Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:26

Sur les ruines du château de Quinipily, aux environs de Baud, dans le Morbihan, cette statue païenne est appelée Ar groareg Houarn, la Dame de fer en breton.

La statue primitive était édifiée à Castennec, près de Saint-Nicolas-des-Eaux, à une quinzaine de kilomètres plus au nord. Un manuscrit de 1668 écrit par un moine la mentionne : « ... il y avait, sur une petit butte élevée, une statue de pierre de grain, qui représentait une femme debout, toute nue, haute de sept pieds, qui était certainement l’idole de la Déesse Vénus. Cette figure était plantée là, de temps immémorial, et la populace l'appelait communément la Vieille de la Couart, ou Couarde, et y avait duré jusqu'en 1660. »

En 1661, objet d'un culte païen, elle est jetée dans le Blavet à la demande de l'évêque de Vannes. Trois ans plus tard, elle est sortie de la rivière, par les gens du pays. En 1670, elle est mutilée, puis jetée à nouveau dans la rivière.

En 1695, elle en est retirée par le seigneur de Quinipily, qui la fait transporter dans son château de Baud.

Cependant, la statue mutilée ne peut être décemment présentée. Ainsi on peut affirmer que cette œuvre, aux origines qualifiées d'incertaines (idole romaine, étrusque ou égyptienne ; les inscriptions sur son socle la présentent comme Vénus victorieuse), serait une statue moderne, sculptée au début du XVIIe siècle, sur ordre du comte de Lannion.

(d'après Wikipedia)

Le christianisme a essayé d'éradiquer l'ancien paganisme pendant des siècles !

Au pied de la statue, un grand réservoir recueillait l'eau d'une source qui a été tarie par l'ouverture d'une carrière.

La Vénus de Quinipily, près de Baud, Morbihan, idole païenne qui fut plusieurs fois jetée dans le Blavet par les chrétiens au XVIIe siècle
La Vénus de Quinipily, près de Baud, Morbihan, idole païenne qui fut plusieurs fois jetée dans le Blavet par les chrétiens au XVIIe siècle
La citerne de pierre qui recueillait l'eau de la source tarie. Dans le pays de Baud, les sources guérissseuses ont été longtemps très nombreuses et très fréquentées.

La citerne de pierre qui recueillait l'eau de la source tarie. Dans le pays de Baud, les sources guérissseuses ont été longtemps très nombreuses et très fréquentées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Phileo Peregrinus 27/06/2013 09:52

Toute religion n'est que technique, spécialisation...! Ne soyons pas étonnés que les sources se tarissent et que les idoles soient frappées ...par les hypocrites ( ceux qui pratiquent la vertu ) !
Les forces dites "néfastes" doivent être canalisées et transmutées en force fastes...pour LA FESTE et
non la TESTE !

Vice en vertu & vice et versa !
http://hautdesir.over-blog.com/vice-en-vertu-%26-vice-et-versa

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens