Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:03

 La cathédrale d'Amiens,

  

terminale de la route des saints céphalophores

 

qui suit le méridien de Paris.   

  

  

     Pour se rendre à la cathédrale Saint-Denis, les rois jadis partaient de la rue Saint-Denis. C'est à saint Denis, ou à ses disciples saint Yon et saint Sulpice, que l'on attribue la conversion des Druides du sanctuaire de Longpont (Essonne), ancien lieu de culte à Isis[1] 

 

SAINT DENIS, LE MARTYR DU MONT MARTRE

 

     Cette route passe par Amiens, et les saints céphalophores y sont nombreux :

 

    - Saint Just, décapité, lave sa tête et la fait porter à sa mère : "La tradition raconte que Juste, âgé de 9 ans, a été dénoncé comme chrétien, alors qu'il se rendait à Amiens avec son père, pour tenter de sauver un membre de leur famille emprisonné lors des persécutions ordonnées par l'empereur Dioclétien. Il fut tué tandis qu'il confessait sa foi chrétienne. Quand il fut décapité, Juste prit sa tête détachée de son corps dans ses mains et continua à parler en proclamant sa foi." (Wikipedia)

 

200px-Het_Mirakel_van_Sanctus_JUSTUS-Sir_Peter_Paul_Rubens.jpg

 

Le miracle de saint Just peint par Rubens.

 

 

Beauvais4.jpg

  

Cathédrale d'Amiens 

avec, sur le portail, les saints céphalophores.

(Photo Merilla)

 

Beauvais1.jpg

  

Sans doute saint Just et saint Firmin.

(Photo Merilla) 


     - Saint Firmin : Un vitrail de la cathédrale d'Amiens montre « saint Firmin tenant entre ses mains sa tête mitrée et nimbée. » (Henri Dontenville, Histoire et Géographie Mythique de la France, Maisonneuve et Larose, 1973, p. 207)

 

    - Les saints Fuscien, Victorie et Gentien :

     A quelques kilomètres d'Amiens, dans l'église de Sains, se trouve le tombeau de trois saints décapités : saint Fuscien, saint Victorie et saint Gentien, ayant subi la décollation dans les environs de Sains, en 303, ont porté leur tête jusque-là pour indiquer le lieu de leur sépulture.

 

- Saint Jean-Baptiste à Amiens :

« Au milieu de l'octogone central figure une croix fleur de lys qui indique la direction des quatre points cardinaux et qui suit les diagonales de l'octogone avec une inclinaison de 22 à 23° sur cet axe » (HL 7). Cette inclinaison est presque équivalente à la mesure de l'angle que fait le plan de l'équateur avec celui de l'écliptique.

 

 

120px-AmienCathedralLabyrinth

  

Le labyrinthe d'Amiens

qui au contraire de celui de Chartres, n'est pas courbe. 

 

Quelques entrelacs et labyrinthes : leurs significations

 

Le labyrinthe est relié par toute la Cathédrale aux Forces Cosmiques de façon tangible :

« Fait extraordinaire qui se passe également au centre du labyrinthe de Chartres : le jour de la Saint-Jean-Baptiste, le soleil se lève et se couche dans l'axe de la Cathédrale vers l'Orient, vers Jérusalem. Ce phénomène est d'autant plus troublant que chacun sait que la Cathédrale a été construite pour abriter le chef de Saint-Jean-Baptiste ramené de la quatrième croisade. Tout cela pour nous montrer qu'à partir de la Saint-Jean, les jours vont sensiblement diminuer comme saint Jean a diminué au profit du Christ » (HL 7).

 

Saint Jean-Baptiste, l'Homme Sauvage au tempérament de Feu !



Voir l'article de Jean-Marc Bélot, "L'axe des céphalophores sur le méridien de Paris", La lettre de l'Île-de-France, bulletin trimestriel du Groupe Île-de-France de Mythologie française n° 70, 2009. L'auteur cite saint Blaise à Doullens.

 

Le site

http://www.mythofrancaise.asso.fr/mythes/themes/cephalop.htm 

signale encore saints Ache et Acheul à Amiens, saint Lucien à Beauvais, mais  rien ne dit qu'ils marchèrent avec la tête coupée.

 


[1] Dionysos et saint Denis ou Denys participent du même Principe : Annonciateur et successeur du Christ « Tous deux participent du même corps radiant et s'unifient dans la même pensée éternelle » . (Pierre Gordon, Les racines sacrées de Paris, p. 45).
 
 
    Mais quel sens faut-il donner à cette décapitation ? 
 
 

     "L'homme ou la femme a symboliquement la tête tranchée, mais la tient bien en main au niveau du coeur, car son mental est purifié.

     La décapitation n'est pas un acte violent et n'implique aucune souffrance puisqu'il n'y a plus identification avec le mental.

    Dans de nombreuses "légendes" toujours symboliques, le Connaissant décapité marche en tenant dans ses mains sa tête coupée. Le mental est tenu à sa juste place, c'est-à-dire celle de serviteur et non de maître ; il s'agit de « perdre la tête ratiocinante, mais de la garder en main pour formuler ce qui est à formuler » (Emmanuel-Yves Monin, De la Chevalerie à la Libération, Point d'Eau, 1990, p. 90).

    L'amour divin peut alors rayonner ; c'est pourquoi, par exemple, sainte Valérie est représentée, sur un vitrail de la cathédrale de Limoges, tenant, dans un linge, sa tête tranchée sur sa poitrine alors qu'un soleil rouge la remplace.  

    De même, saint Denis est représenté sur un vitrail de l'église Saint-François-Xavier à Paris (sacristie), tenant sa tête coupée dans ses mains, à l'endroit de son cœur, tandis que les Anges mettent à la place de sa tête un Soleil Radiant."

 

Voir La Vouivre, un symbole universel, 4e édition à paraître aux Editions du Cosmogone, chap. "La Tête tranchée".

   

       

glycon.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 10/04/2011 21:22




À Amiens : « Au milieu de l'octogone central figure une croix fleur de lys qui indique la direction des quatre points cardinaux et qui suit
les diagonales de l'octogone avec une inclinaison de 22 à 23° sur cet axe » (HL 7). Cette inclinaison est presque équivalente à la mesure de l'angle que fait le plan de l'équateur avec celui
de l'écliptique.



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens