Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 07:58

  Certains couples mystiques ou alchimiques sont très connus dans diverses traditions : Tristan et Iseult en Occident, Leïla et Majnun en Orient, Dante et Béatrice, Pétrarque et Laure, chez les Fidèles d'Amour ; les alchimistes Nicolas Flamel et dame Pernelle ; Jean de La Croix et Thérèse d'Avila ainsi que François et Claire d'Assise dans le christianisme...

 

Mais qui connaît Jérôme et Paula ?

 

 

 Saint Jérôme, traducteur de l'Ancien Testament hébreu et des Evangiles à partir du grec, la Vulgate, est loin d'être le misogyne que certaines biographies présentent  !


 

 

Domenico Ghirlandaio, Saint Jérôme dans son étude,

1480, Chiesa di Ognissanti, Florence.


 

"Jérôme de Stridon, saint Jérôme ou, en latin, « Eusebius Sophronius Hieronymus Stridonensis », né vers 347 à Stridon, à la frontière entre la Pannonie et la Dalmatie (actuelle Croatie) et mort le 30 septembre 420 à Bethléem, est un moine, traducteur de la Bible, docteur de l'Église et l'un des quatre pères de l'Église latine, avec Ambroise de Milan, Augustin d'Hippone et Grégoire Ier. L'ordre des hiéronymites (ou « ermites de saint Jérôme ») se réfère à lui.

Jérôme suit des études à Rome, se convertit vers l'âge de 18 ans après un rêve mystérieux lors d'une maladie, puis, après un séjour en Gaule, part pour la Terre Sainte en 373. Il vit en ermite dans le « désert » de Chalcis de Syrie, à une cinquantaine de kilomètres à l'est d'Antioche. Il est ensuite ordonné prêtre à Antioche. En 383, le pape Damase Ier le choisit comme secrétaire et lui demande de traduire la Bible en latin. Cette grande confiance que le Pape lui avait accordée, en tant que conseiller, explique que la tradition lui reconnaisse la qualité de cardinal, bien que l'institution cardinalice n'ait pas, à cette époque, encore reçu la définition précise qui ne date que de la réforme grégorienne (XIe siècle). C'est pourquoi Jérôme, dans l'iconographie postérieure, tant dans la peinture que dans la sculpture, est très souvent représenté en cardinal." (Wikipédia)


 

                                Jérôme comme cardinal, représentation du XVIIIe siècle, São Paulo.

 

Oui ! Mais voilà ! A Rome, chez la noble Dame Marcella, amie du pape Damase 1er, où il donne des enseignements bibliques, il rencontre Paula, riche veuve de 33 ans, mère de cinq enfants, intelligente, cultivée, voulant apprendre l'hébreu. "La rencontre avec le moine érudit lui apparaît providentielle. Les affinités de coeur feront le reste, unissant le religieux et la noble veuve dans une amitié exemplaire." ( Jacqueline Kelen, "Saint Jérôme et sainte Paule", La Vie, juillet 2007,  p. 40).

"Elle transforme alors, en suivant les enseignements de Jérôme de Stridon, sa maison en monastère tout en demandant à Jérôme de Stridon de lui enseigner et de lui traduire des écrits d'Origène[3]. Sa fille Blésilla meurt, et Jérôme écrit alors à sa fille Eustochium un traité « Sur la virginité à conserver », dans lequel Jérôme défend la possibilité de devenir une femme consacrée[3]." (Wikipédia) 


 

 

 Paula, sa fille sainte Eustochium et saint Jérôme,

peinture de Francisco de Zurbarán.


 

 S'ensuit une campagne de bruits et de critiques, et Jérôme, convoqué en 385 par un tribunal ecclésiastique, est contraint de retourner dans son diocèse d'origine et "Paule choisit de s'exiler avec lui" (id.).

Pudiquement il est dit :

"À la mort du pape, il doit quitter Rome et retourne en Terre sainte en compagnie de Paula, noble romaine. Ils fondent un monastère double à Bethléem. Durant les 34 dernières années de sa vie, Jérôme se consacre à écrire l'Ancien Testament en latin à partir de sa propre traduction de l'hébreu et à rédiger ses commentaires sur la Bible."

 

Lors du départ de Jérôme de Stridon de Rome, Paule décide de partir avec sa fille Eustochium en pèlerinage avec lui en 385 dans les Lieux saints, et s'installe à Bethléem. Là, elle fonde l'année suivante un monastère double, dont la communauté des hommes est dirigée par Jérôme. (Wikipédia) 

 

 

 

 

  Couvent de Saint-Jérôme à Bethléem.

 

 

Pendant de longues années, Paula assiste Jérôme : "Elle est sensible et bonne, humble, visionnaire. Elle lui offre une présence affectueuse et vertueuse. Elle le seconde, elle ne vient pas en second... Épuisée par la vie austère, Paule tombe malade. Jérôme délaisse ses travaux pour rester à son chevet. Lorsqu'elle meurt en 404, il est empli d'un tel chagrin qu'il tombe malade à son tour. Il meurt en 420 et est enterré non loin de Paule, près de la grotte de la Nativité." (Jacqueline Kelen, "Saint Jérôme et sainte Paule", La Vie, juillet 2007,  p. 40-41).

 

 

 

 

 

Saint Jérôme écrivant, peinture du Caravage (1607).

 

 

Ainsi un parcours bien humain et bien incarné

 

a-t-il été expurgé de sa partie la plus essentielle !

 

Le mystere du treizieme apotre !

Le mystère du treizième apôtre !

 

Le cheminement initiatique à travers la légende de marie-madeleine à la sainte-beaume

Le cheminement initiatique à travers la légende de Marie Madeleine à la Sainte-Beaume

http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/miriam-de-magdala-la-compagne-de-ieshoua.php

Crypte6

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens