Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 18:32

MES SAGES DE LA FORET

   


Poèmes de Merilla Lavenant

 

 

De tout temps, les hommes ont vénéré les esprits de la Nature qu’ils voulaient se concilier afin de vivre en harmonie avec Elle. Avons-nous perdu le regard qui les perçoit ? Ils sont présents parmi nous, gardiens des trésors qu’ils recèlent et qui nous émerveillent si nous savons les respecter.

Ils se dévoilent parfois à nous devant nos yeux étonnés, et seule la poésie peut exprimer l’indicible et nous faire ressentir la magie émanant de ces visions.

Nous vous faisons partager avec joie ces images qui font partie pourtant de notre quotidien, mais qui, par un seul regard, nous projettent dans une autre dimension.


Kinthia Appavou

   

 

   Sage2.JPG

 

Kinthia Appavou, Parc de Berlin (Allemagne)  

 

  Sages6.JPG 

Kinthia Appavou, Bois de Vincennes (Ile-de-France)

   

IMPRESSION FUGITIVE

 

Au milieu d’un matin gris sans fortune

Quelque chose a éclaté

Qui passe

Et je regarde je regarde de tout mon être écarquillé

Une ville que je ne connais pas

avec un fleuve qui est une rivière bleue

étoilée de larges oiseaux blancs qui dansent

je regarde tout cela qui passe trop vite et qui est déjà trop loin

je serre les poings très fort parce que

je voudrais prendre ce paysage entre mes mains

et je ne peux pas

 

Alors

Le jour se traîne

La soirée s’attarde – encore une autre.    

   

 

  Sages-7.JPG

 

  Sage-8.JPG

 

  Kinthia Appavou, Bord de route en Bretagne  

 

Sage-9.JPG

 

Alexandrine Vayssac, Bord de route près de Couches en Bourgogne

     

 

CHANGEMENT DE SAISON

 

J’aime ces grands arbres dans leur courbe sensuelle

Et ce grand soleil éclaté,

Venu d’on ne sait où…

Saison terrestre, viens apporter

A mon cœur impatient un peu de ta blondeur.

 

J’aime ces horizons bleuis où les nuages se pressent,

Promesses de merveilleux orages,

Avenirs de passion…

Ciel neuf, découvre-toi encore,

Atteins le paroxysme de ma sensibilité.

 

J’aime ces verts étalés, rivalisant de vert,

Et ces claires étendues,

Blondeur, verdeur éployées…

Mélange ta lumière à mes yeux étonnés,

Soleil, afin que je devienne été !

   

 Sage-10.JPG

 Kinthia Appavou, Menhir d’Itteville (Essonne, Ile-de-France)

 

 

 Sage1.JPG

 

Kinthia Appavou, Parc de Berlin

   

 

FUMEES

 

C’est beau l’éternité d’une chose

Et son infinité aussi

Mais comment les saisir

Comment les retenir elles fuient

Elles échappent à l’étau spatial

A la prison temporelle

Décrire

C’est enfermer dans un paysage figé

La mouvante individualité d’une herbe

La profondeur déliée d’une eau

La course laiteuse d’un ciel de printemps

Alors pourquoi

Pourquoi décrire

Comment

Comment ne pas écrire

 

     

 Sage4.JPG

 

Kinthia Appavou, Forêt d’Auxy (Ile-de-France)

 

 

Sage-12.JPG

 

Aurore Gauer, (Ariège)

 

  Sage3.JPG

 

  Kinthia Appavou, Forêt d’Auxy (Ile-de-France)

 

 

 

PROMISCUITES

 

Je ne veux pas revoir

L’envahissant cadavre de la ville,

Cet énorme haleine où se perd

Le souvenir d’un autre vent

Plus pur, plus alangui,

Riche de tant d’étés

Comme un or fin qui coule,

Entre mes yeux fermés,

Et qui serait terni par un autre regard.

 

 

 

 

 

Sage-11.JPG

 

  Kinthia Appavou, Forêt d’Auxy (Ile-de-France)

 

 

Sage5.JPG

 

Kinthia Appavou, Egriselles-le-Bocage (Yonne)

 

   

AUTOMNE MEDIEVAL

 

Je quitte le pays des heures enfantines

Où le brouillard est couleur de ciel

Et le ciel couleur de brume ;

Où les villes ne sont que des villages

Souvent peuplés par la forêt

Vivante et compliquée,

Enrichie de parfums délicats

Verts et humides comme une adolescence

Lourds et violents comme

Une mémoire.

 

(Poèmes d'adolescence, 1969-1970, écrits entre Paris et Auxy)


 

LES DEVAS DE L'ARBRE ET DU ROCHER DU ROC VERT, EN BOURGOGNE

LES GARDIENS DU SEUIL DES SHETLAND

EN PAYS CATHARE, LA ROCHE "FOUGASSE", NON LOIN DE LA CROIX DE MORENCI

glycon.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Merilla Lavenant - dans Paganisme
commenter cet article

commentaires

omnitech guides 16/10/2014 13:32

I agree to the fact that there are places where people worship the spirits of nature. The poems that you have shared which are about the spirits of nature and the way human worshiped them were interesting to know about.

IOR 24/06/2010 11:31



C'est un  bel hommage rendue par les femmes; en temps et en heures,
aux "Gardiens de la Terre" qui s'endorment maintenant.

"Feu" de la Saint Jean...! Et rite de passage de tous les Artistes véritables!



Régor 25/06/2010 16:02



Hommage rendu par les F'Ämes ! Ses Gardiens s'éveillent dès qu'on les reconnaît et qu'on leur témoigne amour et sympathie !



Régor 24/06/2010 10:24



"Voici le Message des Sages de la Forêt.


Ils disent :


' Sois souple comme les roseaux dans le vent.


Sois léger comme les feuilles d'automne.


Sois chantant et musicien comme les branches dans le vent et les oiseaux'..."


(Emmanuel-Yves Monin, Le Bréviaire du Chevalier, vol. I, 1983 (6e éd. 1997, Point d'Eau, p. 152)


 



Kathy Dauthuille 20/06/2010 19:03



Esprits de la nature, gardiens des espaces de vie, merci d'être là.


Joli ensemble de photos et de textes !



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens