Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 17:05

La Fontaine des Croix

et l'Ermitage de Sainte-Radegonde,

près de Cluny,

(Bourgogne) 

  fontaine-croix3.jpg

par Marie Milliflore 
 
Une partie de cet article a paru dans la revue : HISTOIRE ET IMAGES MEDIEVALES
(avril 2010), dans le cadre d'un dossier sur Cluny, mené par l'historien de l'architecture Marcellin Babey.
 
La Fontaine des Croix se situe dans le bois de Bourcier, à l'est de Cluny, sur la montagne de Montmain.
Sa légende nous a été rapportée en chanson par Florian Lacour, qui la tenait lui-même d'Amistia M. ; cette femme lui avait confié avoir trouvé son époux grâce à cette Fontaine, où les fées ont élu domicile...
Un lieu fort célèbre pour cela, vers 1930, dans les écoles d'institutrices de la région ! 
Tout près de là se trouvaient également une chapelle et un ermitage, aujourd'hui disparus, mais qui existaient encore au XVIème siècle.
 
Fontaine-croix1.jpg 
 
La Légende
 
Les jeunes filles se rendent à la Fontaine des Croix en secret ou en pèlerinage. Au pied du hêtre d'où jaillit la source, elles plantent une petite croix de bois faite avec des branchettes trouvées aux alentours. Dans l'année même, assure la légende transmise de bouche à oreille, elles trouveront le grand amour !
La Fontaine des Croix est une « fontaine de femmes », dans le sens où elle entretient un rapport privilégié avec elles. Le pèlerinage qui avait lieu chaque année au printemps, le jour de l'Ascension, signait la clôture des fêtes du muguet, accompagnant les dévotions, et recréant la solidarité collective. En amont, mais aussi en marge de ces pèlerinages, on parle d'une pratique cachée, car certains rites doivent être suivis avec la plus grande attention pour être efficaces, et surtout sans témoins. Les jeunes filles s'y rendaient donc en secret pour y planter leur croix.
 Boire l'eau de cette fontaine passait pour donner la mort. Cette réputation pourrait tenir à la présence de bourdaine, Rhamnus frangula, dont l'écorce est fortement purgative, ou bien à cette volonté de l'Eglise, depuis le concile d'Arles de 451, d'éradiquer les lieux de cultes païens.
 
 
Le symbolisme de la croix 
 
Il est intéressant, avec René Guénon, de rattacher le symbolisme de la croix à sa signification métaphysique : nous pouvons parler de la croix comme symbole de l'union des complémentaires. La ligne verticale représentant le principe actif, la ligne horizontale, le principe passif, désignés respectivement, par analogie avec l'ordre humain, comme masculin et féminin  ( ) s'unissant jusqu'à fusionner indissolublement dans l'indifférenciation primordiale. Le centre renferme la Loi, c'est-à-dire l'expression ou la manifestation de la « Volonté du Ciel ».
 
 
Aujourd'hui, le hêtre centenaire a disparu, mais la source coule toujours et les croix y sont de plus en plus nombreuses !
 
« Viens, viens avec moi à la Fontaine aux Croix,
Car je sais qu'un jour tu trouveras le grand Amour »
 
(Chanson de Florian Lacour et Isline Dhun, chantée par le groupe néo-médiéval Les derniers Trouvères : http://www.lesdernierstrouveres.com/, http://florianlacour.free.fr/)
 
 fontaine-croix2.jpg
L'ermitage de Sainte-Radegonde
 
Si l'ancienneté du culte de la Fontaine des Croix n'est attestée par aucun document, l'implantation d'une chapelle auprès de la source n'est guère mieux datée. Elle existait au XIIème siècle, puisque la chronique de Cluny rédigée à la fin du XVème siècle cite la capella Sanctae Radegundis parmi les quatre lieux sylvestres fréquentés par les moines au temps de Pierre le Vénérable, avec la chapelle Saint-Romain, la chapelle Saint-Vital et la chapelle Saint-Jean-du-Bois. Cette dernière existe encore. Le choix de la dénomination de Sainte-Radegonde peut constituer un indice de l'existence d'un culte ancien : remplacement du culte par une sainte ancienne, donc d'une réputation équivalente ! Evidemment, ce lieu demeure ainsi un lieu « féminin » par l'intermédiaire d'une telle dénomination : d'une sainte et non d'un saint !
 
 

La vie érémitique
 
Dans sa « Lettre à un Solitaire », Pierre le Vénérable s'adresse à l'un de ces ermites en ces termes : « Toi, touchant à peine la terre de tes pas, tu es comme suspendu au ciel par les efforts de ton âme.»
Pierre le Vénérable souffrait de son statut qui l'obligeait à être toujours par monts et par vaux pour tenter de réconcilier les princes, ou bien à Cluny même, harcelé par les créanciers, et tout cela dans une atmosphère mondaine : « Dès que je pouvais retrouver avec toi un peu d'isolement (...) je me sentais fortifié, et je reprenais mes travaux avec des forces renouvelées et plus ardent que jamais. »
Au XIIème siècle, plusieurs centaines de moines vivaient dans les forêts aux alentours de Cluny. Une telle importance accordée à l'érémitisme en ces lieux est une spécificité de Pierre le Vénérable. Il s'efforça d'aménager des lieux « sacrés et plus secrets » (sacra et secretiora), afin que ses moines, préservés de « la boue des affaires du siècle », puissent s'adonner pleinement, et plus efficacement encore, à la prière.
 
 
Un locus
 
Combien la diplomatie requise pour réconcilier les princes, ainsi que la gestion de l'Ordre en plein naufrage financier, devaient demander de concentration ! C'était donc dans la paix de cette forêt que des affaires de la plus haute importance étaient traitées. L'altitude, la forêt et la source faisaient du col de la Croix Montmain, Mons medius ou "Mont moyen", un lieu stratégique plurifonctionnel. Ainsi, selon un chroniqueur du XVème siècle, il serait plus approprié de parler de locus plutôt que d'ermitage, locus signifiant lieu central, lieu de pouvoir, point de référence.
 

Et c'est ainsi que, de voeux en voeux avec la Fontaine des Croix, ou de prières en prières auprès de l'ermitage de Sainte-Radegonde, les hommes se voyaient propulsés dans leur quête d'absolu, dans le silence de la forêt ! 
 
 
 
Sources :
Léonce Lex : "Le culte des eaux dans le département de Saône et Loire", dans Annales de l'Académie de Mâcon TII, 3ème série, 1897
 
Brigitte Caulier : L'eau et le sacré, les cultes thérapeutiques autour des fontaines de France, du Moyen Âge à nos jours, Paris, PUL, 1990
 
Gabriel Jeanton :  Le Mâconnais Traditionaliste et Populaire II. Pèlerinages et légendes sacrées, Mâcon Protat, 1921
 
René Guénon : Le Symbolisme de la Croix, Guy Trédaniel, 1996
 
Didier Méhu : Paix et communautés autour de l'abbaye de Cluny (Xème-XVème siècles), Presses Universitaires de Lyon, 2001
Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 09:45

  Chantons grâce à...
Florian Lacour

 

http://florianlacour.free.fr/    

  

        "Les Fidèles d'Amour" chantent "Saint-Exupéry"  
       

  

"Saint-Exupéry"

                   Paroles et musique de Florian Lacour


                   "Saint-Exupéry,
                       Tu as très bien dit
                       Par le petit Prince
                     Et tous tes amis :

                         Qu'on ne voit bien
                             Qu'avec le Coeur..."

 

                                                           &&&



                      Un livre essentiel :

 

 

      
 
 
 

                       &&&

  

                            Un conte :

 

                 "ILS AVAIENT LU TOUS DEUX

                    LE PETIT PRINCE 

                   DE SAINT-EXUPERY."

                 ( Essai sous forme de Conte )

                   Emmanuel-Yves Monin

 

« Oui ! ... » dit la Maîtresse d'école à un de ses élèves tout particulièrement doué pour la

comprendre... « Tu seras pour moi comme le Petit Prince

du grand Saint-Exupéry... Je
 

t'en ai fait lire l'aventure, la semaine dernière, et je suis sûre que tu l'auras compris...

Dans le désert intellectuel de ma routine d'enseignante, je vais me réjouir chaque

matin de te voir arriver, tout prêt à m'écouter, toi, mon Petit Prince

à moi, ouvert à

l'enseignement que je vais te donner... Je te raconterai comment on vit sur ma planète,

la planète des Adultes où j'ai longtemps déjà vécu, rencontrant tous les types de ses

habitants, de ses « grandes personnes » comme disait l'auteur..."

  

Suite sur :

 
                             &&&
 
 
                          Deux articles
 
            Sur le chemin du bonheur, avec le petit prince,Jonathan le Goëland et tous les autres héros des contes
Par Régor-Robert Mougeot


        In Memory of Saint-Exupery
            par Giovani Fazzini
   "
Biblioteca Marciana Newsletter" No 4 - Summer 2002
 

&&&

  

 

Un exemple du rayonnement

 

du chef-d'oeuvre de Saint-Exupéry :

 

Au coeur de Tbilissi, la capitale de la Géorgie,

 

une fontaine à la gloire du Petit Prince

 

de Saint-Exupéry ?  

 

PetitPrince7

 

Repost 0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 06:16

 

Sur la devanture d'une boutique

 

dans le 18e, à Paris,

 

cette annonce surprenante !  

 Licorne-perdue.jpg

  

Vous pouvez en effet la retrouver !

     

Chez les staffeurs

http://www.atelierlalicorne.com/index.html

 

&&&

 

En compagnie de l'Homme Sauvage

 L'Homme Sauvage et la Licorne

  

&&&

 

Dans la Caverne

"de la caverne à la lumière", une peinture de la licorne par sylvie forcioli

 

 

&&&

 

 

Chantée par les Derniers Trouvères

 

 

   

 

 

&&&

 

 

Dans l'Arche de Noé

http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/-le-rassemblement-des-animaux-dans-larche.php

 

   

 Peinture de Edward Hicks, 1846.

 

&&&

 

Sur la Porte Rouge  

LA DIANE A LA LICORNE DE LA PORTE ROUGE DU CHATEAU DE RARAY

 

 

&&&

 

Dans les oeuvres publiées : 
 
DE LA BELLE ET LA BETE A L'ANDROGYNE

... OU DIANE A LA LICORNE

http://e.y.monin.free.fr/pages%20livres/belle/belle.html

 
LE MESSAGE DES TAPISSERIES

DE LA DAME A LA LICORNE

http://e.y.monin.free.fr/pages%20livres/damelicorne/damelicorne.html 

 

   

glycon.jpg

 

 

 

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 16:31

   

 

  Jonas est  rejeté du ventre de la baleine 

trois jours après y avoir été englouti.

 

http://www.wifeo.com/m_editeur.php?nom_page=le-signe-de-jonas-sijonas-metait-conte

 

A son appel, les Ninivites changent du tout au tout leur conduite

et Ninive n'est pas détruite...

 

En sortant de trois jours passés dans le ventre de la baleine,

 

Jonas annonce la résurrrection du Christ

 

après trois jours passés dans le tombeau.

 

 

 

 

 

La Vie peut être re-suscitée en nous,

quel que soit notre état,

pour que se retrouvent la Joie et la Paix,

en nous et sur cette Terre...

 

http://www.wifeo.com/m_editeur.php?nom_page=liminaire-et-avertissement

 

La colombe de la paix et le rameau d'olivier, de noé à jonas, et aujourd'hui partout où la paix…

 

 

logo.jpg

 

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 11:55

 

"L'ostéopathie nous vient de la nuit des temps.

 

La méthode NIROMATHE® trouve son origine aux confins de l'Inde et de l'Europe.

 

E. Renard, rebouteux du Pas-de-Calais, l'avait apprise dans les Balkans.

 

Ainsi, nombre de rebouteux travaillaient de la même façon. Ils remettaient les nerfs, les tendons et les ligaments. Ils malaxaient les tissus mous. Ils "refaisaient" circuler la lymphe, l'énergie. Ils avaient en commun le fait de rester doux, superficiels, de ne pas utiliser de manoeuvre intempestive, de ne pas faire "craquer". Le patient sortait souvent miraculeusement guéri après 10 minutes passées entre leurs mains.

 

Certains de ces rebouteux avaient une notoriété immense, une renommée internationale."

 

http://www.niromathe.com/index.php option=com_content&view=article&id=2&Itemid=2&lang=fr

 

 

Miromathe1.jpg

 

 

Miromathe4-copie-1.jpg Miromathe1-001.jpg

 

 

 

 

glycon.jpg

 

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 13:49

Fontaine guérisseuse de

 
 sainte Rhodène à Levroux, Indre.

 
 
Cette Fontaine est marquée
par l'une des colorations particulières
de la Vouivre.
Sainte Rodhène, ou Rodène,
était disciple de saint Sylvain
(on peut même dire parèdre) 
à qui est dédiée la basilique de Levroux :
Et Sylvain est lié à la forêt comme les Sylves :
Est-ce pour cela qu'il y a de si beaux arbres
autour de cette fontaine ?
 
 
 
Sainte Rodhène est évoquée traditionnellement
 pour la guérison des maux de tête
depuis des temps immémoriaux car elle est sans doute la christianisation d'une ancienne source païenne.
Le pèlerin fait trois fois le tour de la source,
dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
 
 
« Sainte Rhodène,
toi qui guéris les maux de tête,
guéris les maux de tête
de tous ces pèlerins
afin qu’ils entendent
le Chant de leur Source* »
 
*Prière dans Les Dits de saint Roch.
 


Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 10:26


LES FLAMBOYANTES RETROUVAILLES

 

DES GITANS !

 

Merilla Lavenant

 

 

     Moment intense, dimanche 16 janvier à Lardy (Essonne), où lors d'un magnifique spectacle plein de feu et de joie, intitulé "Gypsy Connection" se sont retrouvés gitans du Rajasthan et gitans d'Andalousie.

 A Lardy (Essonne), concert de Nouvel An "GYPSY CONNECTION" le 16 janvier

 


     Sur la scène aux lumières colorées, se répondaient puis se mêlaient les chants et les instruments traditionnels des deux groupes, dans une écoute fraternelle et pleine de gaîté communicative, grâce à leur contact avec le public.
     Le ravissement fut à son comble lorsque la belle danseuse indienne, en ses voiles chatoyants, dessina avec grâce dans l'espace les figures rituelles de la danse du Rajasthan. A son tour, la gitane espagnole exprima fièrement toute la beauté sauvage et profonde de la danse andalouse, et partagea avec le joueur de  tabla une belle occasion de complicité, où  dialoguaient et s'entrelaçaient les cadences des mains du musicien et des pieds de la danseuse.

 

fdv_photo1.jpg

 


     Dans une finale éblouissante, les deux danseuses se rejoignirent et c'est là qu'apparut dans toute son évidence la filiation entre les deux traditions chorégraphiques : la danse Kathak de l'Inde, dont le travail des pieds est d'une virtuosité étourdissante, a inspiré le "zapateado" flamenco et les "mudras", positions des mains symboliques et codifiées des danseurs indiens, se retrouvent également dans la danse flamenca. 
     Harmonie totale des sonorités et des rythmes, complémentarité des musiques et des gestes, ce fut une chance d'assister à cette rencontre authentique, loin d'un folklore pour touristes consommateurs d'exotisme de pacotille...
 
dhoad_photo2.jpg

     Comme le déclara l'un des musiciens à la fin du spectacle : "Nous nous étions perdus de vue il y a très longtemps, et aujourd'hui nous nous retrouvons !"
     Un beau symbole à l'heure où bien des traditions se perdent, et notamment celles des Roms mises à mal par le "formatage" ambiant, choisi ou subi, ce dont témoignait une Tsigane présente dans la salle, qui nous disait que plus personne, dans sa famille, ne connaissait les coutumes de son peuple.
     Souhaitons que d'autres moments de rencontre aient lieu, afin que ne disparaisse pas ce patrimoine, à la fois richesse et maillon de notre diversité, et rappel des structures essentielles de l'Énergie de Vie...

 

LA ROUTE DES FILS DU VENT

LE FABULEUX SPECTACLE DES GITANS DU MONDE

 fdv photo3

 GypsyC5.jpg

 fdv_photo5.jpg

 

Les photos ne sont pas celles du spectacle mais des sites :


 http://www.sonsdumonde.fr/FILS_DU_VENT.php

  et

http://www.sonsdumonde.fr/dhoad.php 

 

&&&

 

"Les voyageurs au sang d'or", un hommage à tous les Gitans, Nomades, Rroms, Manouches...

 

Ce roman de Kathy Dauthuille a inspiré une pièce de théâtre jouée à Arras le 25 mars 2011.

 

logo.jpg


Repost 0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 18:41

 

Place Drouet-Derlon, à Reims

 

  

 

Reims-erlon.jpg

 

La fontaine Subé dédiée aux quatre fleuves,

 

se trouve au pied de  la colonne supportant  

 

l'Ange de la Victoire  qui apporte à la ville

 

 la couronne de lauriers :

 

ReimsFont1.JPG

 

ReimsFont5JPG

 

 

ReimsFont2

 

 

ReimsFont3.JPG

 

 

ReimsFont4JPG.JPG

 

 

SAM_0832.JPG

 

  La Marne, l'Aisne et ses affluents, la Suippes et la Vesle,

arrosent la Champagne

et ce monument est dédié au raisin qui en fait la richesse.

 

Ainsi l'Ange des énergies cosmiques féconde-t-il cette terre.

Le culte des sources remonte aux Romains,

et sans doute encore beaucoup plus loin dans le temps.

 

Comme dans tout monument, on peut retrouver encore ici

les structures universelles de la Manifestation : 

L'abondance, don de la Mère Universelle ;

les quatre fleuves du Paradis ;

le symbolisme de la nue-déité ;

la colonne, lien entre la sphère du ciel

et le quadrangle de la Terre...

 

Et jusqu'à la mutilation de la nymphe à la tête coupée

qui rappelle les saints et saintes céphalophores ! 

 

 

Les photographies anciennes, d'avant les dégradations, 

sont parlantes :

 

Reimsfontaine1.jpg 

 

 Riemsfontaine2.jpg

 

 

Reimsfontaine3rec.jpg

http://www.reims-web.com/ville/mt/erlon/erlon.shtml

 

Reimsfontaine4b

 

 

Devant la gare d'Atocha, à Madrid, quelques monuments reflètent les structures universelles

 

 

glycon.jpg

 

 

 

 

Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 10:25

Ah ! La Licorne, chacun sait qu'elle symbolise l'Esprit

 

alors que le Lion, lui, symbolise le mental.

 

 

Elle est omniprésente dans le château des Borromées

 

à Isola Bella, sur le lac Majeur, en Italie.

  

 

Isola%20Bella3[1] 

Isola%20Bella4[1]

 

 Toujours au galop !

 

Isola-20Bella-1-.JPG

 

 Associée curieusement au dromadaire

pour produire l'abondance,

sans doute une union maritale de deux filières

qui se trouve ainsi illustrée...

 

 

Isola-20Bella2-1-.JPG

 

 

Ci-dessous, la licorne transperce, de sa corne torsadée par trois,

le lion,  le mental ratiocinant

qui veut usurper la place du haut intellect  !

cela dans la forêt enchevêtrée des pensées...

 

Isola-20Bella1-1-.JPG

 

La Vouivre de la salle des marionnettes du château d'Isola Bella, îles Borromées

LA DIANE A LA LICORNE DE LA PORTE ROUGE DU CHATEAU DE RARAY

L'ARCHE ET LA LICORNE

JONAS, LE DELUGE SELON NOE ET LES DELUGES DANS LES AUTRES TRADITIONS

glycon.jpg

 

 

 

Repost 0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 05:37

Contes des  « Rêves des Ors-Donnés »

 

à la Médiathèque de Brétigny-sur-Orge.

Espace Jules Verne, rue Henri Douard

 

Le samedi 18 octobre 2008 à 16H45.

 

***
Voir :

http://fontaine-jouvence.over-blog.com/


*****
CONTER AU GRE DE LA VOUIVRE

link

 

Repost 0

Présentation

  • : le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  •   le blog vivrevouivre par : Robert Regor
  • : Ce qu'est le Serpent-Dragon-Vouivre, symbole des énergies telluriques liées aux énergies cosmiques.
  • Contact

Texte Libre

 

 

Le lien http://r-r-y-mougeot.wifeo.com/ permet de trouver les articles de ce blog depuis sa création en 2006, classés par thèmes de A à Z aux pages 4 à 13 - Thèmes des articles du blog vivrevouivre :

- Alchimie - Animaux fabuleux : ;- Arts ; - Bouddhisme, Chamanisme, Chevalerie et Moyen Age ; - Christianisme : ; - Druidisme, Education, Erotisme, Géobiologie ; - Gitans, Hindouisme, Islam, Jeux,  Kabbale, Langue des Oiseaux  ; - Articles de Manichéisme à Paix ; - Pays ; - Thèmes de Préhistoire à Voeux ; Vouivre

 

 

 

Recherche

Liens