Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 15:27

Dans la nuit du 7-8 octobre :

  

d’éventuelles Draconides ?

 

Pluie d'étoiles filantes dans le ciel

 

 

Draco_constellation_map-fr.JPG

  

  

"En seconde partie de nuit, levez les yeux vers la tête du Dragon (cf. carte du ciel en haut de page). La Lune tout juste couchée révélera peut-être quelques Draconides, un essaim d’étoiles filantes qui a souvent mis à mal les pronostics des spécialistes !" (http://obswww.unige.ch/cieldumois/?p=22 )

Nous savons que ces traits de lumière qui strient le ciel ne sont pas des étoiles, mais, quand la terre rencontre le fleuve de poussières laissé par une comète, elle est littéralement bombardée par les débris qu'il contient. Nous assistons alors à "une pluie d'étoiles filantes".

 

Pour plus de détails : http://www.cosmovisions.com/CTetoilesfilantes.htm

 

200px-Meteor_burst.jpg

 

De tout temps, les hommes ont observé le Ciel de la Terre,
ressentant qu'un lien intime les unissait :
l'étoile solaire dans ses apparitions diurnes
et sa course changeante selon les saisons ;
les étoiles de la nuit et leurs rondes perpétuelles,
le lien qui les unissait en constellations ;
la lune changeante disparaissant pour renaître ;
maints phénomènes étranges comme les étoiles filantes...
Tous ont recherché "le Chemin des Etoiles"
vers lesquelles les âmes des morts partaient pour le grand voyage :
Orion pour les Egyptiens,  le Condor pour les Aztèques,
Sirius pour les Dogons...
Les hommes vivant au rythme de la Nature ont toujours
ressenti les échanges subtils d'énergie
qui avaient lieu entre la Terre et son Ciel auxquels ils se savaient unis.
 
"Pour comprendre le Chemin des Etoiles, il faut réaliser (...) qu'il n'y a pas une projection Ciel-Terre, mais 'l'Echange principiel' qui se fait continuellement entre le Ciel et la Terre, l'un et l'autre portant au départ le même Principe."
(Platon le Karuna, Le Chemin des Etoiles, Les Editions de la Promesse, 2011)
 
Jean-Pierre MARTIN
Secrétaire du Groupe Ile-de-France de Mythologie française,
a fait quelques recherches sur les traditions et légendes
qui entourent ces étoiles filantes qui intriguent l'humanité depuis des millénaires

 

 

"Côté traditions et légendes, nous pourrons citer le web (que l'on doit toujours manier avec précaution et esprit critique et ce que je vous propose n'est pas validé en détail..., merci à plusieurs sites...), si vous n'étiez pas déjà au courant (tout ajout significatif sera le bienvenu) :

 

- " Une étoile filante représente dans certaines sociétés, l'âme des défunts. Le fait de faire des vœux au même moment que l'observation d'une traînée lumineuse permet aux âmes d'apporter nos vœux vers le paradis pour être exaucés."

-  A Audierne, les étoiles filantes sont souvent regardées comme des âmes qui marchent du soir au matin sur la route qu'elles ont à suivre pour aller en Paradis ; si l'une d'elles court vite à travers le ciel, c'est que, délivrée par les prières, elle a hâte d'arriver au séjour des bienheureux.

- D'après une croyance assez répandue, le souhait qu'on a eu le temps de préciser avant que l'étoile ait disparu sera infailliblement exaucé ; si l'on peut en faire trois, ils seront réalisés dans l'année.

- Dans le bocage normand, c'est l'âme d'un enfant qui monte au ciel.

- En Angleterre, les étoiles filantes sont de bons augures, elles annoncent la naissance d'un enfant. 

- Une des pluies d'étoiles filantes, les Orionides est associée à la constellation d'Orion comme "radiant", point d'origine dans le ciel.

300px-Orionid12n.jpg

 Orionides, du 2 octobre au 7 novembre.

 

 - Une relation possible avec les "pierres de foudre", restes météoritiques et sans doute avec les forgerons ? est sans doute à voir...

- La bonne étoile de Vendôme qui accompagne la fondation de l'abbaye bénédictine de Vendôme : trois étoiles filantes terminant leur course lumineuse dans une fontaine à l'est de la ville auraient incité le comte Geoffroy Martel et son épouse Agnès à édifier un monastère.

- La légende vendéenne de Persine et Mélusine, (http://www.lisa.univ-paris12.fr/GPCOS/Hc/H422.htm ) mentionne Mélior (une des trois filles d' Elinas roi d'Ecosse et de Persine reine des fées) comme reine des étoiles filantes : Elinas rencontre Persine pendant son bain dans une fontaine. Subjugué, il se marie à Persine après un serment de ne pas la voir pendant son bain. Malheureusement, la transgression vient et Persine quitte Elinas pour l'île enchantée d'Avallon, pour 15 ans. Puis, comme châtiment supplémentaire, les filles enferment Elinas dans la montagne de Northumberland Brumblerio... Persine, apprenant ce châtiment supplémentaire, s'indigne et les châtie :  Mélusine la plus savante qui deviendra serpente chaque samedi et qui ne devra pas être vue sous son aspect de serpente, va en Poitou et rencontrera Raymondin...

Mélior deviendra reine des étoiles filantes, Palestine princesse des cygnes blancs. 

- Près du lac Léman,  Les «gomos» sorte de boucs, gardent les mines de métaux précieux au fond des crevasses mais voyagent dans le ciel sur des étoiles filantes.

- A Nice, ou en Bresse, une relation des étoiles filantes (les Perséides) est faite avec les larmes de saint Laurent :  il se fête le 10 août et passe pour guérir les boutons du visage « le feu de saint Laurent ». Patron des verriers et en général de tous ceux qui s’occupent d’un four, les cuisiniers, mais aussi (pourquoi ?) les bibliothécaires et les archivistes.

Une vieille légende attribue l’existence des étoiles filantes, très nombreuses aux alentours du 10 août, à saint Laurent à tel point qu’on les appelait « li làgrima de san Lauren », (les larmes de saint Laurent) et de dire : « Lagrima de san Lauren, bouònur per proun de gent » (Étoiles filantes pour la Saint-Laurent, bonheur pour beaucoup). Une plante médicinale a été dédiée à ce saint, la menthe pouliot que l’on appelle herbe de saint Laurent.

 

220px-Perseid_Meteor_8_12_09.jpg

 

Perséides, ou "Larmes de saint Laurent", le 12 août.


 

- Collin du Plancy mentionne au XIXème siècle : Les Arabes croient que les Anges gardent les abords du paradis ; que les démons cherchent toujours à y rentrer, et que les étoiles filantes sont des fusées que les esprits fidèles lancent contre les bannis, lorsqu'ils tentent de se rapprocher de leur patrie perdue.


 

Pour les aspects négatifs :

 

- Pendant des siècles, les gens étaient convaincus que l'apparition soudaine des anneaux de champignons (ronds de sorcières) dans les champs était due à des forces maléfiques. Les éclairs, les météorites, les étoiles filantes et les sorcières ont tous été considérés comme agents possibles de ces phénomènes bizarres. 

 

- En Chine, où chaque être possède son étoile qui l’attend après la mort, les étoiles filantes sont annonciatrices de décès ou de naissances.

 

- Chez les Anciens, Grecs et Latins, le destin de chaque homme était lié à une étoile : brillante lorsque l’homme était bien portant, elle se ternissait s’il venait à tomber malade. La chute d’une étoile filante pouvait être le signe qu’un homme était mort.

 

- L’évangile des quenouilles atteste de la survivance de cette croyance, au Moyen Age : "Quand vous verrez une nuit choir une étoile, sachez pour vrai que c’est un de vos amis qui est trépassé, car chaque personne a une étoile au ciel pour lui, et quand il meurt, elle choit."

 

Je dirais donc que, à la veille de la Saint-Denis, et en restant positif, une occasion pareille ne se manque pas et donc préparez vos souhaits, jusqu'à trois...



Bonne chance, et Mythologiquement vôtre,

 

Jean-Pierre MARTIN

06 0721 8951

Secrétaire du Groupe Ile-de-France de Mythologie française

 

 

Les Derniers Trouvères suivent l' "Estoile"... le 14 février à Fontenay-sous-Bois

Beaucoup redécouvrent que "Le Ciel est sur la Terre", selon le titre du livre de Jacques Bourlanges

 

glycon.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 20/10/2011 20:15



Et ne manquez pas de m'en donner des nouvelles;...



Farfelu 09/10/2011 18:29



Merci, pour ce conseil de lecture qu'un laboureur du ciel
farfelu ne manquera pas de suivre !




Régor 09/10/2011 18:17



"Si tu veux suivre les Astres dans leur course, il faut que tu saches lire dans le Ciel du Firmament terrestre.


Pour savoir lire dans le Ciel du Firmament terrestre, il faut que tu saches 'communiquer' avec la Vie de chaque Etoile de ce Ciel "


Platon le Karuna, Le Chemin des Etoiles, "La lumière des Astres", Le Editions de la Promesse, 2011, p. 11.



Régor 08/10/2011 18:37



Oui ! voir l'excellent livre de Hervé Laurent : "En quête de l'invisible".



Farfelu 07/10/2011 16:48



On entre toujours, traditionnellement, dans les cathédrales par la porte Nord...là
où tombe l"étoile ou lucifer, l'ange déchu !

Article complémentaire :
http://frerefeuillu.over-blog.fr



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens