Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 18:04

 Martin de Tours,

 

évangélisateur de la Gaule au IVe siècle.

 

  Martin5-1-.JPG


       Martin serait né en Hongrie et sa vie nous est connue par la Vita Martini, de Sulpice-Sévère, historien et ecclésiastique de langue latine.

Sous la pression de son père officier dans la légion romaine, il entre dans l’armée de l’empereur à 15 ans, comme officier ; il va servir en Gaule.

Selon la légende, un soir d’hiver « il partage son manteau avec un déshérité transi de froid car il n’a déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il tranche son manteau, ou tout du moins la doublure de sa pelisse, et la nuit suivante le Christ lui apparaît en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a alors 18 ans. Le reste de son manteau, appelé "cape" sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l'origine du mot : chapelle  (cappella en italien, chapel en anglais, Kapelle en allemand). » (Wikipedia)

       La moitié de son manteau appartenait à l’empereur, l’autre à lui-même. Ce qui expliquerait qu’il n’en a donné que la moitié !

Symboliquement, il devait être dans la dualité, partagé en deux entre ses aspirations et sa fonction militaire imposée par sa filiation.

Intéressant de voir que le culte de sa cape est à l’origine du mot chapelle ! Les saints et leurs reliques sont déjà l’objet d’une idolâtrie qui ira croissant. Quant aux « chapelles », elles n’auront de cesse de se multiplier, dans l’Eglise et ailleurs ! Très tôt l’Unité est perdue de vue, à quelque niveau que ce soit, pour des … querelles de chapelles.

 

Martin reste encore deux années dans l’armée, puis rejoint ensuite Hilaire à Poitiers et se convertit.

Il ne peut être ordonné prêtre car il a servi comme homme de guerre et devient simplement exorciste.    

    Jadis, la prêtrise était interdite justement aux hommes d’arme ou à ceux qui avaient exercé ce métier. Il n’en est plus de même depuis longtemps dans l’Eglise romaine !  Mais cela ne l’empêchera pas, plus tard, de devenir évêque
.

 

A l’époque, les Ariens, disciples d’Arius, nient que le Christ soit Dieu et Fils de Dieu ; ils sont très influents politiquement et luttent contre l’Eglise romaine, partisane de la sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit. La lutte est violente. Hilaire est chassé de Poitiers ; Martin part en Illyrie, patrie de sa famille où, trinitaire convaincu, il est en butte aux Ariens qui sont au pouvoir et le chassent après l’avoir fouetté. Finalement les trinitaires l’emportent et en 360, au concile de Nicée, proclament les nouveaux canons du dogme.

 

Les luttes intestines, souvent très violentes, entre les différentes sectes chrétiennes, nombreuses dès les premiers siècles de l’ère chrétienne, ne donnent pas toujours le témoignage de l’amour évangélique !

Martin et ses moines vont être les grands évangélisateurs des campagnes de la Gaule, c’est-à-dire les grands destructeurs des cultes dits païens (latin paganus : paysan). Ils font détruire les dolmens et les menhirs, abattre les arbres sacrés, et remplacent les anciens sanctuaires par des ermitages et des chapelles. Martin aurait détruit en particulier un temple païen, une énorme tour en pierres de taille polies, très haute, se terminant en forme de cône, située à Amboise. Ce comportement est ensuite légalisé par l’empereur Théodose qui interdit les oracles, la divination, les cérémonies païennes dans les temples en 381, au nom de la religion d'Etat. 
 

Martin, grand thaumaturge, vivant en ascète, parcourant les campagnes, est très populaire et s’oppose aux évêques de cour qui utilisent le pouvoir temporel à leur service. Parmi ses actes méritoires, il s’est élevé contre les évêques qui firent exécuter, par le bras séculier, l’évêque d’Avila, Priscillien, et ses disciples accusés d’hérésie. Ce furent les premiers condamnés à mort pour cette raison. Martin ne se rendit plus à la fin de sa vie, dans les conciles et les synodes, pour protester contre ce fait inadmissible.

         Mais l’engrenage était déjà en marche qui aboutit à l’Inquisition…
 


         Martin fut enterré à Tours le 11 novembre 397. La légende veut que les fleurs se soient mises à éclore ce mois-là, ce qui donna naissance à l’expression « été de la Saint-Martin ».

         L’Armistice du 11 novembre remplace sur les calendriers, la Saint-Martin !
  

 

   

800px-Saint Martin - Duomo Lucca Italia

 

Détail de la façade du Duo di san Martino, Lucques, Italie.

Saint Patrick, le Trèfle symbole de l'Irlande et l'entrelacs des serpents-vouivres
LA VOUIVRE A L'ABBAYE DE BENEVENT (CREUSE)




glycon.jpg



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 11/12/2009 11:40


Et oui, capelou ! Autant de "chapelles" que de chapeaux !
Tirer son chapeau devant la "D'âme" et perdre la tête ! A l'exemple des saints céphalophores ... et tant d'autres dans diverses traditions.
"Travailler du chapeau" est une belle expression pour parler du mental ratiocinant. Cela fait perdre le bon sens de qui doit toujours garder les pieds sur terre,..


A. 11/12/2009 11:25


Et "CAPELOU", chapeau...le (couvre) chef qui doit tomber devant la Dame.
Alors arrêtons de" travailler du chapeau " pour la fin de la Traversée (du désert).

Cordialement,
Iormungand A.


Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens