Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 09:37

 

220px-God_the_Geometer.jpg

Le grand architecte de l'univers

Enluminure médiévale (c.1250).


 

QUAND L'ALCHIMISTE FAIT LE PO(I)NT.

 

 

Connaître les états de la Matière, c'est connaître (et correspondre avec) le processus du mental ("corps de l'Alchimiste") qui dévie l'Information charriée par l' “Energie-Vie”, le “Tout”, autrement nommée “Dieu”, ce qui “coule de Source” dans un espace-temps non fragmenté, non divisé, “qui n'est pas de ce monde”, d'où la nécessité de faire fusionner “la PI-R” (entendons "pierre"[1] ou encore ce qui est soumis au feu, à l'Harmonie). Ce mental-menteur est responsable de toutes les déviations et fait obstacle à la pénétration de la Lumière, autrement nommée Conscience, Con-naissance : Or.

D'où la nécessité un temps du "mentor” qui connaît et qui a perçu le processus relationnel intérieur-extérieur et son tissage. Pénélope, la Femme d'Ulysse qui tisse et détisse[2], repoussant ses “prétendants”, tous ceux qui “s'abusent eux-mêmes”, “les sages de ce monde”, “les détenteurs d'une Science”... Pénélope, elle, reste réceptive attendant patiemment, courageusement, LE RETOUR CONSCIENT DU ROI, du “t-roi-s fois grand”). Connaître les états c'est un a-tout...Mais c'est oublier “TOUT", nous révèle la langue des oiseaux[3] !

L'Alchimie[4] devient alors, si l'alchimiste n'est pas OPERATIF, une voie de perdition, comme tous systèmes ou “sciences" du reproductible , permettant seulement l'appréhension d'un phénomène insaisissable. Toutes techniques se révèlent alors obsolètes pour celui qui ne sait pas “fixer le volatil”...et, en même temps; “subtiliser le lourd” ! Concentration requise pour le déploiement !

Connaître les lois de notre nature c'est percer et voir ; percevoir notre état (d'où ce terme galvaudé et théâtral que se sont donné les hommes de “pouvoir” de ce monde, ces "petites natures” que sont les "chefs d'Etat” !), soumis à la Loi ; l'Etat : La Nature : l'Etat Naturel. Ainsi “La Pierre brute est aussi belle que la Pierre taillée”, quand elle est unifiée !

 

L'Aveuglement, l'Etranglement vient de la déviation de La Lumière, de sa non-pénétration dans la Matière.

Pour être bref ; en fonction de ce qu'on émet, on reçoit, non coupables en Vérité, mais toujours RESPONSABLES (si Conscience alors Rédemption pour TOUT LE MONDE, et Pardon !) Si notre réception-émission (lecture-écriture) n'est pas bonne ; alors, “épreuves” (événements, etc...) rectificatrices dans l'Ordre “des choses”, tout cela bien naturellement, non pour punir. (Le Dieu du bien et du mal, de la division, de la morale humaine, n'en déplaise aux “biens-pensants” : c'est le Diable ! Le coupable qui sépare[5]) mais pour nous permettre de retrouver (par A-mour) le “droit chemin”, le Centre “Tout-Naturel” : L'OR des Immortels, entendons, ceux qui ne sont pas morts dans l'aveuglement, qui possèdent donc la Lumière, la Con-science, la con-naissance, ceux qui ont levé le Voile du Temple... et vivent dans l'A-mour.

Les “roues d'incarnations” ne sont que l'illustration, “la mise en images” des cycles de la Matière qui charrient les informations nécessaires à chacun au bon Ordre du Tout, de l'Information qui coule, l'Equilibre (possiblité alors de Guérison spirituelle et corporelle, les miracles de ce “bas-monde", lorsque “Dieu" est entre-vu, La Lumière se présente aux “corps malades", lourds, existentiels,“plombés"... !)

“TOUT CE QUI EST EN HAUT EST COMME CE QUI EST EN BAS" dit l'adage !

Ainsi, parle en ces temps de Résurrection, pour l'éclaircissement du plus grand nombre ou du plus petit, le trois fois grand, le premier et le dernier, venus plusieurs fois accomplir la Prophétie et connus sous de multiples noms, dans de multiples pays... depuis des millénaires[6].


 

iAl3cone.JPG

 

 

Et bien que “Je sais que je ne sais rien" reste la meilleure des signatures.

 

Pour ma part , je prendrai la Liberté de nommer moi-même, par plaisir, aisance, et jouissance celui qui, au travers de la créature, honore le Créateur :

 

CERNUNNOS-BACCHUS... ALZ !

 

Et "Honni soit qui mal y pense".

 

   P.S. : les notes ajoutées sont du webmaster !



[1] - Le prophète Jonas et le grand oeuvre alchimique ;


 


Speculum humanae alvationis, 25, xxxiii (manuscrit du XVe siècle).

 


[2] - Voir « Du tissage des formes aux entrelacs de la Vie » : http://sens-des-entrelacs.wifeo.com/

[3] - http://langue.des.oiseaux.free.fr/

[5] - « L’obstacle par excellence, c’est « Satan » ; la personnification de ce qualificatif de “Satan” relève du fantasme. Une forme pensée est née de la peur humaine ; elle a grossi durant des siècles et ses fruits amers permettent de la juger. Dans la Langue des Oiseaux, Satan est l’Energie (S) manifestant (A), depuis le Principe (^), la Terre (T), la dualité donc au regard de l’Unité. Diable a le même sens : d’I-A-Ble, depuis l’axe de la manifestation, ce qui coupe la “boule” (BeLe) en deux (dia)[6].

La manifestation ne peut se faire que par la rupture de l’Unité primordiale. Mais le mental humain surajoute à ce juste dualisme, une dualité parasitaire. Là est l’erreur de l’ego inférieur. Viennent alors les notions de bien et de mal qui faussent toutes choses.

Satan est un très ancien schème de Kabbale, méconnu par des pasteurs aveugles ! « Le sens irréel, stupide, néfaste, que ces personnes donnent à Satân, indique, à n'en pas douter, qu'en ce qui concerne la langue sacrée, le monde judéo-chrétien est mené par des analphabètes, et qui veulent l'être.[7] » (http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/-petros-le-croyant-typifie-la-condition-humaine.php )

[6] - « et ce qui est en bas comme ce qui est en haut pour faire le miracle d’une seule chose. » Hermès Trismégiste, La Table d’Emeraude.

 

 

Extrait de l’unique poème sans doute écrit par Maître Eckhart

 

Granum Sinapis (Grain de Sénevé)
 
« Ce point est la montagne

   qu'il faut gravir sans agir.

Comprenne qui le peut !

Ainsi la voie te conduit-elle
   à l'admirable Désert

   qui se déploie sans limite
   au large comme au loin,

   hors de l'espace et du temps.

 Il se génère en Lui-même

   dans la perfection de Son seul Être. »

Kinthia 8

Partager cet article

Repost 0
CERNUNNOS-BACCHUS... ALZ - dans Alchimie
commenter cet article

commentaires

Régor 09/04/2013 10:21


Reçu de Véronique L. à propos du poème de Maïtre Eckhart : "Vous ne sauriez croire à quel point ce poème (qui ressemble fort à un haïku) tombe juste dans les jours que je traverse !" 

Cernunnos-Bacchus Alz 06/04/2013 10:16


Et " Sésame, ouvre-toi ! " dit le magicien du Temps du Rêve .

Roger Lazay 06/04/2013 09:57


Même le pointmathématique n'a ni longueur, ni largeur, ni épaisseur ! C'est un concept mental abstrait, mais cependant juste au niveau métaphysique. Toute la
géométrie est construite sur... du vide !


Sri Nisargadatta dit, dans Je suis ( Les deux Océans, p. 361) : "Le maître dit à l'observateur :"Vous n'êtes pas ceci, rien de vous n'est pans ceci, sauf le
peit pointdu'je suis' qui est le pont entre l'observateur et son rêve."

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens