Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 15:06

 

 

LOS HIJOS SE HAN DORMIDO

LES ENFANTS SE SONT ENDORMIS

 

D’après LA MOUETTE de Tchekhov

  

Mise en scène : Daniel Veronese

 

   TchekhovMouette2.jpg

 

Ce spectacle a été présenté à Paris dans le cadre du Festival d’Automne

 (en espagnol surtitré)

 

 

"La Mouette" d'Anton Tchekhov :

 

texte et mise en scène de l'Argentin Daniel Veronese,

 

au théâtre de Brétigny-sur-Orge  

 

"La Mouette" (en russe : Чайка, Tchaïka),  annoncée comme une comédie, apparaît au fur et à mesure de son déroulement comme une tragédie. C'est le symbole de l'histoire de Nina, aimée par Konstantin qui lui a écrit une pièce. Persuadée de sa vocation d'actrice, elle s'enfuit avec Trigorine, un écrivain reconnu, amant de la mère de Konstantin. Mais elle ne rencontrera pas la réussite, reniée par sa famille et délaissée par son amant. Lorsque, à l'acte II, Trigorine voit une mouette que Konstantin a abattue, il imagine comment il pourrait en faire le sujet d'une nouvelle : « Une jeune fille passe toute sa vie sur le rivage d'un lac. Elle aime le lac, comme une mouette, et elle est heureuse et libre, comme une mouette. Mais un homme arrive par hasard et, quand il la voit, par désœuvrement la fait périr. Comme cette mouette ». La mouette devient le symbole de l'existence de Nina, heureuse près de son plan d'eau mais détruite par le chasseur Trigorine."

(Wikipedia)

  TchekhovMouette.jpg

 

D.Verones"Daniel Veronese, auteur-metteur en scène, est un des artistes les plus en vue du théâtre de Buenos Aires. Passionné par les pièces de Tchekhov, il dit que les Russes ressemblent aux Argentins, car ils veulent tout ce qu’ils n’ont pas. Après un extraordinaire Oncle Vania (Espia a una mujer que se mata accueilli en 2009 au théâtre de Brétigny), c’est à La Mouette qu’il consacre le troisième volet de ses variations sur Tchekhov, Les enfants se sont endormis.
Ce titre énigmatique laisse planer une inquiétude ; de ce sommeil certains ne se réveilleront peut-être pas ! Dix comédiens virtuoses construisent une version chorale de la pièce ; les péripéties, les rendez-vous ratés s’enchaînent comme un feuilleton télévisé, mais ici il n’y a pas d’écran, on est en prise directe. Daniel Veronese modernise Tchekhov en adaptant la pièce au rythme de l’époque contemporaine. Il condense le temps de la représentation en rassemblant les personnages dans un seul espace pour mieux révéler leurs solitudes.
Ainsi les allées et venues prennent une allure de véritable déflagration.
Ce spectacle est également présenté au Festival d’Automne à Paris."

 

Avis de la presse :

 

"Le spectacle a le rythme d'un round, on en sort sonné". Nouvel Obs.com

 

"Appelant Hamlet dans Tchekhov – tout ce qui pourrait sembler facilité ou incongruité ailleurs s’avère ici d’une fidélité et d’une évidence stupéfiante. Les libertés prises avec les œuvres ramènent à leur essence." La Croix

 

"Le coeur brisé, mais l'âme réjouie, le spectateur, une fois dehors, a du mal à retrouver ses repères. Cette « Mouette » d'exception l'a fait s'envoler bien loin des oiseaux de nuit …" Les Echos.fr

 

"Veronese laisse les acteurs infiniment libres… (il) redonne une force incontestablement moderne à ces deux tragédies d’un autre siècle." L’Humanité

 

"Et ça va vite, et ça va fort…" Télérama 

 

Notre avis :

 

Ah ! L'âme russe ! Quelles douleurs et quelles exaltations ! Tchekhov plonge dans son mystère et Veronese la traduit dans l'aujourd'hui de l'Argentine...

Le jeu des acteurs est formidable ! Les répliques fusent !

 

Il est important de connaître la trame pour apprécier les situations.

Surtout, il faudrait comprendre l'espagnol... Pas le temps de lire en entier le sous-titrage et il faut regarder la scène en même temps ! Difficile ! Les acteurs devraient-ils être plus lents ou le sous-titrage plus long et plus gros ?

 

Certes, dans cette fureur qui se déroule sur scène, il faut percevoir que tous les acteurs du drame sont endormis, enfermés sur eux-mêmes. Leurs passions aveuglantes excluent l'écoute des autres et conduisent Konstantin au suicide.

En dehors du titre, aucune ouverture.

Qu'est l'Amour ? Personne ne semble l'avoir découvert....

 

http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/pensees-dun-sage-soufi.php

 

TchekhovMeilikhovo.jpg

 

Tchekhov à Meilikovo (Sibérie), où il écrivit la pièce.

 

Liens :

 

"Les trois soeurs" de Tchékov, mise en scène par Youri Pogrebnitchko, jouée au théâtre de Brétigny-sur-Orge, Essonne, le 11 décembre 2010

 

"Un tramway nommé désir" de Tennessee Williams, mise en scène par le Russe Nicolaï Kolyada se joue à Brétigny-sur-Orge (91) 

 

 "Le Révizor", pièce de Nikolaï Gogol, se joue au théâtre de Brétigny-sur-Orge (91) le 9 février à 20h30

 

  glycon.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Terrevive 02/12/2011 17:00


L'Argentine, Tchekhov ! Voilà tout un univers ! des univers qui se rejoignent ; je m'en réjouis.


La Mouette, La Cerisaie. Je me souviens de mes lectures, beaucoup de mélancolie, de gravité.


A voir !

Régor 02/12/2011 18:05



L'âme russe, l'âme tzigane... L'Âme a tant de colorations !



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens