Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 15:49

La légende de l’Uomo Selvatico,

 

l’ « Homme Sauvage » des montagnes italiennes

 

par Anne Allegrini

 

 

 

HomSelvatico.jpg

 

Homo selvatico nel ciclo di ivano a Castel Rodengo.

 Presso Bressanone. Scoperti nel 1972.

 http://monacozen.splinder.com/tag/uomo%20selvatico?from=3

 

 

L’homme sauvage, l’ « uomo selvatico »,  a laissé des traces dans une bonne partie de l’arc alpin, et dans les Apennins du Nord de l’Italie.  

De nombreuses histoires parlent de cet homme sauvage dont le nom apparaît sous différents dialectes : Om salvarek (Emilie-Romagne), l’ommo sarvadzo (Val d’Aoste), il salvanel (Trentin-Haut-Adige), il salvan (Dolomites), il sarvanot (Piémont), il salvanco (Toscane).

 

UomoSelvadego.jpg

 

 

L'Om Salvarek -Belluno-

http://monacozen.splinder.com/tag/uomo%20selvatico?from=3

 

 

Il y est communément décrit comme couvert de poils de la tête aux pieds, rendant superflu l’usage de vêtements. Il habite dans la montagne, isolé des hommes. Sa rencontre avec eux est toujours accidentelle. Ce qui le caractérise également à travers les nombreuses versions de sa légende c’est le savoir qu’il transmet aux hommes bienveillants : il leur apprend à faire cailler le lait, à fabriquer du fromage ou du beurre, ainsi qu’à extraire le charbon du bois et les minéraux du sol. Il détient aussi le savoir de la fabrication du fer. Il est reconnu aussi pour son habileté à faire pâturer les troupeaux, soigner le bétail. Il sait reconnaître les plantes médicinales. Peu bavard, il donne aux hommes juste les informations dont ils pourront avoir besoin, pas plus, il ne faut jamais lui demander qui il est, d’où il vient ni où il habite.

Pacifique, il se détourne des moqueries de certains en leur laissant leur ignorance pour punition. Dans le Piémont, on lui prête aussi un caractère facétieux, il entre dans les étables pour emmêler les chaînes des vaches, change le sel en sucre* etc. En de rares versions, il figure dans un registre plus sombre, enlevant femmes et enfants et même montrant un certain goût pour la chair humaine…

 

Quoi qu’il arrive, l’homme sauvage retourne toujours très vite dans la montagne qui l’abrite.

 

 

 *ce qui ajoute à sa grande connaissance de la nature un goût certain pour l'alchimie, il a pour habitude de transformer et lier les éléments entre eux.

 

 

HSDiGrassi-copie-1.jpg

 

Giovannino De' Grassi

(1350-1398)  

 

 

Je vous laisse découvrir

 

une version de la légende de l’homme sauvage :

 

 

HSItalie.jpg

 

L’om salvarech du mont Armarolo

 

 

En des temps reculés, dans la dense forêt du mont Armarolo vivait un homme dont les seuls amis étaient les plantes et les animaux sauvages. Son refuge était une caverne. Les vêtements qu’il portait étaient étranges, confectionnés avec de longues tiges rampantes de lycopode*.

 

Cet homme sauvage était souvent au centre  des discussions des habitants du village, lesquels dans leurs longues soirées d’hiver se réunissaient pour parler du temps, de l’avancée des saisons, des futures récoltes et du bétail.

Les femmes filaient la laine et le chanvre à la lumière ténue d’une lampe à huile, elles se demandaient : « qui est-il ?, « à quoi ressemble-t-il ? », « jeune et beau ! », pensaient les filles…

 

Mais personne n’était en mesure de le décrire précisément, car personne ne l’avait jamais vu.

On savait seulement qu’il existait. Cet homme, disait-on, avait la faculté de se rendre invisible.

 

Le printemps arriva, les rayons du soleil réchauffaient l’air, le ciel était  limpide. Un tiède après-midi, un pauvre vieux qui habitait seul une ferme isolée à la lisière du bois, écoutait le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles dans les arbres, le cœur rempli de tendresse.

 

Avec un geste lent, il peignait patiemment le lait avec ses doigts pour en retirer les impuretés.

           

D’un coup les oiseaux se turent, le soleil disparut derrière un nuage noir et un grondement sourd résonna au lointain. Bientôt un orage éclata dans un vacarme de tonnerre, levant un vent furieux accompagné d’éclairs. Le vieux se réfugia aussitôt chez lui.

 

Alors que la pluie tombait violemment alentour, la porte de la modeste cuisine qui craquait s’ouvrit doucement. Sur le seuil, trempé et transi, apparut l’homme vêtu de lycopodes. Sans rien dire, un peu hésitant, il alla s’asseoir près du feu.

 

Le vieux le regarda mais ne demanda pas qui il était,  ni d’où il venait, ni où il habitait, car c’était la loi de la selva, la loi de la forêt**.

 

Ils restèrent ainsi en silence, chacun dans son coin, longtemps.

Enfin la tempête cessa, les étoiles brillèrent dans le ciel, la lune se mit à resplendir et à illuminer la nuit qui était désormais tombée.

 

L’homme sauvage, toujours silencieux, sortit. Il revint peu après avec une poignée d’herbes, et fit entendre sa voix pour la première fois, pour enseigner au vieillard la façon de nettoyer le lait non plus avec les doigts mais avec une espèce de plante nommée « Kolin » qui était justement celle qui constituait son habit, le lycopode.

 

Il voulut ainsi montrer au vieux sa reconnaissance pour l’hospitalité reçue.

 

 

*Lycopode : plante dont les extrémités ressemblent à des massues, ses spores très inflammables étaient utilisées par les magiciens pour provoquer des éclairs spectaculaires.

 

**Loi de la « selva »: forêt en italien, mot qui a  la même racine que « selvaggio » : sauvage.

 

   

Traduction, annotations et synthèse par Amèl de l’article paru sur le site http://monacozen.splinder.com/tag/uomo+selvatico  (p.4)

 

 

HSDuomodiMilano2.jpg

 

Duomo di Milano.

Statua dell'Uomo selvatico sotto lo scarico di un doccione d'angolo.

 http://monacozen.splinder.com/tag/uomo+selvatico 

 

 

L'Homme et la Femme "Sauvages" de la Tradition illustrent  l'état de Nature

 

Un "Homme Sauvage", le Chevalier Vert, mis en scène dans le roman "Sire Gauvain"

 

  http://polymathe.over-blog.com/article-23621223-6.html#anchorComment

 

 

glycon.jpg

 

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 10:04

 L "Homme Sauvage",

 

c'est aussi l'Homme "Vert", le Chevalier Vert 

 

qui provoque Gauvain à la cour du roi Arthur : 

 

 

Sire Gauvain et le Chevalier vert (en anglais Sir Gawain and the Green Knight), roman de Chevalerie en vers allitératifs, date de la fin du XIVe siècle . C'est l'une des toutes premières grandes œuvres de la littérature anglaise.

Il raconte une aventure de Gauvain, l’un des  Chevaliers de la Table Ronde du roi Arthur. L'œuvre, d'un unique auteur, est anonyme.

Dans ce récit, Gauvain accepte le défi lancé par un mystérieux Homme Vert. Ce « Chevalier Vert » permet à tous de le décapiter avec sa hache, mais en échange, celui qui l’aura frappé doit accepter de subir le même coup un an et un jour plus tard. Gauvain accepte et le décapite d’un seul coup, mais le Chevalier se relève, prend sa tête, monte à cheval, et rappelle à Gauvain sa promesse.

Les aventures que vit Gauvain sur le chemin menant à ce rendez-vous lui font rencontrer la Dame-de-Haut-Désert.... (d'après Wikipedia)

 

 

L'enseignement ésotérique de la Quête du Graal
de tous les Chevaliers
et de la Quête de Gauvain dans
"Gauvain et le Chevalier Vert".
(La traduction en français du conte anglais du XIVème siècle
est de Alma-Laure Gaucher.)
 
la traduction de Gauvain et le Chevalier Vert

 

 

 

Gawain_and_the_Green_Knight.jpg

 

Enluminure tirée du manuscrit original Sire Gauvain.

 

Le chevalier vert tient en main sa tête coupée qu'il offre au roi Arthur.

 

SUR LES CHEMINS DE LA VOUIVRE DANS L'AUBE

Saint Nicaise à Reims et à Troyes, un saint céphalophore en Champagne

Ceux qui apprécient la harpe gaélique peuvent se reporter à  

  http://criddh-heart.e-monsite.com/

Le dernier CD "Hahaiah-Kommanna : la harpe de colère"

est tout simplement magique...

 

glycon.jpg

 

 

Repost 0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 21:36

Au musée franciscain de Split,

 

dans la Dalmatie croate,

 

cette image de la Mère Universelle : 

 

 

SplitVierge2.JPG

 

 

Les mains aux doigts particulièrement longs

montrent qu'il ne s'agit pas simplement de Marie,

mais de la Mère universelle de la Manifestation. 

 

Le mudra de la main droite de l'Enfant est significatif,

ainsi que le rouleau des enseignements encore cachés

qu'il tient dans sa main gauche.

 

Au musée franciscain de Split, l'omniprésence du Dragon

 

La Vierge Noire du musée franciscain de Split, en Croatie

 

 

logo.jpg

Repost 0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:14

Que symbolisent

 

les Hommes et Femmes Sauvages

 

jadis tant représentés ?

 

 

Retrouver son état naturel,

c'est redevenir en quelque sorte Homme et Femme "Sauvages",

tels que l'illustrent certains chapiteaux d'églises romanes

ou certaines façades de Maisons Alchimiques :

ce sont des personnages recouverts d'écailles,

de feuillages ou de fourrures.

 

HommeSauvageA.JPG

 

 L'Homme Sauvage de la Maison alchimique de Levroux

a le corps recouvert d'écailles

tout comme le dieu des orfèvres Xipe-Totec chez les Aztèques

(1300-1521 ap. J.-C., argile, Museo  Regional de Puebla, Mexique).

 

HommeSauvage6.JPG

 

 (Dessin de Flamia C.)

 

 

L'Homme Sauvage  de la façade

de la maison de l'Homme des Bois

à Thiers, Auvergne.

  HommeSauvage3.JPG 

 

 

 " Cet homme simple, aux cheveux abondants et mal peignés, à la barbe hirsute, cet homme de nature que ses connaissances traditionnelles portent à mépriser la vaniteuse frivolité des pauvres fous qui se croient sages, domine de haut les autres hommes, comme il domine l'amas de pierres qu'il foule aux pieds. C'est lui, l'Illuminé, parce qu'il a reçu la lumière, l'illumination spirituelle." (Fulcanelli, Les Demeures Philosophales, tome I, p. 423)

 

 

L'Homme Sauvage de la tapisserie de Strasbourg,

vêtu de feuillages, est montré tour à tour étouffant un lion,

maîtrisant le dragon, puis apprivoisant la Licorne.

Il atteint alors l'Etat de Virginité.

 

HommeSauvage1.JPG

(Dessin de Flamia C.)

 

Cet "Etat de Virginité" est confirmé

dans l'église de Chabris (Berry)

où se font face, dans la nef, deux écus vierges,

l'un porté par des anges,

l'autre porté par un homme et une femme sauvages,

ce qui souligne leur équivalence.

 

 HommeSauvageG.JPG

 

 

 

HommeSauvageE.JPG

 

 

L'écu "vierge", c'est la virginité,

c'est : "La Matière Immaculée = exempte de Mal".  

(Platon le Karuna, Le Mal, l'Innocence, la Connaissance, Editions de la Promesse, 2010, p. 9)

 

Il existe aussi à l'abbaye de Saint-Bertrand-de-Comminges

deux sculptures en bois représentant

l'une un Homme Sauvage,

l'autre une Femme Sauvage tenant un enfant dans ses bras.  

 

HSSylvain.jpg

 

 

© Dessin de Syvain Fuchs.

http://pagesperso.free.fr/details/14120/sylvain.fuchs

 

 

"Hommes Sauvages" aussi,

les Hommes Verts,

les Frères Feuillus de nos cathédrales,

à qui l'on doit l'origine du mot "farfelu" !

 

QUE SONT LES "FRERES FEUILLUS" TANT REPRESENTES DANS NOS EGLISES ET CATHEDRALES ?

L'HOMME VERT, LORS DE LA FETE DE SAMAIN, A EDINBOURG, ECOSSE

 

    

 

glycon.jpg 

 

 

 

 

Repost 0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 18:37

La ville de Split

(Spalato en italien et Spalatum en latin)

est construite sur les ruines

du magnifique palais  que l'empereur Dioclétien

fit construire sur les bords de l'Adriatique,

près de Salone, sa ville natale.

 

C'était la capitale de la Dalmatie romaine,

de 294 à 305,

date à laquelle Dioclétien

  quitta volontairement le pouvoir.

 

 PalaisDiocletien.jpg

 

 

La ville de Split a été construite à l'intérieur de ce palais.

 

 

AncienPalais.jpg

 Mur de l'ancien palais.

 

 

  Porte-d-argent.jpg

 L'une des quatre portes du palais : la porte d'argent.

Les trois autres sont d'or, de bronze et de fer.

   

 

 

SplitFacade.jpg

 Façade d'un hôtel vénitien.

 

SplitEntreeCath.jpg

 Entrée de la cathédrale San Domnius.

Le mausolée de Dioclétien est une structure pyramidale

 entourée de 24 piliers qui forme maintenant le corps principal de la cathédrale..

 

 

SplitDrg3.jpg

 

 

SplitDrg1.jpg

 

Les dragons veillent à l'entrée de la cathédrale !

Le dragon est naturellement le symbole de l'empereur,

chez les Celtes aussi bien qu'en Chine !

 

 SAM_1533.JPG

 

  

Dans ce palais de 39 000 mètres carrés, dédié à Jupiter,

Dioclétien fit mettre un sphinx du XVe siècle av. J.-C. ramené d'Egypte

 

SplitSphinx.jpg

 

Ce sphinx ailé est-il l'ancêtre du lion ailé de Venise ?

 

Le sphinx est au bord des éternités, à l'entrée des nécropoles

de ceux qui accèdent à l'immortalité.

SPhinx : l'Energie (S) du Feu qu'est la Paix de l'Esprit (Ph)

que le sablier du temps fait couler sur la Terre (X).

 

http://langue.des.oiseaux.free.fr/.   

   

 

Les lions ailés rappellent  que Venise occupa longtemps cette ville.

 

  SplitLions1.jpg

 

 

SplitLions2.jpg

 

Pour les chrétiens qui le représentaient sur leurs tombeaux,

le lion, symbole du Christ,

était aussi symbole de résurrection.

 

 

 A Venise, dans la ville des Doges, le Dragon-Vouivre représentant les énergies telluriques est omnipésent  

 

Venise, un enchantement de canaux, d'églises et de palais !

 

  Dans toute la Dalmatie croate, le culte de saint Roch a été introduit par les Vénitiens

 

 

 

glycon.jpg

 

 

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 11:47

 

Le Dragon est un symbole fondamental

 

que l'on retrouve dans maintes situations différentes

 

et dans des lieux très divers.

 

Dans le musée franciscain de Split, en Croatie,

 

il est omniprésent :

  

 SAM_1571.JPG

 Ailé, ici, il porte la lumière !

SplitFranc3.jpg

Là, il se mire dans le miroir...

sous le regard de Dieu le Père

qui envoie l'Esprit Saint féconder la Matière !

SpplitFranc2.jpg

SpplitFranc1.jpg

  Il est figure de proue d'une galère ayant participé à la bataille de Lépante. 

DragonLepante2.jpg

 

   

DragonLepante1.jpg

 

SAM_1555.JPG

   Et la Vierge rend immaculée la Matière qu'il symbolise. 

arieSplitFranciscains.jpg

L'OUROBOROS, SA SIGNIFICATION ALCHIMIQUE

Des textes fondamentaux sur l'Alchimie à la disposition des internautes

glycon.jpg 

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 21:19

En Seine-et-Marne, le menhir de Tousson, en grès rose, 

 

est appelé "la pierre aux prêtres" ;

 

il a été redressé récemment.

 

 PierreAuxPretres.JPG

 

Description sur :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1913_num_10_4_6870

 

Un second menhir, dit "de la croix Saint-Jacques",

se trouve à proximité.

 

Non loin de là se trouve  le polissoir des 7 coups d'épée :

 

Polisspor7Epee2.JPG

 

Polissoir7epee.JPG

 

  Photos Jean-Michel

Département de la Seine-et-Marne
77
Mégalithes recensés

par Francis CAHUZAC et Jean MARAIS


 

Dernière mise à jour : 29-05-2010 sur
  
http://cfpphr.free.fr/mega77.htm
logo.jpg
Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 11:24

A la Maison des Cultures du Monde,  

  

101 Bd Raspail, 75006e Paris

 

 

 

  

Festival Vibrations Caraïbes « Amazones »
 

DianCalypso.jpg 

 http://www.i-mariage.com/i-mariage/actus1/bahamas/destination-bahamas-le-regard-de.asp

 

 

  DianaCaraibes-2-.JPG

 

Festival Vibrations Caraïbes « Amazones »


Le Festival des Arts contemporains de la Caraïbe et des Amériques organisé par Amazone Caraïbe

Avec cette cinquième édition consacrée aux femmes des Caraïbes, le festival invite :
Jocelyne Beroard Quartet
et Emeline Michel pour une soirée hommage à Jenny Alpha et à Toto Bissainthe (vendredi 5 novembre à 20h00) ;

Mina Agossi Quartet et Martha Galarraga pour une soirée afro-jazz / musiques d'improvisation (samedi 6 novembre à 20h00);
Calypso Rose, Diana Hamilton & The Bahamas Project pour une nuit dédiée au Calypso des Caraïbes (dimanche 7 novembre à 20h00).
Fabienne Kanor aura carte blanche le 10 novembre à 20h00 pour une soirée littéraire inédite.

Du vendredi 5 au mercredi 14 novembre

http://www.vibrationscaraibes.com/

 

 

LA MARTINIQUE, L’ENERGIE TROPICALE DE SA TERRE

LA VOUIVRE DE LA FORÊT TROPICALE DE LA GUADELOUPE

 

glycon.jpg

Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:55

La Compagnie "Nue Comme l'Oeil"

 

présente sa pièce

 

"PERIPHERIES HUMAINES "

 

Texte// Euryale Collet-Barquero
Mise en scène// Zmorda Chkimi
Interprétation//

Vincent Ozanon, Anne Haybel, Iljir Sélimoski, Jean-claude Dreyfus
Danse// Naïma Ouarda
Musique// Mehdi Chaib
Coordination// Julie Monnet

 

PeripheriesHumaines.jpg

 

 

http://compagnienuecommeloeil.hautetfort.com/ 

  

 Télécharger le fichier

  

Les dialogues de la pièce sont nés

  

de tout un travail fait par Zmorda et Alex.  

 Surant une année, elles ont enregistré, entre autres, 

les dires de quelques habitants de Brétigny-sur-Orge (91).

 

PeriphHum.JPG

 

Zmorda et Alex ont organisé le 

 

Festival : "Les habitants ont du talent"// 13 juin 2009

 

FestTalents.JPG

 

Le dimanche 14 juin 2009, a été jouée la pièceAccéder à l’article complet
"Les passagers du lac"
au théâtre de Brétigny :
Atelier mené avec des personnes du centre social de Brétigny-sur-Orge (91)
Mise en scène // Zmorda Chkimi
Comédienne intervenante// Alexandra David
Montage et mixage son// Jean Baptiste
 
CompagnonLac.jpg
 
Pièce jouée au théâtre de Brétigny-sur-Orge, Essonne.
 
glycon.jpg
 
 
 
Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:32

A Split, le musée franciscain s'ouvre devant la mer

 

SplitFrancois.jpg

 

 

SplitFranc15.jpg

 SplitFranc6.jpg

 

Le jardin franciscain, avec vue sur les îles dalmates.

 

Et cette évocation de la mort :

 

SplitFranc5.jpg

 

 A l'intérieur du musée, cette Vierge Noire :

 

 SplirViergeNoire.jpg

 

 

LA VIERGE NOIRE SORTIE DE LA CRYPTE PERD SES POUVOIRS 

 QUELLE ENERGIE REPRESENTENT LES VIERGES NOIRES ?

Clip sur les Vierges Noires.

 

logo.jpg

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens