Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 17:12
 Noël, fête de la Lumière
 
au coeur des ténèbres de l'hiver.
 
Mais comment recevoir cette Lumière ?
 
 
"Tant que l'être a quelque notion que ce soit de pureté ou de purification, de monde qui serait spirituel par opposition à un monde qui ne le serait pas, il ne peut être que sur un chemin d'approche.
"Pour que le monde spirituel puisse se réfléchir en son esprit comme dans un miroir, le mystique, bien loin de chercher à l'orner, devra sans relâche éliminer toutes les « adjonctions illusoires ». « Tous les ornements, est-il dit dans Le Livre du Dedans (Djalal-ud-din-Rumi), sont comme des joyaux incrustés sur le dos du miroir. La face du miroir est dépouillée de ces choses, car pour la face du miroir il faut le poli. »
Le grand mystique flamand Ruysbroeck empruntait la même image : « Que ton esprit soit comme un vivant miroir qui se découvre devant Dieu, pour que Dieu puisse capter en lui Son reflet éternel... Notre pensée dépouillée et pure de toute image, tel est le vivant miroir où cette Lumière rayonne. » "[18]
 
Miroir4c.jpg
 
Il s'agit toujours d'enlever, de retirer, d'expulser ce qui empêche l'accès de la Lumière.
 "... chaque fois que l'homme se purifie intérieurement, et rend pur et limpide le miroir de son cœur, il se rapproche des anges célestes..."[19]
       Mais il doit, pour cela, assumer la Matière, vivre l’incarnation. La grande impureté, c’est la peur de la vie, la peur de ce pulsif qui jaillit par tous les corps de l’homme et qui affole le mental. Ainsi, comme nous l’avons dit, aucune des fonctions du corps n’est à refuser, ni d’ailleurs à idolâtrer. La vie est jouissance (joue-I-sens, le jeu de la Manifestation par les sens ; mais aussi joue-I-sans ce E), non seulement réjouissance. Toutes les expressions de l’amour ont leurs raisons d’être. En Chine, où l’on exprime les choses pudiquement, “polir le miroir” signifie caresser le sexe de la femme.
 
       A la place du mot polir, on employait dans l'ancien temps le mot lustrer beaucoup plus juste et plus fort puisque, sur la surface lustrée la Lumière s'I-mage par les Il-lustrations qu'elle produit (pro-du I).
      Le mot latin lustrare a été traduit non plus par “lustrer”, mais par purifier (purificare) par le christianisme au Moyen Âge. Purifier est employé pour la première fois en 1190 par saint Bernard. Dès lors une confusion a été introduite et les anciens rituels de lustration qui remontaient à la plus haute Antiquité disparurent. Ce changement de vocabulaire coïncide avec le développement du culte de la Vierge Blanche qui remplace celui de la Vierge Noire et contribue à fourvoyer les croyants. « La Lustration n’est pas une “purification” comme ils disent ! Il y a rétablissement de la Lumière sur une surface donnée, par expulsion d’un état empêchant l’accès à cette Lumière (…)
 
 
       L’objet, la personne le paysage demeurent les mêmes en véridique : c’est l’Accès à la Lumière qui est seul valorisé ; et le possible accès valoré n’égale pas possible accès accru. Parfois au contraire : car le Véridique peut faire peur et la Lumière éblouir.[20] »
 
       Vouloir se purifier, vouloir se lustrer, est peut-être nécessaire jusqu’à un certain point, dans un premier temps, mais devient vite un piège puisque la volonté ne peut que valoriser le mental.
Un adage traditionnel distingue bien le fil du rasoir que constitue la voie juste :
"Utilise ta volonté car elle te mène à l'amour. Cesse de vouloir, cela t'empêche d'aimer !"
S'efforcer à, lutter contre l'erreur, c'est encore plus d'erreur. Seul le Guide authentique peut amener le disciple à minimiser son mental pour qu'il se soumette aux injonctions de l'Esprit.
Le grand art n'est-il pas de se savoir miroir uniquement et de ne plus être concerné ? "Les douleurs, les plaisirs, etc., nous arrivent alors sans nous impliquer dans leur jeu; elles ne sont plus ni douleurs ni plaisirs, bonheur, ni malheur, si l'on opère ainsi impeccablement : ce sont des choses que l'on observe comme ne nous appartenant pas, des reflets qui n'affectent pas le miroir."[21]
18]- VITRAY-MEYEROVITCH, Eva .- Rûmî et le soufisme .- Paris : Seuil, 1977, p. 149 et 150.
[19] - NASAFI.- Le Livre de l'Homme Parfait .- op. cit., p. 192.
[20] - Le Manuscrit des paroles du Druide…, op. cit., p. 394.
[21] - DUBANT, Bernard et MARGUERIE, Michel .- Castaneda. Le saut dans l'inconnu .- op. cit., p. 21.
 
Extrait de : "Le miroir, symbole des symboles" , http://miroirsymboledessymboles.wifeo.com/-le-pollissage-du-miroir.php
Ce livre, publié en 1995 chez Dervy-Livres, est épuisé. Il est actuellement lisible partiellement sur Internet, avec de nombreuses illustrations.
 
blueflame.jpg
logo.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens