Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 12:09

Saint Roch, guérisseur de la peste,

 

est le saint porté par la ferveur populaire par excellence.

 

Il prend naturellement

 

les colorations du terroir de l’artiste

 

qui le peint ou qui sculpte sa statue.

 

 

A noter qu’il n’a jamais été canonisé par Rome, ce qui lui a valu, il y a quelques années, d’être évincé du calendrier romain et remplacé par saint Armel, saint breton… guérisseur aussi de la peste.

 

Voici quelques statues typiques :  

 StRochChalaisVendée

 

"Voici un nouveau ST Roch qui m'a étonnée par sa jeunesse et son style naïf. Il se trouve dans une petite église récemment restaurée mais désaffectée à environ 6 kms de Fontenay le Comte dans le marais : c'est l'église de Chalais sur la commune de St Pierre le Vieux ! je le trouve très intéressant."
                                                                                                           Marieth
 

Ce saint Roch photographié dans la chapelle de Chalais, petit village de Vendée,

 n'est-il pas typiquement du terroir ?

Avec ses vêtements de paysan, son simple bâton,

son petit visage poupin et sa coiffe !  

Berger nourri par son chien, solide marcheur pieds nus,

montrant les taches de la maladie en relevant sa bure doublée de rouge...

   

Et le voilà Breton à Daoulas,

dans un costume, avec une coiffure

qui marque une époque !  

 

 


 

Dans l'île de Karekula, en Croatie, il est noble

 et ne dénude pas sa jambe et ni le chien, ni l'ange ne l'accompagnent,

 



comme dans la cathédrale de Beauvais (Oise).

 

 

Au Portugal, il a le type lusitanien évident.

 

 

 

Dans la cathédrale de Carcassonne,

c'est un jouvenceau qui n'hésite pas à dévoiler sa plaie !

 


Une même légende, une même fidélité au cours des siècles,

 pour la guérison que les ancêtres ont obtenue

par l'intercession de cette filière d'énergie qui est guérisseuse.

Roch est le pèlerin par excellence!

  

  

« Ce qui compte avant tout, pour un pèlerinage, c'est « l'intention » !

Peregrinus, qui a donné Pelegrinus, signifiait (1050) doublement « étranger » et « voyageur ».

Le Pèlerin n'est pas seulement « étranger » dans le pays qu'il traverse, il est étranger à cette terre. Son but est le retour à la Source et non à un lieu terrestre, aussi chargé soit-il de signification. Il ne s'agit pas d'aller pour revenir chez soi, mais de trouver sa véritable Demeure.

La Pérégrination est toujours une ouverture sur l'essentiel, car c'est une épreuve difficile qui dépouille l'être du superflu, du superficiel, et le confronte à lui-même, à l'énigme qu'est le plus souvent pour lui le sens de son pèlerinage sur terre.

Tous les anciens chemins de pèlerinage, comme les Chemins du Paradis qui mènent au Mont-Saint-Michel, ou ceux de Saint-Jacques, sont vivants, car rendus tels par tous ceux qui les ont empruntés. »

 

La Vouivre , un symbole universel, chap. « pèlerinage sur les chemins de la vouivre ».

 

  

Vous pouvez enrichir le site

http://saint-roch-guerisseur-pestes.wifeo.com/index.php 

qui expose maintes images transmises par les pèlerins

en envoyant vos photos....

     

Saint Roch, guérisseur des peaux et des troupeaux, remercié jadis par les Béarnais du plateau de Benou

LES SOURCES GUERISSEUSES DE SAINT ROCH

L'IMAGE DE SAINT ROCH EN CREUSE

UN PREDECESSEUR BRETON DE SAINT ROCH, SAINT YANN DIARC'HEN

glycon.jpg

 

Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 11:21

 

Dreux chapelle royaleChapelle royale de Dreux,

 

nécropole des descendants de saint Louis,

 

de la branche des Bourbons

 

Sur ce monument, 

 

 

DreuxCath3.JPG

 

 

DreuxCath4.JPG

 

 

 sous les armoiries des Bourbons,

 

DreuxCath2.JPG

 

l'image traditionnelle du Frère Feuillu,  

 DreuxCath1.JPG

 

mais aussi du Frère feuillu jeune et imberbe !

 

Le Frère Feuillu, c'est aussi l'éternelle Jeunesse !

 

 

 

  QUE SONT LES "FRERES FEUILLUS" TANT REPRESENTES DANS NOS EGLISES ET CATHEDRALES ?

 

"Les lieux marqués de l'appellation "folie"
gardent les traces des anciennes initiations celtes
qui avaient lieu dans les forêts.
Les initiateurs : les Frères Feuillus ? ..."

L'HOMME VERT, LORS DE LA FETE DE SAMAIN, A EDIMBOURG, ECOSSE

Le Frère Feuillu de l'église de Boigneville, au sud de l'Essonne, dans le Gâtinais

  "Quelle belle image que celle de ce Frère feuillu   

placé au-dessus de l'autel !  

De sa bouche sortent les végétaux trilobés,

 

logo.jpg

 

 

 

Repost 0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 09:53
"La Métaphysique
des chiffres. Tous les chiffres ne disent qu'Unité."
  
 
 
280 pages, 63 illustration.
Diffusion par les éditions du Cosmogone (prix 18,05 €)
 
 
 
 
 
   
 



Où il est dit que les Chiffres
ne sont pas seulement
les vêtements du Nombre,
de simples outils pour compter,
mais l'essence de l'harmonie cosmique et de l'harmonie intérieure.

Quelle différence y a-t-il entre
le UN métaphysique
et le UN mathématique ?
Tout ne commence-t-il pas
par la scission de l'Unité primordiale ?
Dualisme et dualité en naissent.

Depuis le binaire peut-on concevoir l'Unité ?

Les Trinités, dans toutes les cultures,
tentent le dépassement du Deux,
de cette division qui manifeste les formes.

Chaque chiffre ajoutant une unité au chiffre précédent
n'est-il qu'une notation pratique pour compter ?
Quelle signification a le zéro
puisqu’une quantité ne peut être moindre que un ?

Un Message chiffré n'est-il pas décryptable
derrière chacun de ces signes,
clefs du devenir humain ?

Tous les peuples, toutes les cultures,
ont donné un contenu métaphysique à ces symboles.
Est-ce hasard, superstition ou sagesse ?

Revenir au bon sens, à l'essence, à la quintessence,
n'est-ce pas là la condition nécessaire
pour réconcilier physique et métaphysique,
science et conscience,
et donc l'homme avec lui-même ?

Comment peut se faire le Passage du Sept au Neuf ?

Pour cela, que de « mises au Point »
pour retrouver le Point-Source de tout chiffre,
de tout nombre et de toute chose !

 

     
Table des Matières


Prologue : Tout est nombre

Chapitre I - : L'UNIQUE CE QUI EST
- Un se rapporte à Dieu.
- La Réduction à l'Unité.
- Etre disposé à l'Unité.

Chapitre II - LA CONNAISSANCE DES DEUX
- Le binaire, aide vers l'Unité.
- L'ennuagement.
- La Voie du Juste.

Chapitre III - DE DEUX CHOSES TROIS
- Du Deux-Un à la Triade.
- L'omniprésence du Trois.
- La conscience des Trois Filières.

Chapitre IV : LA SOLIDITÉ DE BASE
- Eléments Terre.
- Le Quadrangle de la Terre, Idée divine.
- Arrondir les angles, ou “les Crochets de la Grâce”.

Chapitre V - L'ESSENCE-CIEL DU QUATRE
- Le Point central de la Croix.
- La Quintessence Divine.
- “Le Propre de l'Estoile à suivre”.

ChapitreVI - “LE SEING-OR,
- Le Sceau de Salomon.
- La Loi de Sept.
- “Le Dépassement de toute vanité”.

Chapitre VII - LE DÉNOUEMENT DU MYSTÈRE
- “Le Ciel est sur la Terre”.
- Dans l'Unité, tout est Neuf.
- Vivre l'Instant.

Chapitre VIII - UN POINT SAIT TOUT
- La Mise au Point.
- Etre Géo-Maître.
- Le Point d'O.

Chapitre IX - FAIS NÉANT
- La réalisation du Zéro.
- Le Cercle de la Manifestation et la Sphère de l'Univers.
- “Le Principe des Principes”.

Postface : “Mets ta Vie en Équation”.

Un exemple de mise en forme par les nombres :
les Zellidjs.
 

 

 

Le livre peut être également commandé à l'auteur :

 robert-regor.mougeot@worldonline.fr  

 

Liens : 

Pourquoi tous les Chiffres ne disent qu'UNITE ? 

 

Une curiosité mathématique intéressante et facile à comprendre

 

Croissance en spirale des coquillages, des graines de tournesol, des pommes de pin ; spirales de galaxie, des tourbillons d'orage... : la suite de Fibonacci et le nombre d'or !

 

logo.jpg

Repost 0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 21:21

  Journée mondiale pour la Paix

 

le 21 septembre 2011 

 

 

Affiche21Septembre2011-500.gif

Tous les renseignements sur

 

http://www.21septembre.org/

 

 

Manifestations :

 

sur http://www.21septembre.org/cadres.htm?initiatives

 

dont pour Paris :

 

Paris (75)
Dimanche 25 septembre : Croisière de la Paix sur la Seine
Quai François Mauriac à Paris 13ème de 10h à 17h
Débat, repas, animations musicales adultes et enfants sur la péniche et sur le quai.
Thème : « Printemps arabe » : Pour un droit des peuples à la démocratie, la justice, la paix

Même si vous ne participez pas à la croisière, venez tous à 16h30 au Quai François Mauriac pour les animations musicales !

Programmation :

10 h 30 : Exercice du droit des peuples à la paix
Jean-Pierre Bugada, Responsable de la communication pour la France et Monaco à l'ONU

11 h : Débat :
« Printemps arabe » : Pour un droit des peuples à la démocratie, la justice, la paix
Intervenants :
o Tahar Bekri, écrivain et poète tunisien
o Rojbin Dogan, représentante du Centre d'Information du Kurdistan
o Un journaliste, spécialiste du Proche et Moyen Orient
o Catherine Lecoq, passagère du "Bateau français pour Gaza"

Modérateur :
o Déa Rety, co-présidente du Conseil parisien

11 h : Ateliers d’expression pour enfants
o Origami, peinture, autour des Contes des 1001 nuits,
avec Cristina, Félicité, Catherine, Coraline et Thierry

13 h. : Déjeuner en paix
Repas "délices de jasmin" préparé par Eric et Philippe

16 h 30. Débarquement (Quai François Mauriac)
Animations musicales
o Chorale "John Meldrum and the Highlites" : chansons de Paix
o Musique kurde traditionnelle
o Les Sœurs de Diabate, chants de Guinée

Exposition - vente de la Galerie L’Art et la Paix

Inscriptions : Maryse Bénech, 63 rue Clisson 75013 – Paris
marysebenech@wanadoo.fr / 01-45-86-53-84 - Chèque libellé à l’ordre du Conseil Parisien du Mouvement de la Paix

Tous les détails de la Croisière de la paix ici (pdf)

 

 

 

Pourquoi la Colombe est-elle devenue

 

le symbole de la Paix ?

 

 

 

 Le rameau d’olivier que la colombe rapporte à Noé

lorsqu’elle retrouve la terre après le déluge n’apportera la paix

que lorsque les humains auront retrouvé en eux la Licorne… 

oubliée par Noé lorsqu'il rassembla les animaux dans l'Arche.

Et la Licorne, c'est l'Esprit !

 

  http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/l-arche-et-la-licorne.php

 

Voici quelques extraits de l'Alphabet des Oiseaux

http://langue.des.oiseaux.free.fr/Langue%20des%20Oiseaux/essai-alphabet-oiseaux.pdf

 

COLOMBE à COLLIER

 

 

Variété de pigeon* et de tourterelle*. Son plumage blanc immaculé en fait l’emblème de la douceur, de la pureté et de la paix.

La Colombe au long roucoulement, quitte l’Arche de Noé, elle qui est pureté et simplicité ; elle revient avec le rameau d’olivier annonciateur de la Terre nouvelle et de la paix.

Pure, simple, innocente, candide, elle est l’aspect féminin du Créateur qui plane sur les eaux.. La Colombe du Saint Esprit descend sur les apôtres le jour de la Pentecôte ; inspirés, fécondés par elle, ils se mettent à parler toutes langues. Dans le christianisme, elle symbolise aussi l’âme du juste.

 

Colombe : Le Ciel (C) se referme, donnant le tout (O) sur terre (L) et cette totalité (O) aime (M) le binaire (Be).

Se disait jadis coulon, du latin colombus.

Coulon : L’axe du I se referme (CO) ou (U) manifestation physique (L) fermée (O) qui remonte au ciel (N).

 

 « Colombe des louanges, j’ai pour demeure le jardin des Idées.

Être essentiel dans le monde visible, je n’ai d’existence que par les dualités.

On m’appelle deuxième pourtant je ne suis pas seconde.

Mon existence est la limite des créatures.

Je viens après celui dont l’essence transcende la vue.[1] »

Ibn’Arabi, qui écrivit ce poème, fait de la Colombe la compagne de l’Aigle* et la mère du Corbeau*.

La colombe sublime l’instinct, aussi est-elle associée à l’amour véritable. Ah ! L’amante du Cantique des Cantiques est appelée justement Colombe ! « Ouvre-moi ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite… »

C’est l’oiseau d’Aphrodite, celui de l’amour charnel et spirituel à la fois, l’un étant le marche-pied de l’autre pour tous les Soufis et les Fidèles d’Amour.

Elle est l’âme impérissable qui boit dans le vase l’eau de la mémoire de la Source de la manifestation duelle, cette Colombe qui symbolise l’œuvre au Blanc des alchimistes. Les Alchimistes « ont employé l’allégorie de la Colombe, pour désigner la partie de la matière de l’œuvre des Sages.[2] » La colombe est « porteuse de la substance divine », elle « renaît chaque matin et annonce à l’univers entier la présence du soleil dont les rayons atteignent notre cœur.[3] »

 

Dans l’art égyptien, l’âme des morts était représentée par un oiseau à tête humaine, comme celui, si beau dans son envol, peint sur la tombe de Beni Hassan vers 2130 avant J.-C., esprit propre à chaque individu, le Ba dont la colombe est l’ultime avatar. Ba évoque bien l’âme terrestre.

 

La colombe poignardée des Philippines porte une étonnante tache rouge sang sur la poitrine.

 

Êtes-vous Colombe ? Epris de paix par opposition souvent au faucon* belliqueux.

En direction de quel « colombier » volez-vous ?

 

Collier : Ciel manifestant la totalité physique à laquelle la colombe est liée.

Ah ! Ce collier ! « Celui qui défait le collier du Monde ne connaîtra pas le nombre des innombrables perles et il se réjouit de les voir mélangées.

Mais Celui qui connaît le Nombre, Il connaît à la fois le Nom suprême. Car Il est le Nom, car Il est le Nombre.

Et la boucle s’ouvre et la boucle se ferme.

- Et Celui qui défait le collier ?

- Un temps viendra, je te le dis, où son pied glissera sur les plus belles perles…[4] »

 

Ne pas défaire le collier, maintenir l’Unité, mais que la brillance des perles ne fasse pas oublier le Fil qui maintient l’unité !

 

 

PALOMBE

 

 

C’est un autre nom du pigeon* ramier qui a les barres alaires blanches et des taches blanches au cou.

 

Palombe : Paix (P) de la manifestation (A) physique (L) du tout fermé sur lui-même (O) qui aime (M) ce qui est terrestre et émotionnel (B) dans l’humain (E).

Palumba en latin, mais aussi en languedocien et en gascon : Paix (P) de la manifestation (A) physique (L) ou (U) amour (M) du binaire (B) manifesté (A).

 

Dans ses migrations, la palombe est victime des chasseurs qui la guettent depuis leurs palombières.

A moins qu’elle ne soit victime de l’autour* des palombes[5].

 

Pas de paix véritable sans avoir mis de l’ordre dans son monde émotionnel !

 

 

PIGEON

 

 

Granivore au bec court et droit, aux ailes courtes et au vol rapide. Il est très sociable. Le colombin a la queue courte.

Le ramier sauvage vit en couple et niche aux sommets des arbres.

Ramier :  le soleil (Ra) de l’amour (M) depuis la Source (I) déploie les choses (E-R). OU bien : Ra : chose (R) manifestant (A) l’amour…

Il est le symbole de l’amour dans le couple parce que, chose rare, le mâle couve les œufs ; son chant est grave, puissant et rythmé. Il est bien connu que les amoureux « roucoulent » !

 

Pigeon : Paix (P) depuis laquelle l’axe (I) génère (G) l’Humain (E) dans sa Totalité (O) par les vagues d’Amour de l’Energie (N).

Sully écrivait pijon : le j tourné vers le passé entraîne l’enfermement.

 

Êtes-vous un pigeon migrateur ou un pigeon voyageur porteur de messages et qui revient à son nid quel que soit le lieu où il se trouve ? Quel est notre véritable Nid ?

 

Mais aussi le mot pigeon désigne familièrement celui qui est naïf, facile à duper, à plumer : être pris pour un pigeon n’est guère gratifiant !

 

 

TOURTERELLE

 

 

Elle est plus petite que le pigeon*, cette messagère du renouveau cyclique émigre l’hiver.

La gémissante tourterelle intime de nos cœurs, aux roucoulements graves, au chant rythmé, est évoquée par tous les « tourtereaux » qui traversent les « eaux » sentimentales !

Tourterelle : Terre (T), Eau (O) ou (U) Air (R) Terre (T) Elle, sentimentale ou rêveuse donc cette tourterelle ! Et ses ailes doivent abandonner beaucoup de choses…

Sonorité TRT très terrestre. Tour-Ter-Aile ; au pluriel Tour-Ter-Eau

Du latin tǔrtǔrella qui donna ensuite turtrelle

 

Chez les Peuls, « le silatigui [grand maître initié des pasteurs peuls] interprète les cris ou le mouvement de la tourterelle car “elle est messagère des dieux et son cœur est sans agressivité”.[6] »

Chez les Indiens de la Prairie, en Amérique du Nord, elle symbolise le renouveau en apportant dans son bec une branche de saule.

 

Pour n’avoir aucune agressivité dans le cœur, ne faut-il pas assécher ses « eaux » sentimentales ? Et déployer ses ailes (Elle) pour quitter les attachements terrestres !



[1] Ibn’Arabi, Le Livre de l’Arbre et des Quatre Oiseaux, Les Deux Océans, 1984, p. 61.

[2]Don Pernety, Dictionnaire Mytho-hermétique.

[3]Chistian Jacq, Le voyage initiatique, Pocket, 1996, p. 93.

[4] Oria, L’Evangile de la Colombe, Ed. Osiride, 1981, p. 245.

[5] Voir le conte Le Roi juste, l’Autour et la Palombe, dans notre livre Contes qui coulent de Source, EDIRU, 2006.

[6]Amadou Hampâté Bâ, Contes initiatiques peuls, Ed. Stock, 1994, p. 380.

 

SAM 0667

 

Le rameau d'olivier est aussi symbole de paix

 

 

Une légende voudrait que la croix du Christ

ait été en bois d'olivier.


"Allah est la lumière des ciels et de la terre.

A l'exemple de sa lumière,

voici une niche avec une lampe,

la lampe est en cristal,

et le cristal, tel un astre étincelant,

est illuminé par le fruit d'un arbre béni,

un olivier, ni oriental, ni occidental.

Son huile brillerait

même si le feu ne la consumait pas,

lumière sur lumière. "

(Coran, sourate 24, La lumière, v. 35)

 

   SAM_2132.JPG

KHEZR, L'INITIATEUR DE MOÏSE D'APRÈS LE CORAN, APPARAÎT-IL ENCORE DE MANIERE EXTRAORDINAIRE ?

  Mais comment obtenir la paix entre les humains ?

 

"  En dépit de tous les maîtres et les sauveurs, de toutes les religions, des sectes spirituelles et des modèles de discipline, l'homme est encore en guerre avec lui-même. Le coeur humain est un champ de bataille de désirs, de passions, de contradictions et de tensions. C'est cette guerre que nous menons en nous-même qui doit s'arrêter d'abord. Les guerres extérieures ne sont que des projections et des extensions de cette guerre intérieure qui continue en nous. "

 

Vimala Thakar, L'énergie du silence, Edition Accarias. L'Originel, 2010, p. 40.

 

 

"Les Colombes du Liban", un petit livre au service de la paix et de la réconciliation entre les peuples...

 

glycon.jpg

  

 

 

 

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:15

Pour compléter l'article précédent :

Dreux chapelle royale

quelques images du déambulatoire nord

 

où les anges veillent sur les défunts

 

Chapelle_de_Dreux_deambulatoire-c.-nord.jpg

 ChapelleDreux3ChapelleDreux2   ChapelleDreux4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

ChapelleDreux6-copie-1.JPG

 

ChapelleDreux5.JPG

 

 

La très belle coupole illustre la descente du Saint Esprit 

 

Coupole.jpg

 

 

tandis qu'un vitrail montre l'ange messager 

apparaissant aux saintes femmes. "Son aspect est semblable à l'éclair, son vêtement blanc comme neige. (...). Le messager répond et dit aux femmes : "Ne frémissez pas ! Oui, je sais que vous cherchez Iéshoua', le crucifié. Il n'est pas ici. Oui, il s'est réveillé comme il l'avait dit. Venez et voyez le lieu où il reposait." (Chouraqui, Bible, Matthieu, 28, 3-6) 

 

ChapelleDreux8.JPG

Photos Merilla.

 


 Chaque chrétien, dans sa tombe,

attend la "résurrection des morts", selon le Credo. 

 Chapelle de Dreux 2 0006

 

  Marie, Reine du Ciel, l'un des multiples noms de la Mère Universelle

MODELE DE CELLE DE CHARTRES, LA VIERGE NOIRE DE LA BASILIQUE DE LONGPONT-SUR-ORGE, DANS L'ESSONNE

Clip sur les vierges noires :  
 
 

glycon.jpg

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:08

ValdesNymphesPanneau à l'entréeLe Val des Nymphes1,

 

à La Garde-Adhémar,

 

dans la Drôme 

 

par Kathy Dauthuille    

 

« A la sortie du village de La Garde-Adhémar dans la Drôme, voici une fontaine impressionnante ; elle annonce déjà la source qui est beaucoup plus imposante et qui se trouve plus à l'est et dont le nom est le Val des Nymples. L'endroit est magique, il y règne une grande paix, de la fraîcheur et beaucoup de mystère.

 

ValLes-bassins.JPG

 

 

A la base d'une vertigineuse paroi rocheuse, sort une source permanente ; on peut même y voir une forme de yoni, de vulve d'où l'eau coule.

 

ValdesNymphes.JPG

 

L'eau suinte de toutes parts de la partie basse de la masse grise et s'accumule dans une grande réserve naturelle à ciel ouvert qui fut un bassin druidique. Jadis, à l'époque païenne, avait lieu un culte aux mères nymphes, divinités des eaux, de la fécondité et de la prospérité.

  ValdesNymphesFontaine.JPG

 

Ceci peut être vérifié car dans l'église de La Garde Adhémar, se trouve le vestige d'un autel votif païen gallo-romain qui vient du Val et où il est écrit "Matris Nymphis" (aux mères nymphes).

 

ValInterieur-de-la-grande-chapelle.JPG

 

A la sortie de la source, une canalisation creusée dans la roche conduit l'eau à deux petits bassins (l'un carré et l'autre trapézoïdal) qui permettaient des rituels de purification.

 

Tout cet ensemble est entouré d'un bois sacré de chênes et de buis. En amont, un bassin creusé dans la roche y est visible. (On ne connaît pas son utilité).

 

Une grande pièce d'eau est également visible à l'autre extrémité de l'enceinte.

 

ValLa-grande-piece-d-eau.JPG

 

Au centre de ce paisible endroit, se trouve une chapelle du XIIème siècle qui a été reconstruite sur une église antérieure. La nef unique de trois travées est terminée par une abside orientale demi-circulaire, voûtée en cul-de-four.

 

Val.JPG

 

Tout contribue à l'harmonie car en arrivant à l'espace des bassins, s'élance un majestueux arbre-maître dont le pied présente une sorte de fauteuil, prêt à accueillir le pèlerin qui désire se reposer en regardant le site et en écoutant le bruit de l'eau.

 

On peut distinguer des restes de murets qui forment comme des terrasses (témoignant des constructions antérieures) et au bout d'un sentier apparaît un petit oratoire construit contre la paroi rocheuse (peut-être à l'emplacement des temples primitifs ?). Quand on entre, on aperçoit un autel au-dessus duquel des personnes déposent des couronnes de plantes. J'y ai senti une énergie très forte.

 

La lumière qui règne sur ce lieu est particulièrement féerique, surtout le matin et le soir et il se dégage une grande quiétude. Outre l'eau que l'on entend couler, on peut percevoir le vol des oiseaux, des bouts de branches qui tombent et une sorte de résonance fait que l'on est comme dans un cocon protecteur. L'odeur de la végétation est prenante. C'est véritablement un lieu privilégié pour entrer en contact avec la Mère-Nature. »

 

                                                                                  Kathy Dauthuille

 

  1 : Divinités des eaux claires, des sources et des fontaines.  

 

glycon.jpg

 

Repost 0
Kathie Dauthuille - dans Paganisme
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 11:58

Comment faire pour détruire les moustiques

 

de manière écologiquement correcte ?

 

 

MCulex_pipiens_diagram_fr_svg.png

 

 

Culicinae.

  

Pour aider à la lutte permanente contre les moustiques et la dengue hémorragique, il suffit de les amener dans un piège.

 

Ce qu'il nous faut est essentiellement :

 

-  200 ml d'eau,
- 50 grammes de sucre brun,
- 1 gramme de levure ( levure de pain, vous trouverez dans n'importe quel supermarché ) et une bouteille de 2 litres en plastique

Voici les étapes à développer :

 
1/ Couper une bouteille en plastique au milieu. Sauvegarder la partie du goulot d'étranglement.

2/ Mélanger la cassonade avec de l'eau chaude. Laissez refroidir, puis versez le mélange dans la moitié inférieure de la bouteille.


3/ Ajouter la levure. Pas besoin de mélanger. Elle créera du dioxyde de carbone.

4/ Placer l'entonnoir, la tête en bas à l'intérieur de l’autre moitié de la bouteille.

5/ Envelopper la bouteille avec quelque chose de noir et mettre dans un coin de votre maison.

Dans deux semaines, vous verrez la quantité de moustiques morts à l'intérieur de la bouteille.

 

MAedes.jpg                                                                                           Aède.aegypti.

En plus des maisons et des sites de reproduction des moustiques, nous pouvons utiliser cette méthode très utile dans les écoles, crèches, hôpitaux et maisons.
N'oubliez pas la dengue, qui rend dingue !

 

 

MLarvesCulex_sp_larvae.JPG

Larves de culicinae.

 

 Remède de bonne "fame" contre les aoûtats, pour le prochain mois d'août ...

 

 

logo.jpg.

 

 

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:12

La Chapelle royale Saint-Louis de Dreux,

 

nécropole de la famille d’Orléans

 

ouverte au public après réfection

 

 Dreux_chapelle_royale.jpg

  

 

Elle est située dans l’enceinte de l’ancien château de Dreux et classée depuis le 12 septembre 1977 au titre des Monuments historiques.

« À l'origine, Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, contraint de laisser Rambouillet à Louis XVI, son cousin, qui lui a cédé le comté de Dreux en 1775, fait transférer de l'église de Rambouillet le 25 novembre 1783 les neuf cercueils renfermant les corps de ses parents, le comte et la comtesse de Toulouse, de sa femme Marie-Félicité d'Este, princesse de Modène, de leur fils le prince de Lamballe, et de leurs cinq autres enfants morts en bas âge. (…)

Le 21 novembre 1793, afin de récupérer les plombs des sépultures, le caveau est violé, les corps en sont extraits et "jetés dans une fosse profonde de six pieds" dans le cimetière des chanoines, dont l'emplacement sera plus tard reconnu par Lefebvre et Cholet, anciens serviteurs des Bourbon-Penthièvre. »

(Wikipedia)

 

« La Chapelle royale de Dreux est née de la volonté de la duchesse d’Orléans revenue d’exil après dix-sept années hors de France. Elle retrouve le sol natal le 2 juillet 1814, elle débarque à Marseille. C’est maintenant une vieille dame de soixante et un ans dont la vie n’est qu’une suite de tragédies. La Révolution l’a jetée en prison, puis chassée de sa patrie, son mari qu’elle a profondément aimé malgré les souffrances qu’il lui a fait endurer, est mort sur l’échafaud. Ses enfants sont dispersés aux quatre coins de la terre et deux d’entre eux, Montpensier et Beaujolais sont morts à un an d’intervalle, emportés par la tuberculose contractée dans les geôles du fort Saint-Jean à Marseille. »

(http://www.appl-lachaise.net/appl/article.php3?id_article=399 : ce site indique toutes les sépultures des différentes chapelles)

  Chapelle_de_Dreux_2_0006.jpg

 

La grande crypte circulaire contient les tombeaux de :

- François d’Orléans, deuxième fils du comte de Paris (1935-1960) mort pour la France

- Antoine d’Orléans et Bragance (1881-1918), officier dans l’armée canadienne

- Louis d’Orléans et Bragance (1878-1920) engagé dans l’armée anglaise. Gisant par J. Magrou.

- Maria Pia d’Orléans et Bragance, son épouse (1878-1973)

- Louis-Gaston d’Orléans et Bragance, fils des précédents (1911-1931)

- Thibault, comte de la Marche, onzième enfant du comte de Paris (1948-1983).

 

Coupole.jpg

 

 Vitrail de la grande coupole : la descente du Saint-Esprit sur les apôtres.

 

Comme à la cathédrale Saint-Denis, en ce lieu de sépultures des descendants des rois de France, et en fonction des événements historiques connus, une question essentielle se pose : Que sont la noblesse et la royauté véritables ?

« Dans la conception du Moyen Age, la cité humaine est calquée, sous l’influence des Pères de l’Eglise en général et de saint Augustin[1] en particulier, sur celle de Dieu. La royauté de droit divin est alors conforme à la Tradition. Mais la royauté, du moins à l’origine, est d’abord celle du corps, du cœur et de l’esprit, acquise par la pratique de la chevalerie. Du moins devrait-elle être telle ! “ ‘Un seul règne dans le royaume des cieux, celui qui lance la foudre ; il est normal qu’il n’y en ait qu’un seul également qui, sous lui, règne sur la terre.’ La société humaine se conçoit au XIème siècle comme une image, comme un reflet de la cité de Dieu, laquelle est la royauté.[2] ” Le roi fait l’unité de ses vassaux qui lui jurent fidélité. Pour que la société fonctionne “ il est de toute nécessité que chacun soit dans son ordre[3] ” ; il y en a trois, le sacerdoce, la chevalerie et le peuple qui doit être gouverné justement. “ Apogée de la chrétienté, plénitude spirituelle : tout cela signifie qu’aux environs de l’an mil, la ‘Cité de Dieu’ rêvée par saint Augustin était enfin réalisée ; dans la mesure, évidemment où cela est possible dans ce bas monde. Or ce qui caractérise essentiellement cette ‘Cité de Dieu’, c’est qu’elle offre aux hommes le maximum de facilités, de possibilités pour faire leur salut et atteindre à la sainteté.[4] ” [5]»

Lors de l’incarnation sur cette Terre où chacun vient faire ses preuves ! Et les trahisons abondent, tant au niveau des responsables sacerdotaux qu’à celui des rois et des nobles. Les conséquences se doivent d’être assumées par tous, et c’est grandes douleurs partout.

 

 


[1] - Voir La Cité de Dieu de saint Augustin.

[2] - Georges Duby, Le temps des cathédrales, Gallimard, 1976, p. 21.

[3] - Jonas d’Orléans, De Institutione Regia.

[4] - Gaston Georgel, Chronologie des Derniers Temps, Archè Milano, 1986, p. 44.

[5] « La Chevalerie éternelle ou les Valeurs oubliées de l’Initiation occidentale » : http://regorm.free.fr/articles/chevalerie.html

 

 

  ChapelleDreux7.JPG

 

      "Alors même que tout dort,

le Roi demeure près de toi.

Alors même que tout s'agite,

Le Prophète aussi demeure près de toi.

Alors même que tout semble désert et silence,

le Roi et le Prophète demeurent près de toi."

 

(Emmanuel-Yves Monin, Le Bréviaire du Chevalier, t. II, p.144)

 

glycon.jpg

 

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 15:40
LA SPIRULINE,
l'algue bleue-verte,
 
aliment traditionnel des peuples anciens,  
remède à la malnutrition :
 
 
Arthrospira, l'algue verte comestible

"Arthrospira est un
genre de cyanobactéries
anciennement appelées
cyanophycées ou « algues bleues » —
 des
eaux chaudes peu profondes et saumâtres
de la ceinture intertropicale.
Bien que communément appelée « 
spiruline » (« spirulina » en anglais),
cette cyanobactérie appartient au genre Arthrospira."
(Wikipedia)




Sa culture s´étend actuellement
dans beaucoup de pays pauvres du globe :
cultivée localement pour une consommation familiale,
elle minimise les carences alimentaires à peu de frais.
Elle demande peu d'eau, sa technique de culture est simple
 et le succès est assuré avec un peu de persévérance...

En particulier au Burkina-Faso
http://www.spirulineburkina.org/fr.html

 

&&&

 
Un témoignage au Burkina-Faso :  

un enfant souffrant d'une malnutrition extrême,  

sauvé grâce à la spiruline :  

 

 Un conte de " fait" ! 

 

 IDRISSA, 

 

témoin des bienfaits extraordinaires de la Spiruline

 

Article de Gilles Planchon

paru dans « Les petites nouvelles de la spiruline »

de Jean-Pierre Jourdan

http://spirulinefrance.free.fr/lespetitesnouvel.html

 

Il s'agit de l'histoire d'un petit enfant nommé Idrissa. La scène se passe dans le Centre Nutritionnel de Koupela à l'ouest de Ouagadougou.

Entre la vie et la mort, dans un état de dénutrition extrêmement avancé, Idrissa est dans les bras de sa maman où il est suspendu à un sein flétri qui depuis longtemps ne le nourrit plus.

 

 

ILBOUDO-Idrissa-.-1.JPG

 

Idrissa Iboudo, 19 mois, 4,4 kg.

 

Comme des centaines d'enfants qui passent tous les ans dans ce centre, Idrissa est pris en charge par l'infirmière. Il va recevoir les compléments nutritifs conventionnels : d'abord du lait enrichi Nutris et F4, et puis viendra le Plumpy Nuts.

Mais le destin de cet enfant sera tout autre : il a été choisi pour témoigner des bienfaits de la Spiruline, un aliment qui nourrit vraiment. Par une providence bienfaisante, le centre reçoit aujourd'hui la visite d'un toubab (un Blanc), accompagné de Dieudonné, le représentant local de l'association « Les Baobabs de Sapaga ». Ils viennent y présenter les bienfaits de la Spiruline.

La Spiruline est déjà bien connue au Burkina-Faso ; à une époque, le ministère de la Santé en a fait une grande promotion, et a même financé une culture industrielle afin de fournir les Centres Nutritionnels du pays. Des intérêts qui nous dépassent leur ont fait oublier ce beau projet, les laboratoires pharmaceutiques ayant certainement des propositions plus attrayantes pour eux. Les jours d'Idrissa sont comptés.

Sous ses yeux, dans lesquels demeure une lueur d'espoir, la Spiruline est présentée :

« La Spiruline est très digeste, bla, bla,bla...

Son efficacité a été démontrée et validée par le ministère de la Santé... Sa composition est exceptionnelle... aliment le plus riche en protéines, fer, et bétacarotène, calcium, et de plus, riche en zinc, si important pour ces enfants....

- Elle augmente les défenses immunitaires, permet de reconstituer la flore intestinale, et redonne rapidement l'appétit aux enfants qui ne peuvent plus manger... »

A ces mots, les yeux d'Idrissa se mirent à briller de plus en plus, comme si à lui seul il incarnait l'espoir de tous les enfants du monde pour qui la Spiruline est la solution.

« Vous n'avez rien à perdre ; la Spiruline vous est offerte par l'association française "Les Baobabs de Sapaga", et puis vous pouvez donner la Spiruline comme nourriture avec vos compléments nutritionnels. »

Sur ce, l'infirmière s'empressa d'introduire dans la sonde d'Idrissa, mélangés à du lait, 2 grammes de Spiruline.

On s'est ensuite entretenus longuement avec le directeur de l'hôpital pour le persuader qu'il accepte officiellement la Spiruline comme partie des traitements nutritionnels dans son centre. Comme souvent, la peur d'aller à l'encontre des courants officiels se fit entendre ; il demanda de lui prouver que le ministère de la Santé était toujours bien en accord avec le fait de distribuer la Spiruline aux enfants dénutris, ce qui n'est pas difficile au Burkina.

Finalement, c'est Idrissa qui le convaincra : 10 jours après l'entretien, l'infirmière en chef, forte d'une expérience de plus de dix ans dans l'utilisation des compléments nutritionnels conventionnels, vint lui témoigner avec enthousiasme de la récupération miraculeuse (selon ses termes) de l'enfant : «il a récupéré beaucoup plus vite qu'avec uniquement les Nutrisets et Plumpy Nuts, c'est une évidence ; son état s'est amélioré beaucoup plus rapidement. Il a pris 100g par jour ; il est passé de 4,4 Kg à 5,5 Kg en 11 jours ; il se tient debout, et puis ses yeux parlent ; il est plein de vitalité, il a repris le chemin de la vie. » Les résultats allant au-delà de toute espérance, l'infirmière a même pris l'initiative d'arrêter Nutriset, et de l'alimenter uniquement avec la Spiruline. 

   Idrissa-revient-a-la-vie-2-copie-1.JPG

 

Après 11 jours d'alimentation à la spiruline : 5,5 kg.

Prise de poids : 100 grammes par jour.

 

Le Centre Nutritionnel accepte de donner dorénavant la Spiruline provenant d'une ferme burkinabée et financée par l'association « Les Baobabs de Sapaga ». Ils ont estimé que le coût pour le traitement d'un enfant reviendrait à 3 euros par enfant pour 20 jours.

Il faut espérer que ce témoignage, qui s'adresse moins au scientifique qu'à l'humain en nous, contribue lui aussi à la prise de conscience des extraordinaires bienfaits de la Spiruline, et qu'avec toujours plus d'enthousiasme encore, nous puissions concrètement en faire bénéficier ceux qui en ont le plus besoin. Rêvons ensemble du jour où Nutriset et Plumpy Nuts, conscients des extraordinaires qualités de la Spiruline, l'intégreront à leurs programmes qui touchent des millions d'enfants de par le monde. Pas vrai, Idrissa ?

A 19 mois, Idrissa peut enfin se tenir assis. 

 

 

Idrissa-Ilboudo--7-kgs.JPG

 

Idrissa après 26 jours d'alimentation à la spiruline : 7 kg


  http://www.lesbaobabsdesapaga.org/

 

&&&

 

  Sur les bords du lac Tchad,

cette substance naturelle est récoltée et consommée

par l’ethnie Kanembous.

Elle serait « connue dès le IXe siècle

sous l’Empire du Kanem

(Le royaume du Kanem fut fondé vers le VIIIe s. par la dynastie Teda,

population noire chamelière originellement établie au nord du Tchad.

Sa capitale fut la ville de Njimi)

.

Elle est encore dans l'utilisation quotidienne aujourd'hui,

dans des gâteaux secs appelés « Dihé »,

qui sont utilisés pour faire des bouillons pour les repas,

et elle est également vendue dans les marchés.

La spiruline est récoltée à partir de petits lacs

et dans des étangs autour du lac Tchad. » (Wikipedia)

 

&&&

 

 

Sur le lac Titicaca, dans les Andes,  

 

 

les Aymaras tout particulièrement,  

mais aussi tous les peuples  

qui vivent sur les rives de ce lac  

qui s'étend de la Bolivie au Pérou,  

connaissent l'algue verte filamenteuse  

qu'ils appellent "llacha",  

une spirogyra qui est encore un aliment apprécié.

 


 

 

Description d'une récolte d'algues et de gâteau d'algues
faits par les
Aztèques ( Codex de Florence, fin XVIe siècle) : Elle était connue de nombreux peuples vivant près de la nature.

 


Alors que la spiruline ne peut pousser dans les eaux du Titi-Kaka,

 trop douces et trop froides,

une autre algue voisine joue là-bas

le même rôle pour la population.  

 Spirogyra_sp001.jpg

 

"Pour ton information quand j'étais chez les Aymaras

sur l'ïle de la Lune, j'ai pu voir qu'ils mangeaient

encore une algue filamenteuse non pas bleue  mais verte,

qui ressemble à des cheveux d'ange.

Ils l'appellent localement" llacha"

et pour les scientifiques "spirogyra".

Elle est, au microscope, magnifique ; c'est une double spirale...

Il s'avère que, il y a quelques années ,

alors que j'ai envoyé cette algue à identifier 

à un ami chercheur (Ripley Fox)

il a trouvé dedans une espèce de spiruline du lac Titicaca,

ce qui est scientifiquement impossible

puisque la spiruline ne peut pousser

dans des eaux si douces et froides. "

                                                                 Gilles Planchon

 

Spirogira.jpg

 

http://spirumanne.com/ecologie-solidarite-spirumanne.php

 

glycon.jpg

 

 

 

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 08:25

« Dame Nature »

 

Sylviedame-nature-1.JPG

  © Sylvie Forcioli

 

peinture de Sylvie Forcioli

  

 

Sylviedame-nature-3.JPG

   © Sylvie Forcioli

   

Mettre des mots sur Dame Nature, c'est vraiment assez compliqué pour moi !!! Voyez-vous, quand je crée, je ressens ce que j'aime appeler "le syndrome de Pinocchio !". C'est à dire qu'au fur et à mesure que l'image apparaît, elle dépasse son statut d'image, elle prend vie, elle est animée d'un souffle qui me guide lors de la création et qui rayonne au-delà de ma volonté. Et une fois finie, comme beaucoup d’œuvres, c'est elle qui parle ! Et moi je suis heureuse d'avoir rendu hommage à ce qui me guide.

 

Sylviedame-nature-5-detail.JPG

  © Sylvie Forcioli

 

Alors je peux juste expliquer les inspirations qui m'ont amenée à peindre Dame Nature !

Dame Nature est pour moi la représentation du Souffle de Vie, de l'énergie de la Vouivre, de la chaleur de la Terre Mère, de la protection de la Mère Originelle... et le passage de la réalité au rêve, ou vice versa !

  

serqet2.jpg 

 

Pour lui donner corps je me suis inspirée d'une image d'une figure féminine égyptienne, Selkit, qui me suit depuis déjà une vingtaine d'années, une déesse protectrice ouvrant les bras, protégeant le coffre aux canopes du tombeau de Toutankhamon,

 

 

 

La déesse scorpion Selkit.

 

 

 

 

 

 

Également d'une gravure de Notre-Dame-de-Bon-Secours, ouvrant ses bras et son manteau dans un geste de protection.

   

NDduBonSecours.jpg

Notre-Dame-de-Bon-Secours.

 

 Mais aussi de ma médaille de la rue du Bac , médaille miraculeuse, où la figure de Notre-Dame maintient le serpent sous son pied tout en ouvrant elle aussi ses bras.

 

800px-Miraculous_medal1.jpg

 

Médaille miraculeuse de la rue du Bac, à Paris.

 

J’y ai associé des figures féminines mythologiques évoquant le cycle du printemps de la Renaissance italienne.

Et tout cela mélangé a donné ma version !!!

Une personne douce, moyenâgeuse, apparaissant dans une forêt, sortant d'un arbre aux racines encrées dans la terre, ouvrant ses bras et son manteau de brume féconde. Devant elle un rocher moussu creusé pour recevoir de l'eau, symbole de la source, avec un serpent comme pour l'image traditionnelle de la Vierge, tournant autour comme  pour protéger la source.

 

Sylviedame-nature-2.JPG

 © Sylvie Forcioli

 

Dame Nature n'a pas besoin de mettre le pied sur le serpent, sur l'énergie vitale ; tout est en harmonie.

 

Sylviedame-nature-6-detail.JPG

 © Sylvie Forcioli

 

Voilà, je vais l'installer en octobre lors d'une exposition collective dans le Haras de Saintes. Dans l'espace qui m'est réservé, j'ai le projet de mettre en forme, en sculpture, la naissance d'une licorne et j'installerai Dame Nature autour...

 

                                                                      Sylvie Forcioli.

 serqet1.jpg

 

 

  "Mes Sages de la Forêt", poèmes de Merilla, autour de photographies évoquant les esprits de la Nature

 

LES DEVAS DE L'ARBRE ET DU ROCHER DU ROC VERT, EN BOURGOGNE

 

LES GARDIENS DU SEUIL DES SHETLAND

EN PAYS CATHARE, LA ROCHE "FOUGASSE", NON LOIN DE LA CROIX DE MORENCI

 glycon.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens