Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 15:46

Pâques, la Résurrection du Christ

concerne tous les humains !

La Vie toujours est res-suscitée par l'Energie Amour

qui crée toutes choses neuves à chaque instant.

   

 

"La Pâque est ce Passage qui fait de l’humain un Vivant :

« Ceux qui disent que le Seigneur est mort d’abord puis ressuscité se trompent, car il est ressuscité avant de mourir. Si quelqu’un ne ressuscite pas d’abord, aussi vrai que Dieu est vivant, il ne mourra pas, il est déjà mort. » (Evangile de Philippe v. 16)

Alors nous découvrons que notre individualité humaine est multiple et que notre forme actuelle n’est que l’une de ces multiples émanations de notre Moi essentiel, non né, n’ayant jamais connu la mort, et qui se sont échelonnées tout au long de l’histoire humaine. Tout homme, quelle que soit sa condition terrestre, est nous-même, puisque nous avons vécu cette condition et nous savons que cela est une unité de vie incluant maintes réincarnations. Notre mémoire cellulaire peut se vider de tous les traumatismes de nos passés terrestres ; nous acquittons notre dette à la matière qui nous a permis de vivre ces expériences et à qui nous sommes redevables. Nous voyons le futur venir à nous en vivant intensément le seul présent.

La Totalité de nous-même, notre “indivi-dualité” (la dualité inhérente à la manifestation, vue comme une bi-unité) ne peut être découverte par notre “individu-alité”  (individu alité, hors de son lit), enseigne la Langue des Oiseaux ! Lorsque le temps est venu du “hors temps”, c’est notre “indivi-dualité” qui nous trouve et nous intègre dans l’unité de toutes les facettes de notre Soi ; elle est arrivée à la plénitude de son expérimentation de la Matière lourde.

S’ouvre alors l’Expérience sans limite par l’Energie-Amour qui est Unité d’un multiple qui accepte et vit la rose et l’épine, le parfum et le sang, le juste, sans notion de bien et de mal !"

 

Extrait de "La Vie res-suscitée"

 

 

Les alchimistes représentent  le Serpent Mercuriel crucifié

suspendu au bois, ou bien enroulé sur la croix en té.

 


 

 

Serpent mercuriel crucifié,

dessin de Flamia C. d'après un détail du  livre d'Abraham,

Figures Hiéroglyphiques, manuscrit du XVIe s., 25, XXXIX

(dans Psychologie et Alchimie de C. G. Young ).

 
 

« La crucifixion réelle enseignée par Maître Jésus n’est pas un écartèlement. Elle est un Retour à la Source, au Point Central, au Corps Glorieux et au Cœur Rayonnant alors que l’écartèlement que nous propose l’humanité, les relations, les compagnons, est un écartèlement loin du Point Central, et par conséquent loin de la véritable crucifixion. »

 

Emmanuel (Yves Monin) - Conférence inédite, 1983.

 

 

« Tous Unis pour la Résurrection

 

Voici

 

Entendez la Voix de la Guérison »

 

 

                   Platon le Karuna, L’Articulation du Monde,  p. 117.

 

 

 

Jesus_Resurrection_1778.jpg

 

Johann Heinrich Tischbein, the Elder : Resurrection, 1778.

 

En l'église Saint-Martin de Monaco,

le "Christ" peint par Michel de Paradès

est à la fois charnel et céleste



MonacoMartin6JPG.jpg
"...l'on voit nettement le corps-chair, obscur par sa densité,
celui qui se restitue à la Matière,
et la Lumière attenante qui "épouse le corps",
 prend sa forme, mais n'en est pas relative
et ne meurt jamais."


(Platon le Karuna, Les Chevaliers d'Aujourd'hui. Les Chevaliers de Demain,
Editions de la Promesse, 2000, p. 63)

       Ce Christ peint traduit à la perfection l’ultime alchimie de la Résurrection. La lumière du corps crucifié épouse l’ “obscur-Ténèbres”
et les deux  apparaissent sur un fond où  l’obscur se mêle à la clarté
qui vient le recouvrir.
Il faut prendre le temps de s’imprégner de ses émanations,
de cette force qui jaillit par grâce
d’une fusion nécessaire, vraie, réelle, palpable.

          Que dit lui-même l’auteur qui, au dire de Karuna, "fit là œuvre d’Apôtre" et non pas seulement de peintre ?

          Michel de Paradès cite la phrase de saint Paul qui l’inspira :

          «  Le Christ-Jésus, c’est l’Image invisible de Dieu ».

          Et il ajoute :

          « Jésus, c’est l’Homme Céleste,

          son corps, c’est le Corps Spirituel.

          Le vrai Christ n’est pas un Christ de chair, corporel.

      Deux êtres se détachent de Jésus. Il n’est donc pas question de chercher à peindre le Christ au complet… puisqu’une moitié de son être, indissociable de l’autre, nous échappe totalement. Ce jeu complexe de l’Ombre et de la Lumière ne signifie rien moins que les rapports du Créateur avec l’Homme Créé. »
(Idem  p. 67)

"L'image de ce Christ en Croix exprime bien la Valeur Nécessaire
d'un corps habité de sa Forme Lumière.
La partie dense, "l'Obscur", cloué sur la Croix,
la Lumière qui épouse ce corps cependant Libre et Résurrectionnel."
(Idem  p. 67)


Voir : Dans l'église Saint-Martin de Monaco, les vitraux mettent en valeur la Chevalerie



 glycon.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens