Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:59

Pourquoi la Colombe est-elle devenue

 

le symbole de la Paix,

  

ainsi que Jonas ?

 

 

 

 Le rameau d’olivier que la colombe rapporte à Noé

lorsqu’elle retrouve la terre après le Déluge n’apportera la paix

que lorsque les humains auront retrouvé en eux la Licorne… 

oubliée par Noé lorsqu'il rassembla les animaux dans l'Arche.

Et la Licorne, c'est l'Esprit !

   http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/l-arche-et-la-licorne.php

 

SAM 0667

 

Le rameau d'olivier est ainsi le symbole de paix

associé à la Colombe.

  

  

Le livre de Jonas raconte la légende du prophète

envoyé par Yawhé pour convertir les habitants de Ninive.

Or "Jonas" se traduit de l'hébreu par "Colombe".

La paix demande une conversion !  

  
 

  " Je suis retournée au texte biblique,

en utilisant la  "Nouvelle traduction de la Bible" de chez Bayard. L’introduction au Livre de Jonas est de Marc-Alain Ouaknin.

Il mentionne qu’en hébreu YONAH signifie "colombe"

et, par "intertextualité", renvoie à la Genèse : 

 

Jonas le prophète est aussi la colombe de la paix de Noé." (Françoise F)

 

Philippe L. nous dit : 

 

« Le jour du grand pardon (Yom Quippour), le texte de Jonas est lu à la synagogue et par tous les juifs pieux, en fait, c'est bien du PARDON dont il est question, le pardon de Dieu pour les humains, le pardon des humains pour leurs frères, pour Dieu, pour la terre etc.... La situation de la planète Terre peut changer si le véritable PARDON prend "corps en nos cœurs"

STRASBOURG : JONAS SORTANT DU VENTRE DU GRAND POISSON

"Le Signe de Jonas - Si Jonas m'était conté" vient de paraître, en tirage limité.

  Une légende voudrait que la croix du Christ

ait été en bois d'olivier.


"Allah est la lumière des ciels et de la terre.

A l'exemple de sa lumière,

voici une niche avec une lampe,

la lampe est en cristal,

et le cristal, tel un astre étincelant,

est illuminé par le fruit d'un arbre béni,

un olivier, ni oriental, ni occidental.

Son huile brillerait

même si le feu ne la consumait pas,

lumière sur lumière. "

(Coran, sourate 24, La lumière, v. 35)

 

   SAM_2132.JPG

 Dans le sud algérien, une histoire édifiante et magnifique,

parmi tant d'autres !

La plantation d'oliviers pour la paix en Algérie :


F. B. est née en France de parents immigrés venus du bled, d'un village au sud d'Oran. Elle possède la double nationalité et, à cette étape de sa vie, elle retourne maintenant sur la terre de ses ancêtres plusieurs fois par an. Elle n'est pas riche, loin de là ! Elle a décidé de remettre en culture la terre dont elle a hérité de son père et d'y planter des oliviers, symbole de paix. Elle ira les planter plus particulièrement pour que la paix revienne dans son pays natal après les multiples attentats et massacres de ces dernières décennies.

Lors d'un passage dans son village, la terre est labourée, les plants d'olivier sont mis en terre et arrosés. C'est un dur labeur pour une femme que la famille et les voisins regardent avec étonnement prendre une telle initiative...

Tout est terminé au mieux. Elle va pouvoir repartir en France dans quelques
jours, laissant à son frère le soin de l'entretien pour lequel il sera payé.


 

  Un des oliviers plantés en 2007.

 

 

Mais voilà qu'on lui dit que, si elle ne clôture pas le champ, les chèvres et les moutons mangeront les jeunes pousses ! Que faire ? Elle compte le reste d'argent qu'elle a en poche  et se rend au souk du village. Elle discute avec le vendeur le prix de la clôture, mais celui-ci est trop élevé pour elle.
Palabres... Le vendeur ne veut pas baisser son prix !

Alors passe un vieillard qui dit avec fermeté au vendeur : "Au nom d'Allah, fais-lui le prix qu'elle dit !"
Le vendeur fait le prix... Le vieillard disparaît aussi brusquement qu'il est apparu. Parmi les spectateurs, personne ne connaît cet homme, personne ne l'a jamais vu !
Nul ne l'a remarqué lorsqu'il est arrivé et nul ne l'a vu partir...

                   KHEZR ET ELIE EN QUÊTE DE L'EAU DE VIE LA QUÊTE DE L’EAU DE LA VIE 

 

 
                                                       Khezr et Elie à la Source de la Vie.
                                                     Miniature persane, école de Hérat, seconde moitié du Xe siècle,
                                                         Persian Miniatuez « Painting », Oxford, 1933, pl. LXI.

 

 

Mais comment obtenir la paix entre les humains ?

 

" En dépit de tous les maîtres et les sauveurs, de toutes les religions, des sectes spirituelles et des modèles de discipline, l'homme est encore en guerre avec lui-même. Le coeur humain est un champ de bataille de désirs, de passions, de contradictions et de tensions. C'est cette guerre que nous menons en nous-même qui doit s'arrêter d'abord. Les guerres extérieures ne sont que des projections et des extensions de cette guerre intérieure qui continue en nous. "

  Vimala Thakar, L'énergie du silence, Edition Accarias. L'Originel, 2010, p. 40.

 

  

Voici quelques extrait de l'Alphabet des Oiseaux

http://langue.des.oiseaux.free.fr/Langue%20des%20Oiseaux/essai-alphabet-oiseaux.pdf

 

COLOMBE à COLLIER

 

 

Variété de pigeon* et de tourterelle*. Son plumage blanc immaculé en fait l’emblème de la douceur, de la pureté et de la paix.

La Colombe au long roucoulement, quitte l’Arche de Noé, elle qui est pureté et simplicité ; elle revient avec le rameau d’olivier annonciateur de la Terre nouvelle et de la paix.

Pure, simple, innocente, candide, elle est l’aspect féminin du Créateur qui plane sur les eaux.. La Colombe du Saint Esprit descend sur les apôtres le jour de la Pentecôte ; inspirés, fécondés par elle, ils se mettent à parler toutes langues. Dans le christianisme, elle symbolise aussi l’âme du juste.

 

Colombe : Le Ciel (C) se referme, donnant le tout (O) sur terre (L) et cette totalité (O) aime (M) le binaire (Be).

Se disait jadis coulon, du latin colombus.

Coulon : L’axe du I se referme (CO) ou (U) manifestation physique (L) fermée (O) qui remonte au ciel (N).

 

 « Colombe des louanges, j’ai pour demeure le jardin des Idées.

Être essentiel dans le monde visible, je n’ai d’existence que par les dualités.

On m’appelle deuxième pourtant je ne suis pas seconde.

Mon existence est la limite des créatures.

Je viens après celui dont l’essence transcende la vue.[1] »

Ibn’Arabi, qui écrivit ce poème, fait de la Colombe la compagne de l’Aigle* et la mère du Corbeau*.

La colombe sublime l’instinct, aussi est-elle associée à l’amour véritable. Ah ! L’amante du Cantique des Cantiques est appelée justement Colombe ! « Ouvre-moi ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite… »

C’est l’oiseau d’Aphrodite, celui de l’amour charnel et spirituel à la fois, l’un étant le marche-pied de l’autre pour tous les Soufis et les Fidèles d’Amour.

Elle est l’âme impérissable qui boit dans le vase l’eau de la mémoire de la Source de la manifestation duelle, cette Colombe qui symbolise l’œuvre au Blanc des alchimistes. Les Alchimistes « ont employé l’allégorie de la Colombe, pour désigner la partie de la matière de l’œuvre des Sages.[2] » La colombe est « porteuse de la substance divine », elle « renaît chaque matin et annonce à l’univers entier la présence du soleil dont les rayons atteignent notre cœur.[3] »

 

Dans l’art égyptien, l’âme des morts était représentée par un oiseau à tête humaine, comme celui, si beau dans son envol, peint sur la tombe de Beni Hassan vers 2130 avant J.-C., esprit propre à chaque individu, le Ba dont la colombe est l’ultime avatar. Ba évoque bien l’âme terrestre.

 

La colombe poignardée des Philippines porte une étonnante tache rouge sang sur la poitrine.

 

Êtes-vous Colombe ? Epris de paix par opposition souvent au faucon* belliqueux.

En direction de quel « colombier » volez-vous ?

 

Collier : Ciel manifestant la totalité physique à laquelle la colombe est liée.

Ah ! Ce collier ! « Celui qui défait le collier du Monde ne connaîtra pas le nombre des innombrables perles et il se réjouit de les voir mélangées.

Mais Celui qui connaît le Nombre, Il connaît à la fois le Nom suprême. Car Il est le Nom, car Il est le Nombre.

Et la boucle s’ouvre et la boucle se ferme.

- Et Celui qui défait le collier ?

- Un temps viendra, je te le dis, où son pied glissera sur les plus belles perles…[4] »

 

Ne pas défaire le collier, maintenir l’Unité, mais que la brillance des perles ne fasse pas oublier le Fil qui maintient l’unité !  

 


[1] Ibn’Arabi, Le Livre de l’Arbre et des Quatre Oiseaux, Les Deux Océans, 1984, p. 61.

[2]Don Pernety, Dictionnaire Mytho-hermétique.

[3]Chistian Jacq, Le voyage initiatique, Pocket, 1996, p. 93.

[4] Oria, L’Evangile de la Colombe, Ed. Osiride, 1981, p. 245.

 

Certains, de toutes confessions, oeuvrent pour la Paix au Liban :

 

  "Les Colombes du Liban", un petit livre au service de la paix et de la réconciliation entre les peuples...

 

 

glycon.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens