Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 11:27

L'ACEM

 

(Association pour

la Connaissance et l'Etude des Mégalithes)

vous donne rendez-vous :

 

 FLYER-20RECTO-20CONF-20LORIENT-2027052011.png

 

LES ALIGNEMENTS DE CARNAC : UN MYSTÈRE A DÉCOUVRIR

 

Conférence d'Howard Crowhurst

 

Le VENDREDI 27 MAI à LORIENT

 et

Le VENDREDI 10 JUIN à VANNES

 

 

Cité Allende, Palais des Arts et Congrès

56100 LORIENT

 

12, rue Colbert, Place de Bretagne

56000 VANNES

 

De  20H30  à 22H30

Entrée  8€

 

  

www.megalithes.info

 

 

 

  

 

“Les recherches d’Howard Crowhurst montrent qu’il existe une CONTINUITÉ dans les principes géométriques, arithmétiques et architecturaux entre la civilisation mégalithique et notre époque moderne. Il y a un certain nombre de CONSTANTES que l’on retrouve dans tous les grands monuments construits par l’homme depuis la nuit des temps, constantes que l’on retrouve, bien entendu à notre époque moderne, mais aussi dans la construction des cathédrales ou des pyramides d’Égypte. Mais en fait, tout part de bien plus loin : il apparaît clairement que l’origine de ces principes fondateurs de notre civilisation se trouve dans le grand complexe mégalithique de Carnac.”
                           
Denis Carot, co-producteur du film Home avec Luc Besson.  



 "Howard Crowhurst présente l'analyse la plus brillante d'un site mégalithique de toute l'histoire de l'archéologie. Ses explications des principes géométriques, mathématiques et astronomiques par lesquels le site de Carnac a été construit prouvent que la science mégalithique était remarquablement évoluée..." 

                       Robert Temple, professeur de l'Histoire et de la Philosophie des Sciences à l'Université de Beijing, Chine.


 

 

 

                                CARNAC, LE GEANT DU MANIO AU CENTRE DES ALIGNEMENTS DE KERMARIO  

 

LES DOLMENS ET LES MENHIRS : PREMIERE ARCHITECTURE MONUMENTALE DU MONDE


IMPRESSIONS DU FESTIVAL DES MEGALITHES DE PLOUHARNEL LORS DU SOLSTICE D'ETE

Repost 0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 05:44

 Ouverture d'une école maternelle "Montessori"

 

 à Carrières-Sous-Poissy à la rentrée 2011

 MontessorienfantPapillon.jpg

 

   Présentation de l'école

Bienvenue à l'école Montessori "El Nido" qui proposera dès la rentrée 2011 un environnement éducatif stimulant et bilingue dans le respect de la pédagogie Montessori à une quarantaine d'enfants âgés de 3 mois à 6 ans.

Une école aux locaux
accessibles et prestigieux

Les locaux, le mobilier et le matériel pédagogique sont conçus scientifiquement en fonction de la taille des enfants. L'ambiance calme, l'aménagement en espaces thématiques ouverts et l'encadrement discret des éducateurs agréés Montessori nous permettent d'accompagner le développement du plein potentiel de chaque enfant. 

Après avoir visité ce site web, contactez-nous pour en savoir plus, visiter les locaux et préparer si vous le souhaitez l'arrivée de votre enfant.

Une école privée
à taille humaine

L'école est en mesure d'accueillir une soixantaine d'enfants de 3 mois à 6 ans, répartis en 3 cycles :

  • De 3 mois à 2 ans : le jardin d'enfant
  • De 2 à 3 ans : la petite maison des enfants
  • De 3 à 6 ans : la maison des enfants

L'équipe éducative est composée de plusieurs éducateurs diplômés Montessori et de nombreux intervenants extérieurs.

"N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde n’existera plus quand ils seront grands. Aussi, nous devons, en priorité, aider l’enfant à cultiver ses facultés de création et d’adaptation."

Maria Montessori

Une école bilingue et
multi-culturelle

Les langues étrangères tiennent une place importante dans l'école. L'anglais surtout, mais aussi d'autres langues comme l'allemand ou l'espagnol, font partie intégrante de l'ambiance, grâce notamment aux animateurs anglophones. La présence d'enfants de différentes nationalités contribue à l'enrichissement culturel et linguistique.

Le temps du repas pourra ainsi être vécu comme un temps éducatif, puisque les éducateurs anglophones déjeunent avec les enfants et peuvent leur faire vivre l'anglais à leur table. Si les parents le souhaitent, les éducateurs pourront aussi présenter les ateliers en langues étrangères.

Une école Montessori
à l'écoute des enfants

L'école est attachée au respect de la pédagogie Montessori. Conçue pour développer la confiance en soi des enfants, celle-ci leur permettra d'acquérir des bases riches et solides.

Dans l'espace de travail créé pour eux, les enfants peuvent s'exprimer, expérimenter, cultiver leur désir d'apprendre, s'épanouir et travailler dans la joie. Les éducateurs Montessori ont été spécifiquement formés pour les accompagner dans leurs spécificités : ils écoutent plus qu'ils n'enseignent et répondent plus qu'ils ne dirigent.

http://www.elnido-montessori.fr/presentation

 

Maria-20Montessori.jpg

 

 Maria Montessori.

 

"Maria Montessori, médecin, anthropologue et pédagogue a étudié pendant 50 ans des enfants de milieux sociaux et culturels très défavorisés et en grande difficulté d'apprentissage. Elle élabore une pédagogie qui repose sur des bases scientifiques, philosophiques et éducatives. Elle utilise du matériel repris aux professeurs Jean Itard et Edouard Seguin , tout en l'adaptant aux périodes sensibles de l'enfant. Le matériel sensoriel est donné à l'enfant comme une aide au développement de l'intelligence et de la main. Déjà in utero, le bébé appréhende l'environnement par les données transmises par les organes des sens. Le matériel sensoriel mis au point par Maria Montessori permet à l'enfant de distinguer, de préciser, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l'abstrait. C'est un matériel scientifique qui répond au besoin de développement naturel de l'enfant en respectant ses périodes sensibles. Pour :

  • l'ordre : l'enfant classifie, ordonne, trie, élabore un raisonnement ;
  • le langage : l'enfant nomme les concepts ;
  • le mouvement : l'enfant affine l'usage de ses mains ;
  • le raffinement sensoriel : l'enfant atteint un grand raffinement avec certains matériels.... (Wikipedia)

 glycon.jpg

Repost 0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 12:04

Lettre de Kathy Dauthuille,

 

 auteure de "Les voyageurs au sang d'or"

 

après sa rencontre providentielle

 

sur les ramblas de Barcelone de

 

Juan de Dios Ramirez-Heredia,

 

Ramirez-Heredia.JPG



le premier gitan à avoir été nommé

docteur honoris causa. 

 

 

 UNE RENCONTRE À BARCELONE



« Je reviens de quelques jours passés à Barcelone où j'ai visité le quartier gothique, le parc Guëll de Gaudi où les promeneurs flânent en écoutant les musiciens les plus divers. J'ai revisité La Sagrada Familia également du même génie catalan. J'ai noté avec plaisir que les travaux avaient beaucoup avancé depuis ma dernière venue ; maintenant le carrelage est posé ainsi que quelques resplendissants vitraux dans le chœur : la construction avance.

Or pendant ce voyage, je fis une rencontre très particulière : le 23 avril étant la Sant Jordi (patron de Barcelone), les habitants ont l'habitude de s'offrir des roses et des livres ; de ce fait il y avait des stands partout !

C'est ainsi qu'un stand gitan qui était bien visible par son drapeau tendu attira mon attention. Je me suis approchée et ai commencé à compulser les ouvrages et à parler. Comme un monsieur dédicaçait son livre, je lui ai pris un exemplaire de Cartas del pueblo gitano et lui ai dit que j'avais écrit sur les gitans.

 

 Cartas delPueblo

  

 

Nous avons échangé quelques mots et il m'a donné plusieurs revues spécialisées dont le titre est  O Tchatchen. A cela il ajouta un gros livre sur la presse intitulé ¿Periodistas contra el racismo? La prensa española ante el pueblo gitano. Je l'ai remercié en lui demandant son adresse e-mail et il m'a serré la main très chaleureusement.

  

  

200px-Migration_des_Roms.jpg

 

675px-Eurogipsy.JPG

 

 http://es.wikipedia.org/wiki/Pueblo_gitano

 

  

Une fois rentrée, je suis allée voir qui était ce monsieur que j'avais vu sur les ramblas et qui m'avait dédicacé son livre ; et je lus : « Juan de Dios Ramírez-Heredia est un témoin privilégié des récentes évolutions de la société espagnole. Tsigane, il a réussi là où la plupart des membres de sa communauté ont échoué. Avocat et journaliste, il a été député, eurodéputé et a même participé à la rédaction de la Constitution espagnole. En 2008, il est devenu le premier gitan au monde nommé docteur honoris causa. Il dirige aujourd'hui l'ONG Unión Romaní. »

Pour une rencontre ; ce fut une rencontre !

Voici une vidéo intéressante où on le voit en train d'expliquer la Journée internationale des Gitans, notamment la cérémonie au fleuve :

http://www.youtube.com/watch?v=oO3q3r7QAz4&feature=related

Lors de ce rituel, des pétales de fleurs sont jetés dans l'eau par les femmes, après elles, les hommes déposent des bougies ; cela me fait penser à la cérémonie de la Saint-Georges dans « Ederlezi » et à celles faites au Gange.

Juan de Dios Ramirez-Heredia nous dit que le fleuve emporte les pétales au-delà des frontières ; qu'il n'y a plus de barrière. Ce geste est fait en même temps par les gitans du monde entier et symbolise l'amour qui voyage.

J'ai également regardé sur YouTube  son investiture quand il fut nommé docteur honoris causa à Cadix ; c'est une cérémonie bouleversante. Il  parle de sa mère qui ne savait ni lire ni écrire mais qui l'avait envoyé à l'école et c'est ainsi que peu à peu, avec d'autres rencontres, notamment des personnes qui l'ont encouragé, il s'est mis à défendre la cause de son peuple.

Son remarquable cheminement est plein d'humanité, de sensibilité ; aussi je me sens très émue, admirative et suis très heureuse d'avoir pu le rencontrer en me promenant sur les ramblas. »

 

250px-Khamoro_Roma_Festival_2007_Prague.jpg

 

Gitanas con traje típico en Praga.

  

 

Vidéo :

Juan de Dios Ramírez Heredia : “Nous allons traîner le gouvernement français devant la Cour de justice de l’UE”

 

  "Les voyageurs au sang d'or", un hommage à tous les Gitans, Nomades, Rroms, Manouches...

 

 

glycon.jpg

http://fr.euronews.net/2010/09/20/juan-de-dios-ramirez-heredia-nous-allons-trainer-le-gouvernement-francais-dev/

Repost 0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 07:36

De "Valentin et Ourson"

 

 un roman du Moyen Âge tardif

  

 

MisterMonstre1.jpg

 

 

Mister Monstre5

 

à 

 

 Mister Monster :

 

 MisterMonstre2.jpg

 

 MisterMonstre.jpg

Mister-Monstre6.JPG

 

Mister-Monstre4.JPG

MisterMonstre3.jpg

 

 Mister-Monstre7.JPG

 

Mêlant le théâtre aux arts du cirque et aux arts visuels, ce spectacle traite, et ce d’une façon spectaculaire, de sujets liés à l’identité et à la notion de  « civilisation ». Inspiré d’un vieux conte médiéval, il aborde les thèmes mythologiques de l’Enfant sauvage et du pouvoir de la Nature.

 

 

MISTER MONSTER 

met en jeu plusieurs formes artistiques

dont le théâtre, l’acrobatie et même la danse ;

 le travail scénographique est particulièrement développé ;

tout ceci participe à une forme très physique et expressive de spectacle.

 

Informations et réservations au 01 60 85 20 85  

du mardi au samedi de 14h à 18h. 

 

  220px-Salvaje_y_civilizado_en_la_lonja_de_valencia.jpg

 

El salvaje y el civilizado 

Sculpture gothique présentant l'homme sauvage (homo sylvestris)

au côté de l'homme civilisé à Valence.

 

 

L'Homme Sauvage, la Femme Sauvage et son enfant, à Saint-Bertrand-de-Comminges et ses répliques

Voir le site de  Michèle Aquaron : "Le corps énigmatique et velu de l'homme sauvage au Moyen Âge", http://michele-aquaron.com/Livre%20.pdf

  glycon.jpg

 

 

 



Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 11:39

Saint Marcel est né dans l'Île de la Cité, 

 

berceau de l’antique Lutèce.

 

 

StMarcel

  Cathédrale Notre-Dame. Paris. 

 

TrumeauParis.jpg« Saint Venance Fortunat, en écrivant sa vie, précisait : " Celui qui fut un des grands évêques de Paris naquit dans une humble famille, près du Petit-Pont, non loin de Notre-Dame. L'histoire retient de saint Marcel qu'il présida le concile qui se réunit à Paris en 360-361. Les évêques des Gaules y proclamèrent solennellement leur foi en la divinité du Christ telle que l'avait définie le premier Concile de Nicée en 325. Saint Hilaire de Poitiers, revenu d'exil, participait à ce concile, lui qui avait été un des plus ardents défenseurs de la foi de Nicée face à l'arianisme. Cependant, au travers des épisodes "légendaires" comme celui du dragon qu'il combat, nous entrevoyons sa personnalité : "Il rassemble le peuple de la Cité et marche à sa tête." L'administration romaine n'existe pratiquement plus, ébranlée par les invasions barbares. Saint Marcel prend le relais des institutions défaillantes. Il s'oppose aux bandes armées, il assainit les marais des bords de la Bièvre, il est proche des petites gens qui sont encore païens pour la plupart. "La vitalité de Paris et de son Église, dans les siècles qui suivent, repose en grande partie sur son œuvre. (...)

Son tombeau devint rapidement un lieu de pèlerinage et les chrétiens de Lutèce prirent l'habitude de dire "On va à Saint-Marcel"... Saint Marcel demeure, avec saint Denis et sainte Geneviève, l'un des trois protecteurs de Lutèce. (...)

 

Un exploit a particulièrement marqué la mémoire collective : alors qu’un énorme serpent du marais de Bièvre vient de dévorer le cadavre d’une pécheresse enterrée en grande pompe, l’évêque l’admoneste et se sert de son étole en guise de licou. Il purge la ville, entraînant le monstre dehors au soulagement des habitants. Ce monstre est l’image du mal combattu par saint Marcel... »

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/8928/Saint-Marcel-de-Paris.html

 

Il mourut en novembre 436 sous le règne de l'empereur romain Théodose II.  

 

SaintMarcel1

 SaintMarcel2.jpg

 

                                                         Extrait de "Pour un autre Moyen Âge" de Le Goff.

 

Saint Marcel a-t-il contribué à assécher les marais de la Bièvre personnalisés par le Dragon-Vouivre comme tant d'autres saints saurochtones ? A -t-il chassé la prostitution qui sévissait alors dans ce quartier de Lutèce, que le serpent symboliserait ? Les deux peut-être...

ETRE DEVORE PAR L'ENERGIE !

  N-DParis2.jpg

 

 Trumeau de la cathédrale Notre-Dame. Paris. 


 

"L'évêque Marcel y terrassa un dragon qui terrorisait les premiers Parisiens tentant de domestiquer ces terres humides et sauvages. La Bête et les manifestations diaboliques qu'elle incarnait disparues, la place était libre pour développer un grand centre urbain, le long de cette rivière, à partir de ce faubourg qui prit le nom du saint évêque Marcel, salvateur.

 Le monstre chthonien eut pourtant quelques soubresauts. Dompte-t-on jamais totalement la nature rebelle? La Bièvre préleva son tribut et emporta dans ses flots irrités et déchaînés, au cours de ses crues légendaires et fréquentes, quelques âmes innocentes du faubourg Saint-Marcel.


La rivière apporte dans son mouvement l'eau propre, indispensable à la survie, mais combien de temps celle de la Bièvre fut-elle officiellement consommée ? Ses usages industriels très vite lui retirèrent la confiance des riverains. Son aspect, après l'empreinte des teinturiers, des tanneurs, des bouchers et équarrisseurs de la rue Mouffetard, dont le nom même de mofette évoque les exhalaisons putrides, était si repoussant qu'on la pouvait penser, dès le XVe siècle, issue des urines des buveurs de bière en goguette sur ses frais rivages en amont."

 

http://www.bievre.org/histoire/chap3.htm

 

 

260px-Bievre_a_Fresnes_2.jpg

 

La Bièvre à Fresnes.

 

 

« Dans Paris, la Bièvre suivait au néolithique l'actuel cours de la Seine du pont d'Austerlitz au pont de l'Alma ; la Seine, elle, dans son ancien cours suivait la ligne des grands boulevards, puis l'avenue Matignon et l'avenue Montaigne. Vraisemblablement lors de crues successives, elle approfondit son lit actuel, et le bras mort qui clôturait le Marais fut progressivement comblé ; par contre au confluent actuel Bièvre et Seine se forma, à l'est de la montagne Sainte-Geneviève, un marais rive gauche, qui donna probablement son nom au Lucotèce issu de Lucotetia signifiant marais en gaulois, qui se comblera peu à peu par des accumulations successives d'alluvions ; mais le quartier de la gare d'Austerlitz est toujours réputé inondable. » (Wikipédia)

 

L'énergie de la Bièvre est très sensible au parc Montsouris qu'elle traverse souterrainement.

 

  logo.jpg

 

Repost 0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 18:45

Sur les bords de l'étang d'Ollainville,

 

le bassin du Trévoix,

 

en Essonne, province du Hurepoix,

 

Ollainville3.jpg

 

la pierre dressée dite de Beaumirault,

 

de Miro, ou Beau Miroir,

 

l'un des graviers de Gargantua, selon la légende,

 

qui doit être en partie enterré. 

 

 

Ollainville5.jpg

 

  Dans le Bulletin de la Société d'Excursion scientifique daté du 6 octobre 1912, G. Courty présente ainsi cette curiosité préhistorique :
"Dans la prairie appelée indifféremment de Bruyères-le-Châtel ou de Villelouvette, non loin du passage à niveau de Breuillet-gare, se trouve la "Pierre Mirou" ou Beaumirault qui signifie peut-être une pierre sur laquelle on se mire, car elle est en grès quartzeux lustré.

La "Pierre Mirou" est un bloc de grès concrétionné qui affleure à 1,95 m environ au-dessus du niveau du sol, sa plus grande largeur est de 1,90 m à la base. Elle s'élargit en profondeur à mesure que l'on déterre le monolithe. Ce dernier a été autrefois fouillé (par le propriétaire et un cantonnier) jusqu'à une profondeur de 1,50 m ce qui ferait une hauteur de 3,45 m, et cette mesure ne donne pas encore la hauteur totale du menhir.

A l'époque néolithique, la "Pierre Mirou" reposait sur les sables de l'argile plastique, mais il est probable qu'elle s'est peu à peu enfoncée sous son propre poids.

Un acte daté de 1619 désigne ce menhir sous le nom de "Pierre du Beau Miroir". Au fil du temps ce nom devint "Beaumirault" (figure encore sur les cartes I.G.N.) puis, enfin, "Mirou".

 

  L'époque néolithique a certainement vu s'implanter à Ollainville les premières populations sédentaires ainsi qu'en témoignent les outils et armes en pierre polie découverts dans la vallée de l'Orge, au lieu-dit Moulin de Trévoix."

 

D'après  http://ollainville.free.fr/prehistoire.htm

 

Autour de cette pierre,

 

dit-on, se réunissaient les druides gaulois.

 

Mais cette affirmation  n'a pas trouvé de confirmation ! 

 

 

Ollainville2.jpg

 

 

 Menhir.jpg

 

Image du 30 Mai 2008
prise par : plonevez
Image de la ville d'Ollainville.

 

 

Ce menhir a été récemment protégé par des grilles.

 

Il porte encore les traces de feu de campeurs indélicats. 

 

 

 

Ollainville1.jpg

 

 

MEGALITHES DE L'ESSONNE

 

 

 

glycon.jpg

 

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 10:55

 camargo1

 

La Compagnie Camargo

 

a animé quantité d'ateliers

 

Camargo.JPG

 

 

au cours de son

 

"Parcours chorégraphique"

 

qui s'est prolongé par :

 

LE BAL MÊLÉ

« Ball Mesclat » en catalan – Conception de Dominique Rebaud

Un parcours : Le Théâtre Brétigny accueille la Compagnie Camargo en 2010 et 2011 pour la réalisation d’un Parcours chorégraphique en plusieurs étapes associant les danseurs de la compagnie et des danseurs du territoire, afin de donner une visibilité à l’extraordinaire vitalité des pratiques de la danse et de la création chorégraphique dans nos cités.

Le Bal : « Les pratiques de danse, collectives ou individuelles sont aujourd’hui un véritable phénomène de société mais rares sont les moments où ces danses, révélatrices du présent et de l’histoire des communautés qui nous constituent, peuvent éclater en pleine lumière.

Le Bal qui a, tout au long de son extraordinaire histoire, provoqué la rencontre des cultures et leurs métissages doit aujourd’hui retrouver ce rôle et, ainsi, (re)donner à la danse son indispensable fonction sociale. C’est là le sens de nos recherches sur cette forme chorégraphique en tant qu’artistes contemporains. Le Bal Mêlé permet aux différentes communautés de se retrouver dans la découverte de leurs danses où se mêlent une infinité de rythmes et d’énergies. Ainsi les danses traditionnelles, jazz, contemporaines, orientales, hip-hop, antillaises… côtoient les valses, javas, tangos et swing des guinguettes. » Dominique Rebaud

 

Un film retrace ce Parcours :

 

"Corps Commun - Corps Singulier"

 

Vendredi 29 avril 2011, à 20h30,

au théâtre de Brétigny-sur-Orge.

 

Il en restitue les étapes :

"collectes et entretiens avec chaque groupe,

Grand Atelier, Bal Mêlé, Danses Ouvertes.

Etat des lieux, document et témoignage,

outil de connaissance et de reconnaissance

de la pratique chorégraphique et de sa transmission,

ce film expose la vitalité et la force des acteurs

de la danse rencontrés

sur le territoire du Val d'Orge."

 

La projection s'adresse aux participants du Parcours,

 

mais le dimanche 5 juin 2011,

la compagnie Camargo fera danser

tout Brétigny à 11h !  

 

Pour cette dernière étape, dans le cadre du Festival Dedans Dehors, la compagnie propose  une chorégraphie en déambulation « Dansons » dans les rues de Brétigny.

Elle rassemblera  également d’autres danseurs et acteurs de la danse, de tous âges, de toutes techniques, qu’ils soient individuels ou issus des associations, des conservatoires ou de groupes.

 

Les danseurs de la compagnie transmettront ces danses aux participants lors :

D’ateliers préparatoires à Brétigny :

Ø      Les mercredi 11 mai et 25 mai  de 17h à 20h (à confirmer)

Ø      Le dimanche 22 mai de 11h à 17h30

Ø       

D’une répétition générale avec tous les participants :

Ø      Le samedi 4 juin de 10h30 à 12h30 dans les rues de Brétigny

 

Si vous souhaitez participer à la projection du film et à cette Parade chorégraphique,

merci de contacter par téléphone au Théâtre Brétigny, Eric Luttenbacher au 01 60 85 20 84 ou par mail  à  e.luttenbacher@theatre-bretigny.fr  en me précisant le nombre de particpants.

 

 

 

http://camargo-dominiquerebaud.com/

 

 

 

glycon.jpg

 

 

 

 

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 14:20

Pâques, la Résurrection concerne tous les humains !

La Vie toujours est res-suscitée par l'Energie Amour

qui crée toutes choses neuves à chaque instant.

   

 

"La Pâque est ce Passage qui fait de l’humain un Vivant :

« Ceux qui disent que le Seigneur est mort d’abord puis ressuscité se trompent, car il est ressuscité avant de mourir. Si quelqu’un ne ressuscite pas d’abord, aussi vrai que Dieu est vivant, il ne mourra pas, il est déjà mort. » (Philippe v. 16)

Alors nous découvrons que notre individualité humaine est multiple et que notre forme actuelle n’est que l’une de ces multiples émanations de notre Moi essentiel, non né, n’ayant jamais connu la mort, et qui se sont échelonnées tout au long de l’histoire humaine. Tout homme, quelle que soit sa condition terrestre, est nous-même, puisque nous avons vécu cette condition et nous savons que cela est une unité de vie incluant maintes réincarnations. Notre mémoire cellulaire peut se vider de tous les traumatismes de nos passés terrestres ; nous acquittons notre dette à la matière qui nous a permis de vivre ces expériences et à qui nous sommes redevables. Nous voyons le futur venir à nous en vivant intensément le seul présent.

La Totalité de nous-même, notre “indivi-dualité” (la dualité inhérente à la manifestation, vue comme une bi-unité) ne peut être découverte par notre “individu-alité”  (individu alité, hors de son lit), enseigne la Langue des Oiseaux ! Lorsque le temps est venu du “hors temps”, c’est notre “indivi-dualité” qui nous trouve et nous intègre dans l’unité de toutes les facettes de notre Soi ; elle est arrivée à la plénitude de son expérimentation de la Matière lourde.

S’ouvre alors l’Expérience sans limite par l’Energie-Amour qui est Unité d’un multiple qui accepte et vit la rose et l’épine, le parfum et le sang, le juste, sans notion de bien et de mal !"

 

Extrait de : http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/-le-sens-du-passage-et-de-la-communion.php

 

 

Les alchimistes représentent  le Serpent Mercuriel crucifié

suspendu au bois, ou bien enroulé sur la croix en té.

 


 

 

Serpent mercuriel crucifié,

dessin de Flamia C. d'après un détail du  livre d'Abraham,

Figures Hiéroglyphiques, manuscrit du XVIe s., 25, XXXIX

(dans Psychologie et Alchimie de C. G. Young ).

 
 

« La crucifixion réelle enseignée par Maître Jésus n’est pas un écartèlement. Elle est un Retour à la Source, au Point Central, au Corps Glorieux et au Cœur Rayonnant alors que l’écartèlement que nous propose l’humanité, les relations, les compagnons, est un écartèlement loin du Point Central, et par conséquent loin de la véritable crucifixion. »

 

Emmanuel (Yves Monin) - Conférence inédite, 1983.

 

 

Jesus_Resurrection_1778.jpg

 

Johann Heinrich Tischbein, the Elder : Resurrection, 1778.

 

 glycon.jpg

 

Repost 0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 16:42

Quelques magnifiques images

 

du crocodile australien

 

dans le parc du Kakadu !

 

 

JCrocoKakadu2.JPG

 

img025_2-1-.JPG

 

 

JCrocoKakadu.JPG

 

© Photos Jacques Rouxel. 

  

  

Que de croyances entourent,

 

en Afrique tout particulièrement,

 

 ce monstre impressionnant ! 

 

 

"On dit que, dans l'Egypte ancienne, le crocodile du Nil pouvait dévorer l'ombre d'un passant et pouvait le tuer en entraînant son image réfléchie sous l'eau[1].

« Les Zoulous ne regardent pas dans une eau marécageuse parce qu'elle ne renvoie pas leur reflet. Ils craignent qu'un monstre habitant ce marécage ne l'ait absorbé pour les faire mourir.

Les Basutos croient, quand quelqu'un meurt brusquement sans cause apparente, qu'un crocodile a attiré vers lui son reflet. [2] » N'est-ce pas ce crocodile qui est devenu le diable dévoreur d'âme en Occident ?

Comment comprendre, avec la mentalité actuelle, certaines  réactions que l'on peut encore constater chez ceux qui furent longtemps appelés sauvages par les prétendus civilisés ? ..."



[1] - APULEE, Apologie, Paris : Ed. Budé, 1971, p. 17.

[2] - Don Juan et le double, op. cit., p 78.

 

   Extrait de Le Miroir, symbole des symboles, 2ème édition à paraître aux Editions du Cosmogone (Lyon).

 

Mais le crocodile a été aussi considéré

 

comme un substitut du Dragon-Vouivre !

 

  

"Le crocodile est substitué au Monstre-Dragon dans de nombreuses églises. Certains ont été ramenés d’Egypte où Horus à cheval, ancêtre de saint Georges, maintient de sa lance le crocodile." 

Horus.JPG

 

  Horus, homme à tête de faucon, oiseau solaire,
transperce de sa lance le crocodile
.
Musée du Louvre, Antiquités chrétiennes.

 

Crocodile de la cathédrale de St-Bertrand-de-Comminges.

 

"Lors des processions, il arrivait qu’on fasse parader la dépouille naturalisée en haut d’un bâton devant ou derrière la croix. Il reste naturellement très peu de ces animaux."

 

 

 

Crocodile de l’église d’Oiron (Poitou).

 

                         Certains semblent avoir été recyclés…

   

 

  Extrait de La Vouivre, un symbole universel, 4ème édition à paraître aux Editions du Cosmogone (Lyon).

 

Voir : LES PRATIQUES DE SORCELLERIE DANS LE VAUDOU ET L'OCCIDENT CHRETIEN

 

  Saint Georges, le Chevalier qui délivra la Fille du Roi de Lydie mais ne l'épousa pas !

  

DRAGON-VOUIVRE SUR LA PLAGE DE CORRALEJO A FUERTEVENTURA

 

 

    undefined

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 07:29

Palaiseau (Essonne),  

 

Hurepoix-Blason_.png

 

D'or, à la croix de gueules, cantonnée de quatre alérions d'azur

 

 

  dans l'Hôtel Brière,

 Musee.JPG

 

des passionnés ont ouvert  

 

le musée du Hurepoix.

 

Le Hurepoix est une région de collines au sud-ouest de Paris, entre la Beauce, la Brie et le Gâtinais 

Outre Palaiseau, domaine royal au VIe s., elle comprend la région d'Etampes, ville royale fortifiée depuis le  Moyen Âge, celle de Montlhéry, sa capitale géographique et celle de Dourdan, capitale du Hurepoix qui fut  un village celte puis une cité gallo-romaine, le berceau des Capétiens, ville royale depuis le Xe s.. 

  

Sur http://www.musee-palaiseau.com/ :

 

Origine des Collections :

 

Hurepoix6.jpg

Le nord Hurepoix est une terre de tradition paysanne, maraîchère, céréalière et artisanale. C’est en voulant préserver le souvenir de leurs grands-parents et parents que les membres des anciennes familles de Palaiseau ont donné à la Société Historique, les vieux outils, les matériels agricoles, les objets, les vêtements leur ayant appartenu, vite suivis par les familles des communes voisines et plus largement du nord Hurepoix.

 

Hurepoix1.jpg

 

 Hurepoix2.jpg


Les Anciens ont aussi « raconté» les us, les coutumes, les gestes, les expressions oubliées. C’est avec passion que les membres de la Société Historique ont sauvé de la destruction, puis restauré et répertorié tous ces objets et matériels, afin de les présenter au public, regroupés en collections distinctes.

 

  Hurepoix3


Dès 1985, l’abondance des objets donnés par la population pour « garder le souvenir » est telle que l’idée de les exposer au public se fait jour. En 1989, l’exposition « Les Palaisiens en 1900 » et en 1990, l’exposition « Mémoire Vivante » connaissent un vif succès. C’est en 1991 que les collections de la S.H.P . prennent leur vraie dimension et sont présentées au public sous le vocable « Musée palaisien du Hurepoix ».

Hurepoix5.jpg

 

 

 

  220px-Chteaude_palaiseau.jpg

 

  Le château de Palaiseau jadis.

 

Une ancienne ferme de Palaiseau portait le nom de "Ferme de Vauvre",

typiquement un nom de la Vouivre !

 

George Sand a habité Palaiseau

et le musée contient quelques documents authentiques 

George Sand
de 1865 à 1869
- 2 lettres autographes
- Gravure du projet de médaillon par Paul JUSTUS
- Faire-part de ses obsèques
- Gravures et portraits

 

 

 

Les dolmens, menhirs du Hurepoix sur : 

  MEGALITHES DE L'ESSONNE

Le dolmen de Janville-sur-Juine, près de la ferme de Pocancy, dans l'Essonne

 

glycon.jpg

 

Repost 0

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens