Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:07

La science est lancée dans une course passionnante

 

et... indéfinie !

 

A chaque nouvelle découverte,

 

de nouvelles hypothèses...

 

 

Les neutrinos, particules élémentaires appartenant aux fermions, de masse hypothétiquement non nulle, se déplaceraient-ils plus vite que la lumière ? Cela remettrait en cause la théorie de la relativité générale, mais ce n'est pas encore démontré malgré la confirmation obtenue lors des dernières expériences en laboratoire. D'autres vérifications sont nécessaires compte tenu des remarques de Shlomo Dado sur une possible anomalie des expériences. (D'après Science et Avenir, déc. 2011, p. 22)

 

Mais si ce ne sont pas les neutrinos, il est pratiquement impossible que d'autres particules ne se déplacent pas plus vite que la lumière, la création dans son Principe étant indéfinie !

 

La matière noire 

"En astrophysique, la matière noire (ou matière sombre), traduction de l’anglais dark matter, désigne une catégorie de matière hypothétique jusqu'à présent non détectée, invoquée pour rendre compte d’observations, notamment les estimations de masse des galaxies, des amas de galaxies et les propriétés des fluctuations du fond cosmologique..." (Wikipédia)

 

Les trous noirs     

 Trou-noir.png 

Image simulée d’un trou noir stellaire 

situé à quelques dizaines de kilomètres d’un observateur

(à 9 fois le rayon du trou noir)... (Wikipédia)

 

 

"Au-delà d'une certaine masse, on obtient un astre dont rien ne peut se libérer. Pas même la lumière. D'où son nom de trou noir." (Alain Bouquet et Emmanuel Monnier, Matière Noire et autres cachotteries de l'univers, Dunod, 2003, p. 93)

"La relativité générale indique qu’il existerait des configurations dans lesquelles deux trous noirs sont reliés l’un à l’autre. Une telle configuration est habituellement appelée trou de ver ou plus rarement pont d’Einstein-Rosen. De telles configurations ont beaucoup inspiré les auteurs de science-fiction (...) car elles proposent un moyen de voyager très rapidement sur de grandes distances, voire voyager dans le temps. En pratique, de telles configurations, si elles sont autorisées par la relativité générale, semblent totalement irréalisables dans un contexte astrophysique, car aucun processus connu ne semble permettre la formation de tels objets." (Wikipédia)

  Trou_de_ver_svg.png

Et cela s'étend au monde entier !
Les trous noirs dans l'univers absorbent la lumière...
Les marées noires submergent les côtes....
Hommes et femmes partout s'habillent majoritairement en noir,
absorbant les couleurs de la vie !

 

Boson de Higgs  

 "Le grand accélérateur de particules du CERN est sur la trace du boson de Higgs. Les physiciens demandent un délai de quelques mois pour déterminer si cette particule, qui expliquerait pourquoi les choses ont une masse, existe ou n'existe pas." (Le Monde, "Science & Technologie", 1er et 2 Janvier 2012) 

 

"Le boson de Higgs, parfois surnommé « particule-dieu » (ou abusivement « particule de Dieu », traduction incorrecte du surnom « God Particle » donné par Leon Lederman), est une particule élémentaire dont l'existence permettrait d'expliquer la brisure de l'interaction unifiée électrofaible...

Bien qu'encore jamais observée, cette particule élémentaire est l'une des clefs de voûte du modèle standard de la  physique des particules. La connaissance de ses propriétés peut par ailleurs orienter la recherche au-delà du modèle standard et ouvrir la voie à la découverte d'une nouvelle physique telle que la supersymétrie ou la matière noire." (Wikipédia)

 

   

Actuellement, la physique des particules tout comme l’astrophysique se heurtent à de tels mystères qu’une nouvelle métaphysique voit le jour !

Seul le plan méta-physique en effet peut permettre de comprendre le physique par son essence, par le Principe créateur. Il est urgent de réconcilier science et conscience, chimie et alchimie, physique et métaphysique, sens et essence pour que l’humain le devienne pleinement en déployant ses qualités d’Être.

Noyé dans l’avoir et dans la multiplication d'un multiple indéfini, il n’est plus qu’une caricature d’humain et devient alors un animal dégénéré. Ou bien il se perd dans l’imagination fantasmatique qui alimente le new-age !

Or la science, dans ses dernières avancées, est obligée de dépasser le scientisme pour retrouver sa vocation profonde. (http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/science-profane-et-science-initiatique.php )

 

La philosophe Claudine Tiercelin occupe au Collège de France une chaire intitulée « Métaphysique et philosophie de la connaissance » depuis 2010. Elle est une tenante de la philosophie analytique anglo-saxonne ancrée sur le formalisme logique « issue des travaux de Gottlob Frege et Bertrand Russell à la fin du XIXe s. et au début du XXe s., pour éclairer les grandes questions philosophiques. Sa démarche s'appuie sur une approche analytique, et donc sur une analyse logique du langage cherchant à mettre en évidence les erreurs de raisonnement que celui-ci peut induire et visant ainsi à la clarification des idées et concepts.[1] »

 

Russell1907-2.jpg

 

Bertrand Russell.

 

« Le but de l'approche analytique est de clarifier les problèmes philosophiques en examinant et clarifiant le langage dont on se sert pour les formuler. » (Wikipédia)

 

Newton-WilliamBlake.jpg

 

« La philosophie analytique ne verrait l'existence

que d'un point de vue logique,

 tout comme le Newton dessiné par Blake :

 il est absorbé par des figures,

 symboles de la connaissance scientifique de la nature,

 mais ne contemple pas directement cette dernière. »

(Wikipédia)

 

« On disait la métaphysique moribonde, sinon déjà enterrée. Qu’elle soit réactivée par les derniers développements  de la physique ou par les mondes créés par l’informatique, “la science de l’être en tant qu’être” chère à Aristote, loin d’être une pâle survivance du passé, est en plein renouveau. (…)

Métaphysicien” n’est désormais plus un nom d’oiseau adressé à un penseur verbeux aux propos éthérés et grandiloquents. La métaphysique est morte, vive la métaphysique ![2] »

 

Dans les années 1930, Emile Meyerson, philosophe s’opposant au positivisme d’Auguste Comte, constatait déjà : « L’homme fait de la métaphysique comme il respire, sans le vouloir, et surtout sans s’en douter la plupart du temps.[3] »

Il ne cessera jamais ! Telle est sa condition pour être un humain véritable.

L'éternelle question se pose : "Qui est je?"

Une "réflexion plurielle" est en train de naître : avec notamment Qu'est-ce que la Métaphysique ? (Folio, 2004) ou Traité d'ontologie pour les non-philosophes (et les philosophes) (Folio, 2009) de Frédéric Nef, où il s'emploie à montrer la vivacité de la métaphysique contemporaine (...)

Tel un phénix, la métaphysique renaît de ses cendres. Et pour cause. Comment l'homme pourrait-il renoncer à s'interroger sur la structure du monde, du réel ?" [4].

 


[1] - Wikipédia

[2] - Catherine Halpern, «  Quand la métaphysique renaît de ses cendres », in Sciences Humaines, n°2335, janvier 2012.

[3] - Cité par Catherine Halpern, op. cit.  

[4] - Idem.

 

Et l'actuelle Science Initiatique ouvre des perspectives extraordinaires sur la Matière et sur la Vie :

"L'atome contient le Germe de Tout, et l'infinitésiment petit, par son Déploiement donnera à l'Univers sa Déité..." (Platon le Karuna, Le Chemin des Etoiles - Les Enseignements de l'Ecole de l'Espace, Editions de la Promesse, 2011, p. 87)

 

Mais la Métaphysique est elle-même à dépasser...

 

Spirale8.jpg

 

"Tourbillons, Spirales et Labyrinthes", une rencontre entre sciences et arts organisée par l'Université Diderot, Paris 7

Croissance en spirale des coquillages, des graines de tournesol, des pommes de pin ; spirales de galaxie, des tourbillons d'orage... : la suite de Fibonacci et le nombre d'or !

 

La spirale au coeur des fleurs... et la spirale d'Archimède !

Le serpent cosmique et le ruban d'adn

 glycon.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Omni Tech Review 14/11/2013 13:18

We live in a technology intensive world. All these had become possible in less than a few decades. That is the pace at which technology is developing. The next big hurdle before mankind is space travel. With this man can look forward to explore the depths of the universe.

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 12/05/2012 17:15


blog(fermaton.over-blog.com),No-30. - THÉORÈME QUINTESSENCE. - le lien temps réel-temps imaginaire.

thomasson 08/01/2012 18:16


je connais Deleuze, mais je vais en profiter pour le reconsulterJ.

Régor 09/01/2012 08:57



Si vous habitez la région, leCAC  (Centre d'Art Contemporain)de Brétigny-sur-Orge organise une rencontre autour de l'abécédaire de Gilles Deleuze le samedi 21 janvier à &&h.. Il doit
y avoir des cars qui partent de Paris : 01 60 85 20 76 (brunch offert sur réservation...



Lazay 08/01/2012 10:58


A signaler que Gilles Deleuze n'est pas seulement philosophe. Ill a développé une métaphysique originale ; il expose dans son oeuvre 'Empirisme et subjectivité", le concept d'empirisme
transcendantal.

thomasson 02/01/2012 20:19


Je ne le connais pas. j'en ai profité pour regarder K  thomasson dans ce blog. Au plaisir d'aures commentaires.

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens