Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 11:39

Saint Marcel est né dans l'Île de la Cité, 

 

berceau de l’antique Lutèce.

 

 

StMarcel

  Cathédrale Notre-Dame. Paris. 

 

TrumeauParis.jpg« Saint Venance Fortunat, en écrivant sa vie, précisait : " Celui qui fut un des grands évêques de Paris naquit dans une humble famille, près du Petit-Pont, non loin de Notre-Dame. L'histoire retient de saint Marcel qu'il présida le concile qui se réunit à Paris en 360-361. Les évêques des Gaules y proclamèrent solennellement leur foi en la divinité du Christ telle que l'avait définie le premier Concile de Nicée en 325. Saint Hilaire de Poitiers, revenu d'exil, participait à ce concile, lui qui avait été un des plus ardents défenseurs de la foi de Nicée face à l'arianisme. Cependant, au travers des épisodes "légendaires" comme celui du dragon qu'il combat, nous entrevoyons sa personnalité : "Il rassemble le peuple de la Cité et marche à sa tête." L'administration romaine n'existe pratiquement plus, ébranlée par les invasions barbares. Saint Marcel prend le relais des institutions défaillantes. Il s'oppose aux bandes armées, il assainit les marais des bords de la Bièvre, il est proche des petites gens qui sont encore païens pour la plupart. "La vitalité de Paris et de son Église, dans les siècles qui suivent, repose en grande partie sur son œuvre. (...)

Son tombeau devint rapidement un lieu de pèlerinage et les chrétiens de Lutèce prirent l'habitude de dire "On va à Saint-Marcel"... Saint Marcel demeure, avec saint Denis et sainte Geneviève, l'un des trois protecteurs de Lutèce. (...)

 

Un exploit a particulièrement marqué la mémoire collective : alors qu’un énorme serpent du marais de Bièvre vient de dévorer le cadavre d’une pécheresse enterrée en grande pompe, l’évêque l’admoneste et se sert de son étole en guise de licou. Il purge la ville, entraînant le monstre dehors au soulagement des habitants. Ce monstre est l’image du mal combattu par saint Marcel... »

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/8928/Saint-Marcel-de-Paris.html

 

Il mourut en novembre 436 sous le règne de l'empereur romain Théodose II.  

 

SaintMarcel1

 SaintMarcel2.jpg

 

                                                         Extrait de "Pour un autre Moyen Âge" de Le Goff.

 

Saint Marcel a-t-il contribué à assécher les marais de la Bièvre personnalisés par le Dragon-Vouivre comme tant d'autres saints saurochtones ? A -t-il chassé la prostitution qui sévissait alors dans ce quartier de Lutèce, que le serpent symboliserait ? Les deux peut-être...

ETRE DEVORE PAR L'ENERGIE !

  N-DParis2.jpg

 

 Trumeau de la cathédrale Notre-Dame. Paris. 


 

"L'évêque Marcel y terrassa un dragon qui terrorisait les premiers Parisiens tentant de domestiquer ces terres humides et sauvages. La Bête et les manifestations diaboliques qu'elle incarnait disparues, la place était libre pour développer un grand centre urbain, le long de cette rivière, à partir de ce faubourg qui prit le nom du saint évêque Marcel, salvateur.

 Le monstre chthonien eut pourtant quelques soubresauts. Dompte-t-on jamais totalement la nature rebelle? La Bièvre préleva son tribut et emporta dans ses flots irrités et déchaînés, au cours de ses crues légendaires et fréquentes, quelques âmes innocentes du faubourg Saint-Marcel.


La rivière apporte dans son mouvement l'eau propre, indispensable à la survie, mais combien de temps celle de la Bièvre fut-elle officiellement consommée ? Ses usages industriels très vite lui retirèrent la confiance des riverains. Son aspect, après l'empreinte des teinturiers, des tanneurs, des bouchers et équarrisseurs de la rue Mouffetard, dont le nom même de mofette évoque les exhalaisons putrides, était si repoussant qu'on la pouvait penser, dès le XVe siècle, issue des urines des buveurs de bière en goguette sur ses frais rivages en amont."

 

http://www.bievre.org/histoire/chap3.htm

 

 

260px-Bievre_a_Fresnes_2.jpg

 

La Bièvre à Fresnes.

 

 

« Dans Paris, la Bièvre suivait au néolithique l'actuel cours de la Seine du pont d'Austerlitz au pont de l'Alma ; la Seine, elle, dans son ancien cours suivait la ligne des grands boulevards, puis l'avenue Matignon et l'avenue Montaigne. Vraisemblablement lors de crues successives, elle approfondit son lit actuel, et le bras mort qui clôturait le Marais fut progressivement comblé ; par contre au confluent actuel Bièvre et Seine se forma, à l'est de la montagne Sainte-Geneviève, un marais rive gauche, qui donna probablement son nom au Lucotèce issu de Lucotetia signifiant marais en gaulois, qui se comblera peu à peu par des accumulations successives d'alluvions ; mais le quartier de la gare d'Austerlitz est toujours réputé inondable. » (Wikipédia)

 

L'énergie de la Bièvre est très sensible au parc Montsouris qu'elle traverse souterrainement.

 

  logo.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cecb 30/04/2011 17:09



Belle leçon d'histoire


cécile



Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens