Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 16:43

Sur les chemins de la Vouivre en Puisaye :

 

Un lieu d’initiation celtique en Bourgogne,

un petit rocher tout simple, mais encore chargé,

voué à l’accouchement de la femme d’abord,

mais aussi à l’Accouchement de soi-même…

 

&&&

 

Roc-Vert  

ou le rocher aux trois marches  

de Bracy, dans l’Yonne.

 

                                                         Article d’Aurore Gauer*

   

 

          « Entre la ville de Sens et Villeneuve-sur-Yonne, se trouve un petit hameau niché au creux d’un vallon. C’est à Bracy que se concentrent toutes les sources de la région. D’ailleurs, l’étymologie du mot Bracy ou Brassy vient d’un terme gaulois « bracicum » qui signifie « lieu gorgé d’eau ». Les sources forment des bassins d’eaux bouillonnantes où l’on voit affleurer le sable le plus pur.  

 



        L’eau des sources vient grossir le seul ruisseau de la région qui rejoint l’Yonne (déesse Iona) à quelques kilomètres, à Marsangy. Depuis l’aube des temps, on se rendait aux sources non seulement pour y puiser de l’eau mais également pour se purifier avant de se rendre au rocher sacré qui se trouvait à peu de distance en hauteur. Il y avait certainement un chemin qui y conduisait directement. Actuellement, des bois abandonnés et des marécages séparent les sources du rocher.
Il faut faire un grand tour et traverser le ruisseau sur un petit pont en ciment construit juste après la guerre. 

        C’est à cet endroit que venait boire le bétail au temps où les fermes étaient nombreuses à Bracy. Il y avait là aussi un petit lavoir situé sur une source. Enfant, je l’ai connu mais il était déjà comblé par la boue et envahi de végétation. Après le pont, on traverse un petit champ où l'on a planté récemment des peupliers le long du ruisseau et des chênes.

© Photos  Aurore Gauer.

        On s’arrête à un seuil, sous nos pieds coule un autre petit ruisseau. Et là, on peut admirer au milieu de la prairie en pente qui s’ouvre devant nous, le plus beau chêne qui soit. Sa frondaison est un blason végétal immense qui se détache nettement sur le ciel.


 © Photo  Jacques Rouxel.


        C’est au pied de cet arbre majestueux que se trouve le rocher aux trois marches. J’ai appelé ce lieu « Roc-Vert » : la rencontre d’un rocher et d’un chêne. Il y a toujours eu sans doute un chêne à cette place car nous nous trouvons au coeur d’une ancienne clairière druidique (nemeton) qui réunit la source, le chêne et le mégalithe. Nous entrons alors dans le cercle sacré formé par les branches basses de l’arbre et les orties au sol. L’arbre nous accueille avec un long bras racine qui s’enfonce dans la terre.


 © Photo  Jacques Rouxel.

 


 © Photos  Aurore Gauer.

 

 © Photos  Aurore Gauer.

 

 © Photo  Jacques Rouxel.


         En hauteur, dans l’écorce du tronc,
 nous avons distingué comme un visage : le deva de l’arbre.
Il est visible sur la photographie.
Quand nous nous approchons,
nous apercevons un petit rocher de forme pyramidale
à la droite du tronc de l’arbre.
Les stries de l’écorce du chêne vrillent
comme si elles étaient reliées énergétiquement au rocher.
Au premier coup d’œil, le rocher n’est pas spectaculaire,
mais il recèle de multiples secrets
que seuls les initiés pourront découvrir.
Il faut du temps et de la patience pour appréhender la roche
et faire l’expérience initiatrice qu’elle nous propose.

 

 © Photo  Aurore Gauer.



 © Photo  Aurore Gauer.

En balayant les feuilles mortes, nous découvrons sous nos doigts,
trois degrés taillés grossièrement dans la roche.
L’intervention de l’homme a épousé les formes naturelles de la pierre.
A gauche de la troisième marche,
se trouve une petite cupule profonde et parfaitement lisse.
Là aussi, on imagine qu’il y avait un trou naturel que l’homme a accentué.
La cupule était sèche mais quand il pleut, celle-ci reçoit l’eau du ciel.
Au-dessus de la troisième marche, le sommet du rocher est pointu.

                                           © Photo  Jacques Rouxel.


        Nous faisons l’expérience de monter les trois marches et de nous tenir debout au sommet.
Malgré la taille modeste du rocher, on a l’impression d’être très haut et notre point de vue embrasse tout le lieu. Nous pouvons saisir une des branches du chêne.

        Que signifient ces trois marches ? Un jour, j’ai interrogé un druide originaire du pays de Galles en lui montrant des photos. Il m’a répondu avec assurance qu’il s’agissait « du rocher des trois âges ». Il en connaissait un autre dans son pays. Intriguée, je lui ai demandé à quoi correspondaient ces trois âges. Ainsi a t-il évoqué les trois âges de la vie d’une femme. J’en ai déduit que chaque marche est associée à une étape importante de la vie féminine : la puberté, l’enfantement, et la ménopause. Y avait-il des rites initiatiques réservés aux femmes pour passer d’un état à un autre, des rites de passage en quelque sorte ? De cela, il n’y a aucune preuve, nous pouvons seulement sentir et imaginer ce qui pouvait se passer sur ce rocher.

        J’ai rencontré un spécialiste des mégalithes qui avait répertorié
tous les mégalithes de la région dans un ouvrage.  Roc-Vert n’y était pas.
Il avait néanmoins entendu parler de ce rocher mais ne savait pas où il était localisé.
Quand je l’ai emmené sur les lieux, il a été très impressionné.
Il m’a recommandé de joindre une femme médium qui travaille sur la mémoire des lieux.
Cette femme est venue avec son pendule
qui s’est mis à tourner très rapidement au-dessus du rocher.
Elle m’a assuré qu’il possédait une haute énergie
et qu’il ne fallait pas y rester trop longtemps.
Je lui ai montré également ce qu’il me semblait être un siège.
En effet, de l’autre côté, la roche épouse parfaitement l’inclination d’un dos
et il y a une proéminence qui touche exactement la base de la colonne vertébrale.
On s’y sent bien et on pourrait rester là un temps infini.
Mais intuitivement, je n’y restais assise que quelques minutes
 comme si je devinais la puissance de ce siège naturel.

© Photo  Aurore Gauer.



                                                         © Photo  Aurore Gauer.

        
        Comme nous étions plusieurs femmes, nous nous sommes assises à tour de rôle sur le « siège périlleux » et nous avons fait une étrange expérience. Nous avons découvert qu’une autre femme pouvait s’asseoir aisément sur le côté et plus en hauteur comme pour assister celle qui était sur le siège. Il nous a paru alors que ce rocher pouvait être un rocher de fécondité, et peut-être plus précisément un rocher d’accouchement. Du coup, même les hommes de notre groupe, ont voulu essayer le siège initiatique. Pour nous tous, Roc-Vert s’est révélé un rocher d’accouchement spirituel !

 

 © Photo  Aurore Gauer.


Durant le temps de notre visite à Roc-Vert, est venue à notre rencontre
une douce jument blanche, gardienne de ce lieu sacré
avec une autre jument noire.
Telle une licorne, cet animal peu farouche était présent
pour nous aider à nous délester de nos lourdes prétentions humaines
afin que nous soyons humblement à l’écoute
de la mémoire de ce haut lieu de pouvoir au féminin. »

 © Photo  Aurore Gauer.

Aurore Gauer

*Auteure de  - Au coeur du vent. Le mystère des chants bâuls, UNESCO, 1998.

                      - Fêtes & Cérémonie en Thaïlande, Editions Chariot d’Or, 2004.

© Photo  Jacques Rouxel.

LE BRAME DU CERF A LA SAISON DES AMOURS ET LE SENS DES DIX CORS EN VENERIE
LA MERE UNIVERSELLE DE VILLENEUVE-SUR-YONNE





 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 14/11/2009 14:12


Merci pour les encouragements... Si vous souhaitez vous rendre sur ce lieu, le mieux est de me contacter et je vous indiquerai alors ce Roc Vert qui est assez difficile à trouver.


Kathy Dauthuille 11/11/2009 21:24


Le ruisseau, l'arbre, les marches dans le rocher et la jument.... un beau cheminement initiatique. On est invité à entrer dans l'énergie. Nous avons beaucoup à apprendre de ce lieu plein de Beauté
!


par ICI "surprises" petit curieux que tu es...........!!!!!!!!!!!!!!!! 11/11/2009 20:58


Bonsoir
Article tres sympa....
TON BLOG EST VRAIMENT GENIAL.
bonne fin de journee
lorent


par ICI "surprises" petit curieux que tu es...........!!!!!!!!!!!!!!!! 11/11/2009 20:58


Bonsoir
Article tres sympa....
TON BLOG EST VRAIMENT GENIAL.
bonne fin de journee
lorent


par ICI "surprises" petit curieux que tu es...........!!!!!!!!!!!!!!!! 11/11/2009 20:58


Bonsoir
Article tres sympa....
TON BLOG EST VRAIMENT GENIAL.
bonne fin de journee
lorent


Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens