie femme est stérile signifiant que l'homme l'ignore en Vérité.
Abraham se tourne donc vers la servante pour "avoir" un enfant ( et non "ETRE UN ENFANT" )...Vous connaissez la suite, sans auncun doute ! Dieu se manifeste ,
renvoi de la servante par Sara et du...premier né, Celle-ci " tombe" en-ceinte...le désert pour agar et son fils, le manque d'eau...puis BONNE NOUVELLE ...EUX AUSSI SONT SAUVES !! Le premier né
sera centaure...euh pardon, je voulais dire archer !

Voili vola "vois-loup" ou encore vois "loop" ! La boucle est bouclée,
( normal pour une femme en-ceinte ! )
Ce que St Augustin évoque sur un plan spirituel ( qui est un trés beau mot
entendu avec la langue sacrée : la spire ( spirale de vie ) tue El...ou "DIEU EST MORT" de Nietzsche ! Comme toute autorité supérieure de ce monde ! )
c'est le "combat " d' AGAR et de SARA causé par la négligence
dAbraham, l'homme ignorant ( qui ira jusqu'a lever la main sur son propre fils,
puis ira emmerder les boucs, ces pauvre bêtes en créant un nouveau rite de sacrifice ! Boucs émissaires...)

Ah si l'homme acceptait d'être IDIOT ! QUEL SOUFFLE DE VIE EN VERITE !

Dualité Matière ( Agar ) / Ciel ( Sara ) !
Sara étant la" Vraie " Femme, elle renverra ( telle la reine noire de blanche neige se découvrant " élue" ou "missonner " comme tous les i-lluminés, ou
encore
chefs de sectes, hommes politiques... ) Agar dans le désert - équivalence symbolique, entre autres et 2000 ans plus tard du premier né, cousin de Jésus, Jean le Baptiste...
Que cette " charmeuse " de Salomé ( ou Marie Madeleine ) trahira...
pour que "les écritures s'accomplissent "
Que d'histoires, que d'histoires les enfants !
Mais cette Agar, servante, ne s'est-elle pas moquer de la femme stérile ( qu'elle était elle même...puisque servante, donc non affranchie de la matière qu'elle sert aveuglément, comme Saint paul,
par exemple, tombant aveugle de son propre cheval... ! Vous en conviendrez on en fini plus !!!
LES CYCLES, biensûr, LES CYCLES de tous et de chacun qui font les histoires formant l'HISTOIRE et..."ainsi font font font les petites marionnettes" en faisant et
défaisant le Monde ...et ses régimes ( de banane ! )

Alors comme dit Jésus " Laissons les morts enterrer les morts " !

SEUL L'ARTISTE CHANGERA LE MONDE ! ( pour peu que celui-ci comprenne
lui-même ces mots ! )



Régor 06/10/2010 14:09



J'avoue ne pas toujours comprendre certains de vos jeux de mots ! "Efée  !!!", "bal-lance" ???


Le texte de saint Augustin, "lettre envoyée au préfet militaire en charge de la répression" est très concret et ne semble en rien susceptible d'une lecture métaphysique ! Et la répression des
donatistes et autres hérétiques a bien été physique !



Ior 06/10/2010 07:54



"Efée" miroir tous ces discours "mille-itère"...Cette multitude
n'est pas nécessaire pour " combattre " le mal dés lors que
Saint Michel nous présente sa" bal-lance "

Mais ne pouvons-nous pas comprendre le texte de Saint -Augustin
sur un plan métaphysique ?
Evidemment.

Le probème est ...ceux qui ne le peuvent ! Et ils sont...légions !
L'ignorance est source du mal...et cette ignorance est dûe
à l''un des 7 péchés capitaux, des 7 métaux à travailler : la paresse.



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens