Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 15:51

  Le Christ a été souvent travesti en "Femme"

 

pour souligner son androgynie

 

 

Le blog http://marie-madeleine.over-blog.net/ dans son article "La vierge mâle"

cite le livre de Frédérique Villemur, Saintes et travesties :

 

 

"Depuis les premiers temps de l'Église et jusqu'à un Moyen Âge tardif, des femmes ont usé du travestissement dans leur quête d'un corps mystique. Guerrières engagées dans leur mission, recluses ou ermites vivant hors du monde, elles sont autant de modèles dans la culture chrétienne, la demande sociale et croyante engendrant à son tour des figures travesties." (http://clio.revues.org/index253.html)

 

 

  Ce blog nous montre cette crucifixion de sainte Wilgeforte

(Eglise Saint-Etienne, XVIe s., Beauvais) :

 

 

 

 

.

 

  Wilgeforte est la sainte forte, couronnée, portant son attribut, le Tau :

Cette vierge portugaise  reçut les avances d'un seigneur
qui voulait l'épouser
alors qu'elle désirait consacrer sa vie à Dieu.
La providence lui fit pousser une  épaisse barbe
après qu'elle eut imploré la Vierge
de la préserver d'un mariage païen ! !
Elle fut crucifiée.
 
 
 
Eglise Saint-Etienne, Beauvais, Oise.
 
 
Cette fable rassurante ne masque-t-elle pas la représentation de l'Androgynie du Christ ? LE CHRIST ANDROGYNE et LA VIERGE BARBUE  

  

 

Extrait de : "Prôtennoia trimorphe"

 

 

"C’est moi le [Log]os qui es[t dans la lumière] ineffable,
      é[ta]nt dans [ . . . . . . . . ] immaculé.
Et une pensée [s’est] ré[vélée]
d’une manière perceptible par [une grande] voix (provenant) de la Mère,
      alors qu’un engendrement mâle . [ . . . . . . ]  m’établir
      et alors qu’elle est depuis le commen[cement] dans les os du tout.

Or il existe une lumière, cachée dans le silence.
Elle pro[céd]a,
mais c’est elle seule qui est silence.
C’est moi seul (qui suis) le Verbe, ineffable, 15 immaculée, incommensurable, inconcevable.
C’est une lumière qui est cachée,
qui donne un fruit de vie,
qui fait jaillir une eau de vie de la source invisible,
      incorruptible, incommensurable,
      c’est-à-dire le son de la gloire 20 de la Mère, qu’on ne peut expliquer,
la gloire de l’engendrement de Dieu,
une vierge mâle (issue) d’un intellect caché,
      c’est-à-dire le silence caché au Tout, qu’on ne peut expliquer,
une lumière incommensurable,
la source de toutes cho[ses],
25 la racine de l’Éon tout entier."
(http://www.naghammadi.org/traductions/textes/protennoia.asp)

 

 

enceinte1

http://marie-madeleine.over-blog.net/article-la-vierge-male-57703743.html 

  (origine inconnue)

 

 

 

http://marie-madeleine.over-blog.net/article-la-vierge-male-57703743.html 

  (origine inconnue)

 

 En Belgique, à Lessines, ville francophone,
se trouve l'Hôpital "Notre-Dame à la Rose".

Y sont exposés des tableaux intéressants,
et en particulier celui d'un "Jésus-Christ aux seins"!

Sur cette mise au tombeau, Jésus-Christ,
nu mais le corps pudiquement voilé par son linceul,
est entouré de saint Jean et des saintes femmes qui veillent son cadavre.
Deux anges tenant des cierges, sont à sa tête.
Il porte la barbe, croise ses bras sous des seins bien féminins.
http://www.convivialiteenflandre.org/index.php?option=com_content&task=view&id=157&limitstart=5

Jésus-Christ est vu ainsi, dans un couvent féminin, "comme homme-femme",
"à la fois Père et Mère de l'humanité", en un mot, Androgyne.

 

 

 

 

Photo de : http://marie-madeleine.over-blog.net/article-la-vierge-male-57703743.html 

 

 

 

 VITRAIL DE LA CATHEDRALE DU MANS : LE SEIN PROVOCATEUR DU CHRIST..

 

 

glycon.jpg

.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Madeleine 21/10/2010 23:01



Quels "spécialistes de la question" ? Vous voulez me faire croire que ceux qui écrivent sur Wikipédia sont tous des spécialistes de la question ? Je suis familière des écrits de Flavius Josèphe
depuis au moins dix ans, je les connaîs quasiment par coeur. Et vous ?


 


Vos "spécialistes" écrivent que Mariamne III a été mariée avec Antipater au moment de la mort du père de Mariamne (source wikipédia sur Mariamne III page en anglais). Savez-vous quel âge avait Mariamne à ce moment-là ? QUATRE ANS. Voilà vos
spécialistes...


 


Par ailleurs, je ne suis pas là pour enseigner mais pour révéler. A prendre ou à laisser. Si vous attendez comme un oisillon qu'on vous donne la becquée sur des sujets tout cuits et surtout
"officiels", eh bien allez sur wikipédia... Quant à donner mes preuves sur le fait que MM et JB ont été les parents de Jésus, tout se trouve sur mon blog.


 


Bonne continuation.



Régor 23/10/2010 08:46



Donc, il faut vous croire ! De préfèrence à ceux qui ont établi les généalogies de ces dynasties. Si tout se trouve sur votre blog, alors... il n'y a rien ! Il est difficile de discerner
l'imagination fantasmatique de l'imagination vraie : lire pour cela Henry Corbin... et d'autres. Vos remarques sur l'oisillon que je suis me font sourire. Je n'attends rien, mais je ne gobe pas
n'importe quoi sans recouper mes sources... quand il y en a. L'essentiel est que vous continuiez sur votre voie, ce qui procure de belles images. Mais pour les textes, vous ne révèlez rien, vous
rêver simplement...



Régor 21/10/2010 21:13



Ce n'est pas vous en effet qui l'écrivez, mais c'est la généalogie qu'ont dressé les spécialistes de la question. Je cite à ce sujet wikipedia, comme vous avez pu le lire. Par ailleurs, vous ne
répondez pas à la question posée : qu'est-ce qui vous amène à croire que les père et mère de Jésus sont Jean-Baptiste et Marie de Magdala ? Chacun peur affirmer n'importe quoi ! : "L'année de ses seize ans, en l'an 5 de l'ère chrétienne, elle rencontre le sacrificateur Jean-Baptiste, né vers l'an 20 avant JC, qui la met enceinte de Jésus, son fils
premier-né. Il naîtra en l'an 6, sous Quirinius, puis il lui sera pris comme "agneau de Dieu" (Apo 12:5). )" Refuser les commentaires, c'est pour moi un aveu de faiblesse, l'mpossibilité
de répondre ou de se remettre en cause. Substituer à des croyances faussées d'autres croyances aussi infondées n'avance à rien ! Mais, l'essentiel est ... que chacun vive dans la joie et la
sérénité, ce que je vous souhaite.


 



Madeleine 21/10/2010 17:52



Où et quand ai-je écrit que le père de Mariamne était Philippe ?


 


http://marie-madeleine.over-blog.net/article-la-princesse-mariamne-58492693.html


 


Voilà un bon exemple pour illustrer le fait que j'ai ôté la possiblité de commentaires sur mon blog, tellement les gens ne prennent pas le temps de lire et de comprendre.


 


Quant à votre argument que personne ne parle de ce que je prétends sur mon blog, dites-moi où et quand quelqu'un parle d'une reine blanche mage, par exemple. Or à moins d'être myope, elle existe
bien sur les toiles ou les fresques et, qui plus est, sur des toiles commanditées par le clergé de l'époque (Giotto entre autres).


 


Donc n'allons pas trop vite pour penser qu'on nous a tout dit ;-)



Régor 20/10/2010 14:29



Tous les renseignements donnés sur Internet coïncide avec ce que dit Wikipedia : "Hérode Philippe Ier est le fils d'Hérode Ier le Grand et de sa troisième femme Mariamme (elle-même fille de Simon ou
Béothos qui a été nommé grand-prêtre par Hérode Ier)." Nulle part, il n'est question de sa petite
fille Mariamme. Quant à faire de celle-ci l'équivalente de Marie de Magdala et la mère de Jésus, dont le père serait Jean-Baptiste, comme il est dit dans votre blog, cela me laisse très
sceptique, allant à l'encontre des convergences des évangiles canoniques et apocryphes, des textes gnostiques et des récentes découvertes de textes dont les traductions ont été publiées
récemment. Si des sources existent, je ne demande pas mieux que de les consulter.


Mais l'essentiel me parait être de faire sa propre alchimie pour retrouver son androgynie primitive et construire son Corps de résurrection, son Corps conscient, son Corps Glorieux, c'est-à-dire
à la Gloire de la Source de toute Vie.


 



Madeleine 20/10/2010 11:53



Je n'ai jamais dit qu'elle était la femme d'Hérode le Grand mais sa petite-fille (fille d'Aristobule)! Et, comme ses frères, elle était protégée par Tibère.



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens